Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Drakkar

Cataractes 5/Drakkar 4: un autre revers à Baie-Comeau

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau a échappé un autre point à la maison samedi, s’inclinant 5-4 en prolongation devant les Cataractes de Shawinigan. En 21 matchs à leur domicile du Centre Henry-Leonard, les troupiers de Jon Goyens présentent une fiche bien déficitaire de 7-10-4.

Les visiteurs tiraient de l’arrière 4-3 après deux périodes, mais le duo Mavrik Bourque-Vasiliy Ponomarev a renversé la vapeur. Ce dernier a créé l’égalité sur un double avantage numérique à mi-chemin en troisième. Bourque a mis fin au débat en prolongation avec son second de la soirée.

«Très déçu» de la sortie des siens, Goyens a expliqué que l’équipe d’entraîneurs a passé plusieurs heures cette semaine à travailler sur l’aspect défensif avec les joueurs. Le Drakkar a répondu en étant atroce dans son territoire.

«Aujourd’hui, on a décidé qu’on ne touchait pas à personne, qu’on ne défendait pas notre zone, qu’on se foutait de protéger l’enclave. C’était affreux», a lancé l’entraîneur-chef, qui espérait que les siens ne présentent pas le même visage dimanche contre Chicoutimi. «Si on joue comme ça demain, ça va être 8-0 après la première période.»

Soulignant au passage les mauvaises sorties en première et en troisième, et le fait que sans Lucas Fitzpatrick, le Drakkar n’aurait mérité aucun point, Goyens a hâte de voir un seul Drakkar, celui qui a une fiche de 12-7-1-1 à l’étranger. «On veut l’identité qu’on a sur la route chez nous. C’est malheureux pour nos partisans parce que généralement, ils ne voient pas la vraie équipe», a-t-il soutenu.

Pour sa part, Daniel Renaud vantait l’attitude de ses hommes, qui ne sont pas laissés abattre malgré le retard et une baisse d’énergie en deuxième. «Quand (Baie-Comeau) a pris les devants 3-2, on a senti qu’on était fragiles, mais on a trouvé le moyen de garder le match serré même si on n’avait pas notre niveau d’énergie habituel. Antoine (Coulombe) a aussi fait de bons arrêts aux bons moments.»

Laissé seul devant Fitzpatrick durant un avantage numérique, Olivier Nadeau (9e) a lancé les hostilités dès la deuxième minute de jeu du match. Baie-Comeau a ensuite essuyé deux autres pénalités d’affilée, retardant ainsi son moment de se montrer menaçant.

Ce moment est venu à 10:49, Coulombe s’avérant incapable de stopper le lourd lancer des poignets de Nathan Légaré (22e). Soixante-quatorze secondes plus tard, Xavier Bourgault a relancé Shawinigan en avant avec son 20e. Cette avance n’a cependant duré que 53 secondes, Valentin Demchenko (10e) répliquant pour les locaux.

En deuxième, après des filets de Gabriel Proulx (11e) pour le Drakkar et de Mavrik Bourque (23e) pour les Cataractes, les deux équipes croyaient bien rentrer au vestiaire avec une égalité, même si Baie-Comeau avait été la meilleure équipe dans cet engagement.

Toutefois, avec 24,5 secondes à faire, à la suite d’un revirement en zone adverse, Charles-Antoine Giguère (12e) a redonné les devants au Drakkar. Ce fut là le dernier but des locaux.

«Je pense que ce qu’on a appris le plus depuis Noël, c’est lorsque l’autre équipe prend les devants tard dans le match et qu’on s’effondrait. Aujourd’hui, on a trouvé le moyen de rester concentrés», a conclu Daniel Renaud.

NOTES : Durant une pause au premier entracte, le Drakkar a salué son responsable de l’équipement, Brian St-Louis, récemment revenu avec une médaille d’or méritée avec Équipe Canada junior. L’organisation a également souligné la présence du thérapeute athlétique des Cats, Kyle Sutton, aussi membre d’ECJ.

