Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Sports

Ponomarev reste à Shawinigan

sHAWINIGAN (ST) — Même si la LHJMQ a avisé les équipes de retourner leurs joueurs européens dans leur pays natal, ceux des Cataractes ne bougeront pas. Du moins à cour terme.

Tant Vasily Ponomarev que Kirill Nizhnikov, deux Russes, préfèrent rester à Shawinigan. Ponomarev est entouré de ses parents en Mauricie, tandis que Nizhnikov est basé depuis plusieurs années à Toronto. «Leur situation est différente des autres Européens dans la ligue», fait valoir le directeur-gérant Martin Mondou. Les autres joueurs de l’équipe ont toutefois regagné le domicile familial. Même ceux comme Leon Denny et Mathew Macdonald, établis dans les Maritimes. L’entraîneur-chef Gordie Dwye est lui aussi rentré à la maison, à l’Île-du-Prince-Édouard. Visiblement, la LHJMQ s’attend à une très longue pause, sinon à une annulation complète de ses activités...

Sports

Précieuse victoire des Cataractes à Val-d’Or

Shawinigan — Les Cataractes ont bien entamé leur voyage en Abitibi-Témiscamingue, en signant mardi une victoire de 5-2 sur les Foreurs de Val-d’Or, dirigés par leur ancien entraîneur-chef Daniel Renaud.

Maxime Trépanier (30e), Kirill Nizhnikov (12e), William Veillette (7e), Jérémy Martin (15e) et le capitaine Gabriel Denis (13e, dans un filet désert) ont marqué pour les Shawiniganais. Avec ce gain, ils rejoignent les Huskies au quatrième rang de l’Association Ouest, avec 58 points.

Sports

Un rare festin offensif des Cataractes

SHAWINIGAN — Incapables de battre la pire équipe de la ligue vendredi, les Cataractes ont fait amende honorable dimanche face à un autre club démuni, les Mooseheads d’Halifax. À la fin d’une séquence de quatre matchs en cinq soirs sur la route, les Mooseheads n’ont pas fait le poids et ils ont été lessivés 8-3 dans un rare festin offensif au Centre Gervais Auto.

Impliqués dans une lutte de tous les instants pour le quatrième et dernier rang de la conférence – qui donne accès à l’avantage de la glace en première ronde des séries, les Shawiniganais ne pouvaient échapper ce match et ils ont agi en conséquence.

Sports

La tempête parfaite

Shawinigan — Avec 11 matchs à écouler à la saison, Xavier Bourgault a toujours des chances réelles d’accoter les performances d’un certain Anthony Beauvillier au même âge.

À 17 ans, le joueur des Islanders avait enfilé 42 buts à sa deuxième campagne chez les Cataractes. Bourgault en revendique actuellement 33. Il lui manque donc neuf filets pour le rejoindre, un joli pactole pour 11 matchs.

Sports

Les Cataractes récoltent un point à Gatineau

Gatineau — C’est le genre de match de ping-pong où les deux équipes auraient mérité des points.

Les Olympiques de Gatineau avaient le mérite d’avoir joué leur meilleure première période de la saison en prenant l’avance 3-0 avec deux buts en désavantage numérique, de surcroît.

Sports

Trois en trois pour Dwyer et les Cataractes!

Shawinigan — Depuis l’arrivée de Gordie Dwyer, les Cataractes ne perdent plus.

Dimanche, les Shawinganais ont collé une troisième victoire d’affilée en l’emportant 3-1 face aux Islanders de Charlottetown, devant un peu plus de 2700 fans réunis au Centre Gervais Auto.

Sports

Cataractes: «On a étiré l’élastique au maximum» [VIDÉO]

Shawinigan — C’est parce que son équipe manquait de constance que Martin Mondou s’est séparé de Daniel Renaud dimanche matin.

