Sports

De retour dans le portrait des séries

Shawinigan — Les Cataractes ont profité de leur bref retour à domicile pour reprendre la pôle dans cette guerre sans merci qu’ils vont livrer aux Sea Dogs de Saint-John pour accéder en séries. En signant un gain de 3-2 aux dépens des Olympiques de Gatineau, devant quelque 2800 amateurs réunis au Centre Gervais Auto, les hommes de Daniel Renaud ont repris le 16e et dernier rang du classement général donnant accès aux séries, un point devant leurs ennemis jurés.

Cette victoire tombe à point. Elle met fin à une vilaine séquence de cinq revers. Et elle est encaissée à la veille d’un week-end qui s’annonce difficile à souhait à Baie-Comeau, avec deux matchs programmés face au puissant Drakkar en moins de 24 heures.

Sports

Nussbaumer en deuxième vitesse?

SHAWINIGAN — L’épopée de l’équipe nationale suisse au dernier Mondial de hockey junior semble avoir insufflé une nouvelle dose de confiance et de dynamisme à Valentin Nussbaumer, dont les succès – ou les insuccès – auront un impact direct sur les chances des Cataractes de se qualifier pour les séries d’après-saison.

L’ailier gauche a savouré chaque moment passé dans l’Ouest canadien, pendant la période des Fêtes. La victoire de la Suisse acquise en quarts de finale devant les Suédois fut l’un des moments marquants du championnat. À la fin, Nussbaumer et ses coéquipiers ont égalé la deuxième meilleure performance des hockeyeurs de leur pays au Mondial junior.

Hockey

Les Cataractes glissent hors des séries

Shawinigan — Les Cataractes de Shawinigan ont glissé à l'extérieur du portrait éliminatoire, samedi, alors que leur défaite de 4-1 aux mains des Screaming Eagles du Cap-Breton combinée à la victoire de Sea Dogs de Saint John les relègue au 17e rang du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

À Sydney, en Nouvelle-Écosse, le groupe de Daniel Renaud a encaissé un cinquième revers de suite, un troisième en l'espace de quatre jours dans les provinces Maritimes. À l'opposé, les Sea Dogs ont gagné leurs trois dernières sorties.

Avec son 15e but de la saison, Vincent Senez a permis à son équipe d'éviter le jeu blanc avec quatre minutes à jouer.

Avec un peu plus d'une vingtaine de matchs à jouer en saison régulière, les Cataractes accusent maintenant un point de retard sur les Sea Dogs mais ont toutefois disputé un match de moins que leurs rivaux du Nouveau-Brunswick.

Les Cataractes reprendront l'action mercredi soir alors qu'ils recevront la visite des Olympiques de Gatineau.

Sports

Cataractes: revers sans appel

Trois-Rivières — Un deuxième match en moins de 24 heures sur la route face au club hôte de la Coupe Memorial, c’était une commande trop lourde pour les Cataractes. Les Shawiniganais n’ont pas fait le poids jeudi à Halifax face aux Mooseheads, qui ont signé un gain facile de 7-1.

Déjà privés de Gabriel Denis et d’Anthony Imbeault depuis un bon bout de temps, les hommes de Daniel Renaud ont attaqué le duel sans Mikaël Robidoux, malade, et Jan Drozg, blessé. Ajoutez que Vincent Senez est tombé au combat en deuxième après un coup de genou, et vous avez un front offensif assez dégarni.

Sports

Les Sea Dogs un peu plus près

Trois-Rivières — Les Sea Dogs prennent de plus en plus de place dans le rétroviseur des Cataractes.

Les hommes de Daniel Renaud ont subi un revers de 5-4 en fusillade Saint-John mercredi soir, permettant ainsi aux Sea Dogs de s’approcher à trois points d’eux et du 16e rang donnant accès aux séries.

Sports

Paradis nommé capitaine

SHAWINIGAN — Roddie Sandilands ayant été échangé dimanche, il fallait choisir un nouveau capitaine chez les Cataractes. Après une réflexion de quelques heures, le personnel d’entraîneurs a choisi Colin Paradis comme nouveau meneur pour cette jeune équipe.

À 20 ans, Paradis a plus de millage que quiconque à l’intérieur du vestiaire, même s’il n’a disputé que quelques matchs avec les Cataractes, qui en ont fait son acqusition cet automne. «Il a rapidement gagné le respect de tout le monde à l’interne. C’est un gars d’expérience, qui a vécu une saison semblable l’an dernier à titre d’assistant capitaine à Red Deer. Il a le bagage pour bien guider nos jeunes», fait valoir Renaud.

Sports

Cataractes: Pépin et Daneau gagnent leur pari

SHAWINIGAN — Les Cataractes comptent sur deux joueurs locaux de plus, après avoir finalisé leur alignement en vue du dernier droit de la saison. Marc-Antoine Pépin, de Bécancour, et Zackary Daneau, de Trois-Rivières, ont obtenu la confirmation qu’ils pouvaient s’installer dans le vestiaire de l’équipe tout juste avant le départ vers les Maritimes mardi matin.