Sports

Repêchage de la LNH 2020: Mavrik Bourque au 24e rang

À quelques heures du match des Meilleurs Espoirs de la Ligue canadienne de hockey, Mavrik Bourque apparaît au 24e rang des joueurs nord-américains sur le bulletin de mi-saison émis par la LNH en vue du prochain repêchage, à Montréal en juin.

La vedette des Cataractes est le sixième meilleur de la LHJMQ selon ce relevé, devancé par Alexis Lafrenière (premier), Dawson Mercer (sixième), Hendrix Lapierre (13e), Justin Barron (15e) et Jérémie Poirier (16e). Vasily Ponomarev se retrouve quant à lui au 29e rang.

Sports

Bourgault sort les Cataractes de la noirceur

Victoriaville — Ce n’est jamais une mince affaire de s’extirper d’une léthargie. Malgré un barrage de 45 tirs, les Cataractes ont eu besoin de la prolongation pour venir à bout des Tigres de Victoriaville, qu’ils ont vaincus 4-3.

C’est un filet spectaculaire de Xavier Bourgault réussi aux dépens de Fabio Iacobo qui a tranché ce duel, livré devant 2800 personnes au Colisée Desjardins. Bourgault s’est débarrassé d’un premier couvreur, puis d’un deuxième, avant de s’amener seul devant Iacobo qu’il a battu d’un tir parfait dans la lucarne pour atteindre le cap des 20 buts cette saison. «J’ai vu qu’il y avait une petite ouverture en haut, je n’étais pas sûr de réussir à y loger la rondelle. Bien content que ça ait marché», souriait l’adolescent de 17 ans, qui a dû gagner deux bagarres un contre un en quelques secondes pour se frayer un chemin jusqu’à l’enclave. «On avait tous faim. On s’est parlé avant le match, on voulait stopper cette série noire. Tout le monde a fait son travail ce soir, tout le monde s’encourageait sur le banc. C’est le bon état d’esprit pour connaître du succès.»

Sports

Cataractes: Daniel Renaud ne s’inquiète pas

SHAWINIGAN — L’entraîneur-chef des Cataractes grimace quand on lui rappelle que son équipe est sur une séquence de sept défaites de suite. «J’aimerais qu’on mentionne aussi que nous n’avons eu que trois pratiques en 28 jours», réplique Daniel Renaud, dont la troupe tentera de se relancer vendredi soir, à Victoriaville.

«Je ne dis pas que c’est la seule raison pour expliquer notre mauvaise séquence, mais ça joue. Ceux qui me répondent que tous les clubs vivent la même chose, j’aime penser que ça démontre la qualité de nos séances d’entraînement!»

Océanic

«Deux gros points» pour l’Océanic [VIDÉO]

RIMOUSKI – «Ils étaient prêts à compétitionner comme une équipe qui vise un championnat, avec la quantité de lancers qu’ils ont bloquée», a été forcé d’admettre Daniel Renaud en parlant de l’Océanic, qui a vaincu son équipe 5 à 1, mardi, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Pendant que les Cataractes de Shawinigan encaissaient un septième revers successif, les Rimouskois mettaient un terme à leur séquence de cinq défaites.

Si les Bas-Laurentiens ont dominé dans les tirs au but (31-19), il y a tout de même eu un peu de cafouillage causé par l’absence de synchronisme lié au manque d’entraînement des nouveaux joueurs au sein de la formation. Quoi qu’il en soit, Serge Beausoleil était content de la performance de ses ouailles et «des deux gros points» récoltés. Il était particulièrement satisfait de ses dernières acquisitions, le défenseur Justin Bergeron et le gardien Creed Jones. «Jones, on a trouvé qu’il avait énormément de calme, a-t-il observé. Il calme tout le monde. Bergeron, je savais qu’il était bon. Mais, il est tellement bon qu’en première période, certains de nos attaquants étaient surpris des passes qu’il faisait! Il joue rapidement, il voit bien le jeu.»

Sports

Défaite des Cataractes à Sherbrooke

Trois-Rivières — Les Cataractes de Shawinigan se sont inclinés mardi par la marque de 3-1 contre le Phoenix de Sherbrooke.