Le directeur-gérant des Cataractes s’est expliqué à la presse lundi matin, 24 heures après avoir informé son pilote avec qui il faisait équipe depuis deux ans et demi qu’il allait procéder à un changement. «Pour moi, ce fut une des journées les plus difficiles en 13 ans. J’ai congédié une bonne personne, un ami, un gars qui avait toujours la pédale au fond à l’aréna. Je ne serais pas surpris s’il se retrouve du boulot rapidement. Si j’ai agi ainsi, c’est qu’on voyait que le tapis était en train de glisser sous nos pieds et il fallait stopper cette glissade», a raconté Mondou, les yeux encore rougis par l’émotion, en défendant le timing du renvoi de Renaud. «On a attendu si longtemps car on voulait que ça fonctionne avec Dan. On a eu une grosse rencontre en novembre, on lui a fourni des outils. On a étiré l’élastique au maximum mais c’est sûr que lorsqu’on s’est retrouvé dans le boulier (il y a deux semaines), on a commencé à réfléchir sérieusement à la situation.»

Sports

«Il faut tous acheter le plan»

TROIS-RIVIÈRES — Le départ de Daniel Renaud a attristé la grande majorité des joueurs des Cataractes. Mais il ne les a pas pris par surprise.

Avec une équipe qui avait du mal à se remettre sur les rails, les joueurs avaient compris que leur pilote était en danger depuis quelques jours.

Sports

Daniel Renaud congédié et remplacé par Gordie Dwyer

Shawinigan — Après deux ans et demi de règne, Daniel Renaud a perdu son emploi d’entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan dimanche matin.

Le directeur-gérant Martin Mondou a pris cette décision après une séquence de deux revers à domicile subis en moins de 24 heures, face à l’Océanic vendredi et aux Wildcats samedi. 

Sports

La dernière d’Alexis Lafrenière en Mauricie?

Shawinigan — À moins que l’Océanic et les Cataractes atteignent les demi-finales ce printemps, le match de vendredi sera le dernier disputé par Alexis Lafrenière en Mauricie. Le jeune surdoué, pressenti pour devenir le premier joueur choisi au repêchage de la LNH en juin à Montréal, devrait d’ailleurs sauter sur la glace du Centre Gervais Auto avec le couteau entre les dents, lui qui revient d’une suspension de trois parties.

Lafrenière a dû regarder les derniers matchs de son club du haut des gradins, conséquence d’un coup à la tête asséné à Thomas Caron des Remparts de Québec.

Sports

Les Cataractes domptent enfin leur bête noire

Shawinigan — Il n’y avait pas de meilleur timing pour dompter une bête noire.

Les Cataractes ont donné le ton à leur semaine la plus difficile de l’année en renversant les Saguenéens de Chicoutimi 7-5 mercredi soir au Centre Gervais Auto, eux qui avaient gagné les neuf derniers duels entre les deux équipes.

Sports

Bourque et Bourgault se signalent pour les Cataractes

Shawinigan — Le dernier voyage dans les Maritimes a permis à quelques joueurs des Cataractes de gonfler leur fiche. C’est le cas de Mavrik Bourque et Xavier Bourgault, choisis sur l’équipe de la semaine dans la LHJMQ.

En trois parties, Bourque a enfilé trois buts et cinq mentions d’aide, en plus de présenter un différentiel de +3. Quant à Bourgault, il a obtenu trois buts et six passes, avec un excellent rendement de +5.

Sports

Les Cataractes bousillent une avance

Trois-Rivières — Les Cataractes de Shawinigan ont laissé filer une avance de trois buts pour finalement s’incliner 6-5 jeudi à Charlottetown contre les Islanders.

«Je suis extrêmement déçu. On aurait dû être en mesure de finir la partie», lance après la rencontre l’entraîneur-chef des Cataractes, Daniel Renaud.

Sports

Mondou gradue chez les U18

TROIS-RIVIÈRES — Après deux ans à la tête d’Équipe Canada au Défi mondial des moins de 17 ans, Martin Mondou a suffisamment impressionné l’état-major de Hockey Canada pour graduer avec le programme des moins de 18 ans, dernière étape avant Équipe Canada junior.