«Pépin a été en audition durant tout le temps des Fêtes, après avoir été acquis via transaction. On a aimé ce qu’on a vu. C’est un grand défenseur avec des habiletés offensives au-dessus de la moyenne. On voulait améliorer notre niveau de talent à la ligne bleue et son arrivée s’inscrit dans cette direction, tout comme l’acquisition de Pierre-Olivier Bourgeois», mentionnait le directeur-gérant Martin Mondou. 

«Ce sont deux grands défenseurs de 17 ans, qui ont besoin de temps pour acquérir de la maturité physique. Ils me font penser un peu à Simon Benoît au même âge. On va travailler avec eux d’ici la fin de la saison, puis ils repartiront avec un gros programme d’entraînement cet été. L’an prochain, on veut faire un bond en avant comme équipe, il faut que nos jeunes progressent.»

Pépin, un ancien produit des Panthères du CMI, a amassé quatre passes en six matchs. Il a été obtenu contre un choix de dixième ronde.

Quant à Daneau, cet ancien Estacades s’est démarqué par sa fougue. Il s’alignait depuis le début de la saison avec les Dragons du Collège Laflèche. «Il a été le dernier coupé au camp, il a continué de bûcher pour revenir. On aime son énergie, son dévouement. Il a du leadership en lui. C’est le genre d’identité que l’on veut développer chez nous. Il va se battre toute sa carrière junior pour une place dans l’alignement, il le sait. On est content de lui offrir cette opportunité là chez nous. On sait exactement ce qu’on achète chez lui. Ça nous plaît.»

Desroches écope

L’arrivée à temps plein de Pépin dans le champ arrière a coûté le poste à un jeune vétéran. Pièce maîtresse de la transaction expédiant Samuel Asselin à Bathurst l’an dernier, Olivier Desroches a été rétrogradé au junior AAA, avec les Cobras de Terrebonne. 

«On croit toujours au potentiel d’Olivier. Il fait partie de notre futur, il sera avec nous l’an prochain. D’ici là, on veut lui permettre de retrouver sa confiance dans le junior AAA. Il a subi une commotion cérébrale en début de saison, puis une blessure à une cheville. On voit bien qu’il n’est pas parfaitement à l’aise en ce moment. Il a besoin de faire un pas en arrière, pour bientôt en faire deux vers l’avant», souligne Mondou.

«Ce n’est pas nécessairement négatif d’être rétrogradé. On peut donner l’exemple de l’ex-Estacades Julien Tessier, qui a lui aussi fait un détour par Terrebonne même si c’était un choix de première ronde. Ce fut bénéfique pour lui, il a une belle carrière junior. Regardez aussi Victor Mete, plus confiant avec le Canadien après un passage à Laval dans la Ligue américaine. Olivier aura l’occasion de revenir chez nous, c’est certain.»

Outre Desroches, Mondou avait obtenu des choix de troisième et cinquième tour pour Asselin. Un choix parmi les 30 premiers au repêchage 2019 lui sera aussi remis par le Titan d’ici au repêchage.

Pépin, Daneau et les Cataractes seront à Saint-Jean mercredi soir pour y affronter les Sea Dogs, qui menacent leur 16e et dernière position au classement général donnant accès aux séries. Les Sea Dogs n’accusent plus qu’un retard de quatre points sur les Shawiniganais, en vertu de  quatre gains lors de leurs 10 derniers matchs.

Les Estacades perdent Tourigny

Par ailleurs, les Estacades ont vu un de leurs meilleurs joueurs graduer dans la LHJMQ. Miguel Tourigny a été invité par l’Armada à compléter la saison à Boisbriand, et il a accepté la proposition.

«À la base, je ne suis pas un grand partisan de voir des jeunes de 16 ans dans le junior, mais je suis qui, moi, pour conseiller à un jeune de ne pas y aller? Je suis content pour Miguel, si ça fait son bonheur. Nous sommes une ligue de développement», rappelle Frédéric Lavoie. Le pilote des Estacades n’a pas trop envie de se plaindre de son sort, même s’il perd un défenseur élite dans le midget AAA. «Son départ ouvre la porte à d’autres.»

Carnet de notes

Les Cataractes ont comblé leur 25e casier en réclamant Xavier Cormier, des Remparts, au ballottage. Le jeune homme de 17 ans a disputé 37 matchs avec les Remparts depuis le début de la campagne, récoltant au passage huit points. L’an dernier, il a amassé 53 points en 40 matchs, dont 19 buts, avec le Blizzard du Séminaire St-François dans la Ligue de hockey midget AAA. Cormier est un choix de troisième ronde à la séance de sélection de 2017.