Le Phoenix a inscrit trois buts sans réplique lors des deux premières périodes de jeu. Samuel Bolduc a marqué le premier but du match, son huitième de la saison, avant d'être imité par Ludovic Harrisson (1) et par Benjamin Tardif (15).

En troisième période, Vasily Ponomarev a inscrit le seul but des Cataractes. 

«À partir de la deuxième période, on a contrôlé la partie, croit l'entraîneur des Cataractes de Shawinigan, Daniel Renaud. On contrôle notre façon de jouer, mais on ne contrôle pas toujours le résultat. On sait que le Phoenix a joué sans plusieurs joueurs réguliers, mais on méritait peut-être un meilleur sort.»

Les Cataractes reprennent l'action vendredi à Shawinigan contre les Olympiques de Gatineau. Le match est présenté au Centre Gervais Auto dès 19h30.

Avec la collaboration de La Tribune

Sports

À Shawi... comme en Russie

SHAWINIGAN — Même à près de 7000 kilomètres du pays des tsars, le joueur des Cataractes Vasily Ponomarev et son père, entraîneur des habiletés de l’équipe, Pavel Ponomarev, comptent bien célébrer le Nouvel An comme dans le bon vieux temps, à la maison en famille.

Il s’agit du tout premier temps des Fêtes passé loin de la maison pour les Ponomarev, qui étaient habitués de célébrer avec la parenté depuis de nombreuses années. «En Russie, Le Nouvel An est une fête très familiale où tout le monde en profite pour passer du temps en bonne compagnie. Je pense donc que je vais rester avec ma famille proche à la maison et que nous allons accueillir la nouvelle année de cette façon», raconte le joueur de 17 ans. Sa famille et lui n’ont pas manqué de célébrer Noël ensemble il y a quelques jours.

Sports

Quand fiston traîne papa

SHAWINIGAN — Si la plupart des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec possèdent des joueurs européens dans leurs rangs, rares sont celles qui embauchent les parents de ces jeunes hommes au sein de leur personnel d’entraîneurs. C’est pourtant le cas des Cataractes, qui peuvent compter sur le centre Vasily Ponomarev ainsi que sur son père Pavel, qui agit à titre d’entraîneur des habiletés individuelles.

C’est pour se rapprocher de son fils et de son rêve que papa Ponomarev a décidé de quitter la Russie pour Shawinigan. Connaissant très bien les rudiments du sport de son rejeton, il a souhaité s’impliquer dans l’organisation dès son arrivée dans la région. C’est ainsi qu’il est devenu entraîneur des habiletés des Cataractes.

Sports

Les Cataractes perdent un deuxième match en 24 heures

VICTORIAVILLE — La pause de Noël semble avoir freiné le bel élan des jeunes Cataractes. Après une contre-performance généralisée face au Drakkar samedi à Shawinigan, les hommes de Daniel Renaud ont mieux paru dimanche à Victoriaville, mais ils ont néanmoins plié l’échine 5-3 devant plus de 3000 personnes au Colisée Desjardins.

Sans faire de bruit, les Tigres donnent beaucoup de fil à retordre à leurs rivaux depuis quelques semaines. Dimanche, ils ont signé un quatrième gain d’affilée. Dans la simplicité: peu de revirements, un échec-avant soutenu, une présence au filet adverse et une urgence à défendre l’enclave dans leur territoire.

Sports

«Nous sommes confortables»

Shawinigan — C’est sans leur capitaine Félix Bibeau que les Remparts vont venir défier les Cataractes à Shawinigan vendredi soir.

Patrick Roy a donné le ton à la période de transactions, qui s’ouvre officiellement dimanche, en refilant ce vétéran de 20 aux Saguenéens, en retour d’un bouquet de trois valeurs dont la principale est Théo Rochette. Les Saguenéens foncent, tout comme les Wildcats de Moncton et le Phoenix de Sherbrooke!

Sports

Du gaspillage!

Shawinigan — Du gaspillage!

Il n’y a pas de meilleure façon de résumer la journée de travail des Cataractes de Shawinigan dimanche. Confrontés à leur bête noire, les hommes de Daniel Renaud ont connu un départ canon, mais ils ont bien mal géré la suite des choses pour finalement s’incliner 6-4.