Le directeur-gérant des Cataractes accueillait évidemment cette nomination avec joie.

Sports

Cataractes: l’effet boomerang en plein front

SHAWINIGAN — Ce qui ne tue pas rend plus fort, hein? Incapables de distancer les Tigres malgré une première période endiablée, les Cataractes ont été frappés de plein fouet par l’effet boomerang en deuxième. Une poussée de trois buts des Félins qui aura fait la différence, dans ce revers de 7-3 subi par les Shawiniganais devant plus de 2600 personnes réunies au Centre Gervais Auto.

Les Cataractes étaient en plein contrôle après 20 minutes. Ils avaient mitraillé le gardien recrue Nathan Darveau de 19 tirs cadrés, et une bonne dizaine avaient raté la cible de peu. Totale, la domination.

Drakkar

Cataractes 5/Drakkar 4: un autre revers à Baie-Comeau

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau a échappé un autre point à la maison samedi, s’inclinant 5-4 en prolongation devant les Cataractes de Shawinigan. En 21 matchs à leur domicile du Centre Henry-Leonard, les troupiers de Jon Goyens présentent une fiche bien déficitaire de 7-10-4.

Les visiteurs tiraient de l’arrière 4-3 après deux périodes, mais le duo Mavrik Bourque-Vasiliy Ponomarev a renversé la vapeur. Ce dernier a créé l’égalité sur un double avantage numérique à mi-chemin en troisième. Bourque a mis fin au débat en prolongation avec son second de la soirée.

«Très déçu» de la sortie des siens, Goyens a expliqué que l’équipe d’entraîneurs a passé plusieurs heures cette semaine à travailler sur l’aspect défensif avec les joueurs. Le Drakkar a répondu en étant atroce dans son territoire.

«Aujourd’hui, on a décidé qu’on ne touchait pas à personne, qu’on ne défendait pas notre zone, qu’on se foutait de protéger l’enclave. C’était affreux», a lancé l’entraîneur-chef, qui espérait que les siens ne présentent pas le même visage dimanche contre Chicoutimi. «Si on joue comme ça demain, ça va être 8-0 après la première période.»

Soulignant au passage les mauvaises sorties en première et en troisième, et le fait que sans Lucas Fitzpatrick, le Drakkar n’aurait mérité aucun point, Goyens a hâte de voir un seul Drakkar, celui qui a une fiche de 12-7-1-1 à l’étranger. «On veut l’identité qu’on a sur la route chez nous. C’est malheureux pour nos partisans parce que généralement, ils ne voient pas la vraie équipe», a-t-il soutenu.

Pour sa part, Daniel Renaud vantait l’attitude de ses hommes, qui ne sont pas laissés abattre malgré le retard et une baisse d’énergie en deuxième. «Quand (Baie-Comeau) a pris les devants 3-2, on a senti qu’on était fragiles, mais on a trouvé le moyen de garder le match serré même si on n’avait pas notre niveau d’énergie habituel. Antoine (Coulombe) a aussi fait de bons arrêts aux bons moments.»

Laissé seul devant Fitzpatrick durant un avantage numérique, Olivier Nadeau (9e) a lancé les hostilités dès la deuxième minute de jeu du match. Baie-Comeau a ensuite essuyé deux autres pénalités d’affilée, retardant ainsi son moment de se montrer menaçant.

Ce moment est venu à 10:49, Coulombe s’avérant incapable de stopper le lourd lancer des poignets de Nathan Légaré (22e). Soixante-quatorze secondes plus tard, Xavier Bourgault a relancé Shawinigan en avant avec son 20e. Cette avance n’a cependant duré que 53 secondes, Valentin Demchenko (10e) répliquant pour les locaux.