Cataractes

Les Cataractes renversés 8-5 par les Voltigeurs

SHAWINIGAN — Quand une jeune équipe s’attaque à un club aguerri, c’est impossible de penser causer une surprise si la concentration n’est pas à point. Les Cataractes ont eux-mêmes nourri les Voltigeurs samedi au Centre Gervais Auto, et leurs 3101 partisans ont été témoins d’une défaite de 8-5.

Les Shawiniganais avaient des jambes en début de match et de l’enthousiasme, une combinaison qui embêtait leurs puissants visiteurs. Malheureusement, les hommes de Daniel Renaud ont bousillé les deux premières chances de marquer de la soirée, puis ils ont vu Antoine Coulombe échapper un tir de routine qui a procuré les devants aux Voltigeurs. 

Ce ne fut pas le seul cadeau offert. En début de deuxième, alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-0, les Cataractes ont accordé deux buts d’affilée au désavantage numérique des Drummondvillois. 

Cette séquence de moins de trois minutes a évacué ce qu’il restait de suspense à la confrontation. Les Cataractes sont bien revenus avec deux filets en avantage numérique au cours de la même période mais la cause était déjà entendue à ce moment et les Voltigeurs n’ont eu aucun mal à retraiter au vestiaire en avance 6-2  après 40 minutes.

Le jeu de puissance des locaux a encore retenu l’attention en troisième. Deux autres buts produit avec un joueur des Voltigeurs au cachot, mais aussi un autre but accordé! Ce festival offensif s’est finalement terminé 8-5. Dans la défaite, Jan Drozg s’est démarqué avec un truc du chapeau. 

«Ce fut un bon match. Un match de caractère. Je suis content de nos quatre buts en avantage numérique. Content aussi de notre troisième, que nous avons gagnée. On avait défié nos joueurs à ce sujet au deuxième entracte, j’ai aimé la réponse des gars», proposait Daniel Renaud, évidemment au courant que son club ne peut pas espérer gagner en accordant trois buts au cours d’un même match à un désavantage numérique. «Au final, on est quand même +1 sur l’avantage numérique. On a fait du bon boulot aussi en désavantage numérique. On veut que nos gars puissent avoir une mentalité offensive quand on a un jeu de puissance, mais c’est sûr qu’il faut revenir plus vite que ça quand on perd la rondelle.»

La troisième période a été pimentée de quelques escarmouches. Faut dire que les officiels Jean-Philippe Sylvain et Marc-Antoine Chagnon ont connu une soirée difficile. Ils ont reçu pas mal de plaintes des deux bancs! D’ailleurs, les deux personnel d’entraîneurs ont aussi échangé des politesses en troisième, après une mise en échec percutant de Mikaël Robidoux sur Joe Veleno.

Carnet de notes

Les Cataractes ont ajouté un jeune défenseur à leur noyau en faisant l’acquisition de Pierre-Olivier Bourgeois des Huskies de Rouyn-Noranda en retour de choix de troisième et cinquième rondes. Son arrivée coûte toutefois le poste au Nicolétain Simon Dubois, qui a été libéré. Dubois avait été récemment laissé de côté à plusieurs reprises. Rappelons que la date limite des transactions a été fixée à dimanche midi.

Cataractes

Catastrophe évitée

Shawinigan — Engagés dans une course pour une place en séries, les Cataractes n’avaient pas le droit à l’erreur jeudi soir. Ils ont dû trimer jusqu’à la dernière seconde, mais ils ont néanmoins rempli la commande, renversant le Titan d’Acadie-Bathurst 4-3 devant près de 2900 amateurs au Centre Gervais Auto.

Ce duel entre deux des trois pires clubs de la LHJMQ a été divertissant. Les joueurs connaissaient l’importance des points à l’enjeu, et il y avait pas mal de combativité sur la glace. Le jeu a été à la fois rapide et viril, et on a même eu droit à une bagarre entre Vincent Senez et Liam Léonard, ce genre de scène étant maintenant en voie de disparition dans le circuit Courteau.

Sports

Robidoux, le grand frère venu de Québec

Shawinigan — La relation entre un entraîneur adjoint et un joueur en est une de proximité. Souvent, des liens de confiance vont se développer, des liens qui sont parfois plus difficiles à tisser avec l’entraîneur-chef. Daniel Renaud, aujourd’hui à la barre des Cataractes, peut en témoigner, lui qui a bien connu son nouveau protégé, Mikaël Robidoux, alors que ce dernier amorçait son stage junior dans la LHJMQ chez les Remparts.

Renaud et Robidoux ont travaillé ensemble pendant les deux premières années du fougueux attaquant à Québec. Au terme de sa saison de 17 ans, Robidoux a assisté, impuissant, au départ de Renaud vers Shawinigan. D’adjoint à Philippe Boucher, celui-ci graduait enfin en tant qu’entraîneur-chef, mais à 90 minutes du Centre Vidéotron.