Sports

Cataractes: une erreur, une défaite

Trois-Rivières — La série de victoires des Cataractes a été stoppé à six par l’Armada de Blainville-Boisbriand vendredi soir.

Un mauvais départ, jumelée à une pénalité d’indiscipline, ont mené à un revers de 4-2 des hommes de Daniel Renaud lors de ce premier d’une série de trois matchs en 48 heures.

Sports

Les Cataractes doivent se débrouiller sans Ponomarev

Trois-Rivières (ST) — Les Cataractes doivent apprendre à se débrouiller sans Vasily Ponomarev au cours des prochaines semaines.

Le Russe de 17 ans a rejoint l’équipe nationale russe, qui va disputer le championnat du monde junior A. «C’est une habitude des Russes d’inviter leurs meilleurs joueurs de cet âge à ce tournoi, en préparation pour le championnat du monde junior. Ce sera une belle expérience pour lui», racontait Daniel Renaud, pilote des Cataractes, la semaine dernière.

LHJMQ

Mavrik Bourque attaquant du mois dans la LHJMQ

Shawinigan — Identifié comme un bon espoir en vue du prochain repêchage de la LNH, l’attaquant des Cataractes, Mavrik Bourque, fait de nouveau parler de lui pour les bonnes raisons. Le joueur de 17 ans a été nommé l’attaquant du mois de novembre dans la LHJMQ.

En 11 parties, l’athlète originaire de Plessisville a inscrit 8 buts et ajouté 13 passes, pour 21 points. Durant cette séquence, il aura obtenu plus d’un point par match à six reprises.

Sports

Trois en trois dans les Maritimes pour les Cataractes!

SHAWINIGAN — Les Cataractes traversent une séquence très fructueuse. À Bathurst dimanche après-midi, les Shawiniganais ont collectionné un sixième gain d’affilée, en prenant la mesure du Titan 5-3. Mais surtout, cette victoire a été acquise dans des conditions difficiles, à la fin d’un éreintant périple de cinq jours dans l’est du pays. Trois en trois dans les Maritimes, ça n’arrive pas souvent!

«Si ça m’est déjà arrivé, je ne m’en souviens pas», souriait Daniel Renaud, à sa troisième campagne à la barre des Cataractes, lui qui a aussi été adjoint pendant plusieurs années.

Sports

Les Cataractes signent un cinquième gain de suite à Saint-John

Grâce à une irrésistible remontée, les Cataractes sont parvenus à étirer à cinq leur séquence victorieuse en l’emportant 4-3 à Saint-John samedi.

Les équipiers de Daniel Renaud avaient en effet encaissé les trois premiers buts du match. Mais Gabriel Denis a pris les choses en main au milieu du match. Son premier but a fait virer le vent, puis son deuxième but du match au milieu de la troisième a permis aux visiteurs de rattraper leurs hôtes. Denis, élu la première étoile du match, avait aussi laissé tomber les gants en fin de première période.

C’est finalement Charles Beaudoin, avec son neuvième but de la campagne, qui a départagé les deux équipes avec un peu moins de neuf minutes à écouler au duel. Armé d’une avance d’un but, le gardien Antoine Coulombe a alors su naviguer pour conduire son équipe jusqu’aux deux points à l’enjeu.

Vasily Ponomarev a inscrit l’autre filet des vainqueurs, qui ont dominé 36-27 dans la colonne des tirs cadrés. Les Cataractes termineront ce voyage dans les Maritimes par un arrêt à Bathurst dimanche après-midi.

Sports

Bon départ dans les Maritimes pour les Cataractes

Trois-Rivières — Les Cataractes ont amorcé leur voyage dans les Maritimes du bon pied jeudi en surprenant les Screaming Eagles du Cap-Breton 4-2 devant 2500 personnes réunies au Centre 200. Les hommes de Daniel Renaud ont dominé 47-22 au chapitre des tirs au but, malgré la balade de 16 heures en autobus qui a précédé l’affrontement.