En deuxième, après des filets de Gabriel Proulx (11e) pour le Drakkar et de Mavrik Bourque (23e) pour les Cataractes, les deux équipes croyaient bien rentrer au vestiaire avec une égalité, même si Baie-Comeau avait été la meilleure équipe dans cet engagement.

Toutefois, avec 24,5 secondes à faire, à la suite d’un revirement en zone adverse, Charles-Antoine Giguère (12e) a redonné les devants au Drakkar. Ce fut là le dernier but des locaux.

«Je pense que ce qu’on a appris le plus depuis Noël, c’est lorsque l’autre équipe prend les devants tard dans le match et qu’on s’effondrait. Aujourd’hui, on a trouvé le moyen de rester concentrés», a conclu Daniel Renaud.

NOTES : Durant une pause au premier entracte, le Drakkar a salué son responsable de l’équipement, Brian St-Louis, récemment revenu avec une médaille d’or méritée avec Équipe Canada junior. L’organisation a également souligné la présence du thérapeute athlétique des Cats, Kyle Sutton, aussi membre d’ECJ.

Sports

Repêchage de la LNH 2020: Mavrik Bourque au 24e rang

À quelques heures du match des Meilleurs Espoirs de la Ligue canadienne de hockey, Mavrik Bourque apparaît au 24e rang des joueurs nord-américains sur le bulletin de mi-saison émis par la LNH en vue du prochain repêchage, à Montréal en juin.

La vedette des Cataractes est le sixième meilleur de la LHJMQ selon ce relevé, devancé par Alexis Lafrenière (premier), Dawson Mercer (sixième), Hendrix Lapierre (13e), Justin Barron (15e) et Jérémie Poirier (16e). Vasily Ponomarev se retrouve quant à lui au 29e rang.

Sports

Bourgault sort les Cataractes de la noirceur

Victoriaville — Ce n’est jamais une mince affaire de s’extirper d’une léthargie. Malgré un barrage de 45 tirs, les Cataractes ont eu besoin de la prolongation pour venir à bout des Tigres de Victoriaville, qu’ils ont vaincus 4-3.

C’est un filet spectaculaire de Xavier Bourgault réussi aux dépens de Fabio Iacobo qui a tranché ce duel, livré devant 2800 personnes au Colisée Desjardins. Bourgault s’est débarrassé d’un premier couvreur, puis d’un deuxième, avant de s’amener seul devant Iacobo qu’il a battu d’un tir parfait dans la lucarne pour atteindre le cap des 20 buts cette saison. «J’ai vu qu’il y avait une petite ouverture en haut, je n’étais pas sûr de réussir à y loger la rondelle. Bien content que ça ait marché», souriait l’adolescent de 17 ans, qui a dû gagner deux bagarres un contre un en quelques secondes pour se frayer un chemin jusqu’à l’enclave. «On avait tous faim. On s’est parlé avant le match, on voulait stopper cette série noire. Tout le monde a fait son travail ce soir, tout le monde s’encourageait sur le banc. C’est le bon état d’esprit pour connaître du succès.»

Sports

Cataractes: Daniel Renaud ne s’inquiète pas

SHAWINIGAN — L’entraîneur-chef des Cataractes grimace quand on lui rappelle que son équipe est sur une séquence de sept défaites de suite. «J’aimerais qu’on mentionne aussi que nous n’avons eu que trois pratiques en 28 jours», réplique Daniel Renaud, dont la troupe tentera de se relancer vendredi soir, à Victoriaville.

«Je ne dis pas que c’est la seule raison pour expliquer notre mauvaise séquence, mais ça joue. Ceux qui me répondent que tous les clubs vivent la même chose, j’aime penser que ça démontre la qualité de nos séances d’entraînement!»

