Lorenzo Canonica
Lorenzo Canonica

Cataractes: élan pour un circuit

Shawinigan — Avec une grosse banque de vétérans de retour l’an prochain, Martin Mondou s’est élancé pour le circuit au repêchage des joueurs européens mardi matin. Détenant la 17e sélection de la Ligue canadienne de hockey, les Cataractes ont misé sur Lorenzo Canonica, un attaquant suisse de 17 ans en mesure de se tailler une place directement sur le top 6 de l’équipe.

Canonica n’était pas le plan A des Cataractes. Ni le plan B!

Mais Mondou a vu lui filer sous le nez les patineurs qu’il convoitait le plus, alors il a pigé dans le sac des joueurs les plus talentueux, même si Canonica n’avait pas démontré de l’intérêt pour évoluer en Mauricie.

«Dans notre position, ça n’aurait fait aucun sens de repêcher un joueur moyen. Ça nous prenait un joueur d’impact, et c’est ce que représente Canonica», indiquait le Grand Manitou hockey shawiniganais. «On avait les yeux sur d’autres joueurs, qui ont été réclamés plus tôt. Alors on a pris un joueur qui peut avoir le même impact qu’eux. Nos rapports nous disaient en plus qu’il était intéressé à venir en Amérique du Nord, alors on a pris une chance.»

Canonica était probablement promis à une autre équipe par son agent, surpris par l’audace des Cataractes. Mondou entend lui démontrer que la tournure des événements peut quand même sourire à son client. «Il entre dans son année de repêchage, il sera bien entouré chez nous», explique-t-il à propos de ce joueur de centre en mesure de patrouiller l’aile en cas de besoin. «C’est un joueur offensif, un gars polyvalent. On pense qu’on peut très bien l’aider à passer au prochain niveau.»

Mondou a confié que le plan était de réclamer un attaquant, même si la défensive est peut-être le maillon faible de l’équipe. C’est que les sélections de Michael Mastrodomenico et Isaac Ménard au début du mois ont grossi considérablement la profondeur à la ligne bleue. Ménard est sous contrat avec l’équipe, tandis que Mastrodomenico réfléchit actuellement à son avenir. «Dans cette optique, on se voyait mal ajouter un autre défenseur au casse-tête.»

Canonica a évolué avec Lugano U20-Elite en Suisse la saison dernière, où il a récolté un impressionnant total de 43 points en 42 matchs. Il a également représenté son pays sur la scène internationale, amassant 15 points en 18 matchs avec l’équipe suisse des moins de 17 et de 18 ans. «Je lui ai parlé brièvement après notre choix. Il était surpris de notre décision, mais il connaissait notre organisation. Évidemment, il n’était pas prêt à se commettre, ce qui est naturel. Dans ce genre de dossier, il faut y aller par étape. La glace est brisée, maintenant la prochaine étape est de lui présenter notre programme.»