«L’intensité de toute l’équipe a été impeccable. Ce n’est pas évident, voyager de nuit et arriver ici pour affronter une équipe mature, avec du punch offensif. Les gars étaient prêts pour ce défi, il faut leur donner du mérite.»

Sports

Aigles et Capitales s’échangent des joueurs étoiles

Trois-Rivières — Les Aigles ont conclu mardi la plus importante transaction de leur histoire en expédiant le joueur étoile David Glaude aux Capitales. En retour, l’équipe de Trois-Rivières acquiert le non moins redoutable T.J. White, l’un des favoris de la foule à Québec depuis deux ans.

Glaude, qui a célébré ses 25 ans il y a quelques jours, est à l’origine de cet échange. Il cite d’ailleurs des raisons familiales pour expliquer ce choix.

Sports

Un grand souper caritatif pour les Cataractes

Shawinigan — Santé, sport et études s’unissent pour une soirée caritative le 19 mars prochain à Espace Shawinigan. À l’initiative des Cataractes, un grand souper où 300 convives sont attendus est programmé afin d’amasser des fonds pour la Fondation de la SSS de l’Énergie, et le Fonds d’études des Cataractes, qui a défrayé plus de 350 000 $ au cours deux dernières années en encadrement pour les joueurs actuels, ainsi qu’en bourse d’études pour ses anciens porte-couleurs.

Ce souper cinq services sera suivi de deux encans - un crié, un électronique - où les convives pourront s’arracher des pièces de collection. Cette formule est utilisée avec beaucoup d’enthousiasme depuis un bon bout de temps dans les Bois-Francs par les Tigres de Victoriaville. Fraîchement revenu dans le giron des Cataractes, Mario Boucher est l’instigateur de cette nouvelle activité, de concert avec Richard Lajoie.

Cataractes

Les Remparts piétinés

Québec — Les Remparts ont bien des ennuis à s’affirmer à domicile depuis le début de la saison et ils ont touché le fond du baril vendredi soir face aux Cataractes de Shawinigan. Jérémy Martin a connu sa soirée la plus productive en carrière dans le junior avec quatre buts, et il a mené ses coéquipiers à une victoire de 7-1 acquise dans un Centre Vidéotron qui avait autant d’entrain qu’un salon funéraire.

Rétrogradé sur le quatrième trio depuis son retour d’une blessure, Martin s’est défoulé sur les gardiens de Patrick Roy vendredi. Bien servi par la vitesse éblouissante de William Cummings, il a hérité de plusieurs chances de marquer de qualité et il a été tranchant à chaque fois. Son premier but du match, qui procurait une avance de 2-0 aux visiteurs, a fait mal aux Remparts qui n’avaient aucune cohésion en première période.

Sports

Cataractes: Nizhnikov en uniforme mercredi

Shawinigan — Kirill Nizhnikov a passé la dernière semaine à apprivoiser son nouvel environnement de travail, il est maintenant prêt à sauter sur la glace en situation de match. Le Russe de 19 ans, identifié il n’y a pas si longtemps comme un des beaux espoirs de son pays, enfilera le maillot des Cataractes mercredi soir, alors que les Voltigeurs de Drummondville seront de passage à Shawinigan.

Nizhnikov débarque au Centre Gervais Auto avec une feuille de route plutôt inhabituelle: malgré son âge – il est considéré comme un vétéran dans le hockey junior – le choix de première ronde de la Ligue de l’Ontario en 2016 n’a disputé que 136 matchs pour 72 points dans cette ligue en quatre saisons, et ce au sein de trois formations différentes.

Sports

Mavrik Bourque est à l’honneur

Shawinigan (PC) — Le joueur de centre Mavrik Bourque des Cataractes de Shawinigan obtient la mention de joueur de la semaine dans la LHJMQ après avoir amassé quatre buts et cinq passes en trois matchs.

Bourque, âgé de 17 ans, mène actuellement les Cataractes avec 33 points en 21 parties. Ses 17 buts le placent au troisième rang de la LHJMQ. Le joueur originaire de Plessisville est considéré comme un potentiel choix de deuxième ou troisième ronde au prochain repêchage de la LNH.