Océanic

«Deux gros points» pour l’Océanic [VIDÉO]

RIMOUSKI – «Ils étaient prêts à compétitionner comme une équipe qui vise un championnat, avec la quantité de lancers qu’ils ont bloquée», a été forcé d’admettre Daniel Renaud en parlant de l’Océanic, qui a vaincu son équipe 5 à 1, mardi, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Pendant que les Cataractes de Shawinigan encaissaient un septième revers successif, les Rimouskois mettaient un terme à leur séquence de cinq défaites.

Si les Bas-Laurentiens ont dominé dans les tirs au but (31-19), il y a tout de même eu un peu de cafouillage causé par l’absence de synchronisme lié au manque d’entraînement des nouveaux joueurs au sein de la formation. Quoi qu’il en soit, Serge Beausoleil était content de la performance de ses ouailles et «des deux gros points» récoltés. Il était particulièrement satisfait de ses dernières acquisitions, le défenseur Justin Bergeron et le gardien Creed Jones. «Jones, on a trouvé qu’il avait énormément de calme, a-t-il observé. Il calme tout le monde. Bergeron, je savais qu’il était bon. Mais, il est tellement bon qu’en première période, certains de nos attaquants étaient surpris des passes qu’il faisait! Il joue rapidement, il voit bien le jeu.»

Sports

Défaite des Cataractes à Sherbrooke

Trois-Rivières — Les Cataractes de Shawinigan se sont inclinés mardi par la marque de 3-1 contre le Phoenix de Sherbrooke.

Le Phoenix a inscrit trois buts sans réplique lors des deux premières périodes de jeu. Samuel Bolduc a marqué le premier but du match, son huitième de la saison, avant d'être imité par Ludovic Harrisson (1) et par Benjamin Tardif (15).

En troisième période, Vasily Ponomarev a inscrit le seul but des Cataractes. 

«À partir de la deuxième période, on a contrôlé la partie, croit l'entraîneur des Cataractes de Shawinigan, Daniel Renaud. On contrôle notre façon de jouer, mais on ne contrôle pas toujours le résultat. On sait que le Phoenix a joué sans plusieurs joueurs réguliers, mais on méritait peut-être un meilleur sort.»

Les Cataractes reprennent l'action vendredi à Shawinigan contre les Olympiques de Gatineau. Le match est présenté au Centre Gervais Auto dès 19h30.

Avec la collaboration de La Tribune

Sports

À Shawi... comme en Russie

SHAWINIGAN — Même à près de 7000 kilomètres du pays des tsars, le joueur des Cataractes Vasily Ponomarev et son père, entraîneur des habiletés de l’équipe, Pavel Ponomarev, comptent bien célébrer le Nouvel An comme dans le bon vieux temps, à la maison en famille.

Il s’agit du tout premier temps des Fêtes passé loin de la maison pour les Ponomarev, qui étaient habitués de célébrer avec la parenté depuis de nombreuses années. «En Russie, Le Nouvel An est une fête très familiale où tout le monde en profite pour passer du temps en bonne compagnie. Je pense donc que je vais rester avec ma famille proche à la maison et que nous allons accueillir la nouvelle année de cette façon», raconte le joueur de 17 ans. Sa famille et lui n’ont pas manqué de célébrer Noël ensemble il y a quelques jours.

Sports

Quand fiston traîne papa

SHAWINIGAN — Si la plupart des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec possèdent des joueurs européens dans leurs rangs, rares sont celles qui embauchent les parents de ces jeunes hommes au sein de leur personnel d’entraîneurs. C’est pourtant le cas des Cataractes, qui peuvent compter sur le centre Vasily Ponomarev ainsi que sur son père Pavel, qui agit à titre d’entraîneur des habiletés individuelles.

C’est pour se rapprocher de son fils et de son rêve que papa Ponomarev a décidé de quitter la Russie pour Shawinigan. Connaissant très bien les rudiments du sport de son rejeton, il a souhaité s’impliquer dans l’organisation dès son arrivée dans la région. C’est ainsi qu’il est devenu entraîneur des habiletés des Cataractes.

