Vladislav Kotkov a mis fin au match avec cette superbe feinte en fusillade.

Cataractes: reflet de la saison

Shawinigan — C’est par une défaite de 2-1 subie en fusillade face aux Saguenéens de Chicoutimi que les Cataractes ont conclu leur saison à domicile samedi après-midi. Une foule de 3913 spectateurs a assisté à ce match sans enjeu pour les locaux, qui avaient été éliminés de la course aux séries la veille à Victoriaville. Ces gradins presque remplis à pleine capacité portent à 109 680 le nombre de personnes qui ont franchi les tourniquets du Centre Gervais Auto cette saison, le cinquième plus haut total dans la LHJMQ.

Jérémy Manseau a été le seul marqueur des Cataractes face aux Saguenéens. Son but réussi dans les derniers instants du match à créé l’égalité 1-1 et provoqué la tenue du temps supplémentaire. C’est un bijou de Vladislav Kotkov qui a départagé les deux clubs en fusillade.

«Ça aurait été l’fun que ça tourne de notre bord en fusillade», confiait Daniel Renaud, pilote des Cataractes. «Le match a été un peu le reflet de notre saison. Les gars ont compétitionné mais il nous manquait un petit quelque chose pour faire pencher la balance en notre faveur. Ce n’était pas un match évident à jouer, on a eu moins de 20 heures pour se remettre de notre élimination.  C’est peut-être ce qui explique notre départ un peu plus difficile. Mais plus le match avançait, plus je sentais l’énergie sur le banc.»

Les Cataractes ont une fois de plus été coulés par leur incapacité à s’imposer sur les unités spéciales. Ils ont mordu la poussière sur huit avantages numériques, dont un cinq contre trois de près d’une minute. «C’est arrivé souvent cette saison, on a laissé beaucoup de points sur la table en raison de nos problèmes dans ce rayon», soupirait Renaud, qui n’en revenait pas de voir autant de gens dans les gradins. «Incroyable comme support. Ce fut le cas toute la saison et même aujourd’hui, les gens étaient au rendez-vous. Nous sommes très chanceux de compter sur un tel appui.»

Dans l’autre camp, Yannick Jean était satisfait de repartir de la Mauricie avec deux points de plus. «On a joué un bon match. On a frappé six ou sept poteaux. Pas évident comme match, les Cataractes jouaient sans pression. J’ai aimé notre concentration», livrait Jean, dont l’équipe peut améliorer son sort d’ici la fin de la saison. «Mais la priorité à ce stade-ci de l’année, c’est vraiment notre façon de jouer. Peu importe qui on va jouer en première ronde, nous sommes assurés de rencontrer une excellente équipe. Il faut donc se concentrer sur nos choses, et se préparer le mieux possible pour le défi qui s’en vient.» 

Il reste deux matchs à la saison des Cataractes, qui seront disputés sur la route le week-end prochain.