Sports

Cataractes: les fils se touchent à Rimouski

Trois-Rivières — L’inefficacité des Cataractes sur les unités spéciales leur aura coûté cher, dimanche à Rimouski. Dans un match haut en rebondissements où un entraîneur et trois joueurs ont été expulsés, dont le meilleur de la ligue Alexis Lafrenière, les Shawiniganais ont vu l’Océanic capitaliser trois fois sur quatre avantages numériques, en route vers un gain de 6-4.

Non seulement l’indiscipline des Cataractes a fait mal (3 buts concédés sur 4 désavantages numériques), l’incapacité à bénéficier de leurs chances avec un homme en plus leur a été fatale (0 en 6). Pourtant, ils affrontaient un gardien du midget AAA, Thomas Couture des Chevaliers de Lévis, qui en était à une première sortie dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Sports

L’opportunisme des Cataractes tranche

Shawinigan — Les Eagles du Cap-Breton ont goûté à leur propre médecine en Mauricie. Cette équipe mature et talentueuse est l’une des plus meurtrières en offensive depuis le début de la saison. Mais vendredi au Centre Gervais Auto, leurs jeunes hôtes ont été beaucoup plus opportunistes qu’eux, et les Cataractes ont signé un gain de 6-3 devant près de 2500 amateurs réunis sur l’avenue Jacques-Plante.

L’ex-gardien des Estacades William Grimard a perdu son duel face à Antoine Coulombe. Moins sollicité que le portier des Shawiniganais, Grimard a toutefois fait face à une quantité importante de chances de marquer de qualité A-1. En première, Xavier Bourgault, Mavrik Bourque et William Veillette l’ont battu, pour procurer une avance de 3-1 à la bande à Daniel Renaud.

Saguenéens

Les Sags rappellent les Cataractes à l'ordre

Peu de gens auraient misé sur une victoire des Saguenéens de Chicoutimi, dimanche, au Centre Georges-Vézina, alors que les Cataractes de Shawinigan menaient 3-1 après 20 minutes de jeu. C’était avant le réveil des troupes de Yanick Jean, qui ont finalement dominé les 40 minutes suivantes pour doubler Shawinigan 8-4 devant plus de 2800 spectateurs.

Il s’était à peine écoulé deux minutes que les Saguenéens ont mis à profit un premier avantage numérique. Rafaël Harvey-Pinard a fait mouche avec l’aide d’Artemi Kniazev et Théo Rochette pour amorcer la rencontre avec éclat. Toutefois, les locaux n’ont pas eu le temps de célébrer très longtemps puisque les Cataractes, très opportunistes, ont répliqué avec trois buts en dix minutes.

Sports

Jordan Lepage dit qu’il fera plus attention

Shawinigan — Le purgatoire de Jordan Lepage est terminé. Vendredi soir, le défenseur de 20 ans va rependre sa place à la ligne bleue des Cataractes face aux Saguenéens de Chicoutimi, lui qui vient de purger une suspension de cinq matchs.

Ce coup de règle du Préfet de discipline Éric Chouinard est dû à une mise en échec à la tête qu’il a livrée à Andrew Coxhead des Remparts, le 14 octobre. Lepage voulait lui servir un coup d’épaule au centre de la glace, ce dernier a changé de trajectoire au dernier instant et Lepage a levé les bras pour ne pas fendre l’air, ce qui a provoqué un violent choc.

Sports

Les Cataractes ont le numéro de l’Océanic

RIMOUSKI – Pour le match en rose au profit de la Société canadienne du cancer, l’Océanic n’a pas vu la vie en rose, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, surtout dans la première moitié du match, où les Cataractes ont été impitoyables.

Mais, le réveil du gros trio de l’Océanic et trois buts sans riposte à mi-chemin de la deuxième période ont provoqué tout un revirement de situation. Il a fallu aller en tirs de barrage avant que Shawinigan n’obtienne la victoire par la marque de 5-4.