Sports

Les Cataractes perdent un deuxième match en 24 heures

VICTORIAVILLE — La pause de Noël semble avoir freiné le bel élan des jeunes Cataractes. Après une contre-performance généralisée face au Drakkar samedi à Shawinigan, les hommes de Daniel Renaud ont mieux paru dimanche à Victoriaville, mais ils ont néanmoins plié l’échine 5-3 devant plus de 3000 personnes au Colisée Desjardins.

Sans faire de bruit, les Tigres donnent beaucoup de fil à retordre à leurs rivaux depuis quelques semaines. Dimanche, ils ont signé un quatrième gain d’affilée. Dans la simplicité: peu de revirements, un échec-avant soutenu, une présence au filet adverse et une urgence à défendre l’enclave dans leur territoire.

Sports

«Nous sommes confortables»

Shawinigan — C’est sans leur capitaine Félix Bibeau que les Remparts vont venir défier les Cataractes à Shawinigan vendredi soir.

Patrick Roy a donné le ton à la période de transactions, qui s’ouvre officiellement dimanche, en refilant ce vétéran de 20 aux Saguenéens, en retour d’un bouquet de trois valeurs dont la principale est Théo Rochette. Les Saguenéens foncent, tout comme les Wildcats de Moncton et le Phoenix de Sherbrooke!

Sports

Du gaspillage!

Shawinigan — Du gaspillage!

Il n’y a pas de meilleure façon de résumer la journée de travail des Cataractes de Shawinigan dimanche. Confrontés à leur bête noire, les hommes de Daniel Renaud ont connu un départ canon, mais ils ont bien mal géré la suite des choses pour finalement s’incliner 6-4.

Sports

Cataractes: une erreur, une défaite

Trois-Rivières — La série de victoires des Cataractes a été stoppé à six par l’Armada de Blainville-Boisbriand vendredi soir.

Un mauvais départ, jumelée à une pénalité d’indiscipline, ont mené à un revers de 4-2 des hommes de Daniel Renaud lors de ce premier d’une série de trois matchs en 48 heures.

Sports

Les Cataractes doivent se débrouiller sans Ponomarev

Trois-Rivières (ST) — Les Cataractes doivent apprendre à se débrouiller sans Vasily Ponomarev au cours des prochaines semaines.

Le Russe de 17 ans a rejoint l’équipe nationale russe, qui va disputer le championnat du monde junior A. «C’est une habitude des Russes d’inviter leurs meilleurs joueurs de cet âge à ce tournoi, en préparation pour le championnat du monde junior. Ce sera une belle expérience pour lui», racontait Daniel Renaud, pilote des Cataractes, la semaine dernière.

LHJMQ

Mavrik Bourque attaquant du mois dans la LHJMQ

Shawinigan — Identifié comme un bon espoir en vue du prochain repêchage de la LNH, l’attaquant des Cataractes, Mavrik Bourque, fait de nouveau parler de lui pour les bonnes raisons. Le joueur de 17 ans a été nommé l’attaquant du mois de novembre dans la LHJMQ.

En 11 parties, l’athlète originaire de Plessisville a inscrit 8 buts et ajouté 13 passes, pour 21 points. Durant cette séquence, il aura obtenu plus d’un point par match à six reprises.

Sports

Trois en trois dans les Maritimes pour les Cataractes!

SHAWINIGAN — Les Cataractes traversent une séquence très fructueuse. À Bathurst dimanche après-midi, les Shawiniganais ont collectionné un sixième gain d’affilée, en prenant la mesure du Titan 5-3. Mais surtout, cette victoire a été acquise dans des conditions difficiles, à la fin d’un éreintant périple de cinq jours dans l’est du pays. Trois en trois dans les Maritimes, ça n’arrive pas souvent!

«Si ça m’est déjà arrivé, je ne m’en souviens pas», souriait Daniel Renaud, à sa troisième campagne à la barre des Cataractes, lui qui a aussi été adjoint pendant plusieurs années.