Océanic

Shawinigan 5/Rimouski 4: une fatigue positive pour l’un, mais négative pour l’autre

RIMOUSKI – Pour le match en rose au profit de la Société canadienne du cancer, l’Océanic n’a pas vu la vie en rose, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, surtout dans la première moitié du match, où les Cataractes ont été impitoyables.

Mais, le réveil du gros trio de l’Océanic et trois buts sans riposte à mi-chemin de la deuxième période ont provoqué tout un revirement de situation. Il a fallu aller en tirs de barrage avant que Shawinigan n’obtienne la victoire par la marque de 5-4.

L’entraîneur-chef des Cataractes était impressionné de la performance de ses hommes, surtout après trois matchs en trois jours, dont deux très émotifs et serrés.

«Je suis excessivement fier, a exprimé Daniel Renaud. Avec un très bon début, ça nous a permis d’avoir une très belle avance. Je suis conscient de ce qui est arrivé en troisième : on n’a pas touché à la rondelle. Chapeau à l’Océanic pour leur caractère et chapeau à nos joueurs!»

De l’autre côté, l’entraîneur-chef local se réjouissait, malgré la défaite, du point obtenu par sa troupe. Serge Beausoleil a expliqué la déveine de ses soldats par la fatigue.

«On a demandé l’inimaginable à ces gars-là, dernièrement, a-t-il indiqué. Ils viennent de jouer un 12e match en 25 jours! On fait des erreurs qu’on ne fait jamais d’habitude. C’était le mois le plus difficile pour nous dans le calendrier. Je suis quand même content des gars, comment ils ont travaillé avec résilience et qu’ils sont revenus dans le match.»

Retour de lancer

À 3:42 du début de la rencontre, Gabriel Denis (2e) a ouvert la marque en avantage numérique en sautant sur un retour de lancer. À 10:23, Isaac Belliveau (4e), oublié par la défensive des visiteurs et très bien localisé pour recevoir la passe d’Alexis Lafrenière, a inscrit son équipe au tableau indicateur. En fin de première période, les hommes de Daniel Renaud ont tiré dans l’enclave, mais Colten Ellis a superbement fermé la porte. Quelques secondes plus tard, Belliveau a bloqué un retour de lancer. Mais, devant l’insistance des Cataractes, Ellis a fini par céder. Un retour saisi par Marc-Antoine Pépin (1er) a ainsi redonné l’avance aux siens.

Deux buts marqués en moins de deux minutes à l’engagement médian par Mavrik Bourque (10e) et Xavier Bourgault (4e) a chassé le gardien vétéran de l’Océanic pour la recrue Raphaël Audet. À 16:33, avant de tomber et de plonger dans le filet adverse qui sortira de ses amarres, le capitaine a remis le disque à Dmitry Zavgorodniy (12e) pour battre Justin Blanchette.

Tôt au dernier tiers, Lafrenière (12e) a ramené le déficit à un seul but. Puis à 45 secondes à faire, Nathan Ouellet (4e) a forcé une période de prolongation. C’est finalement le but de Valentin Nussbaumer en fusillade qui a mis fin aux hostilités.

Sports

Une période coule les Cataractes contre les Remparts

Shawinigan — Les jeunes Remparts de Québec ont poursuivi leur irrésistible lancée sur les patinoires adverses en signant une sixième victoire en autant de sorties loin du Centre Vidéotron, 6-3, lundi contre les tout aussi jeunes Cataractes, devant 3547 spectateurs à Shawinigan.

Deux pénalités majeures décernées à l’équipe locale ont permis aux Remparts d’ouvrir les valves en deuxième période. Ils menaient déjà 2-0 quand le défenseur des Cataractes Jordan Lepage a servi une mise en échec à la tête d’Andrew Coxhead.

Sports

William Veillette a fait ses classes

SHAWINIGAN — Contrairement à la plupart de ses coéquipiers de 17 ans de l’édition actuelle des Cataractes, William Veillette n’a pas joué dans la LHJMQ la saison dernière, prolongeant plutôt d’une campagne son stage midget AAA. À la lumière de ses récentes performances toutefois, rien n’y paraît: le jeune homme de la rive sud de Québec joue comme un vétéran jusqu’à maintenant.

Pendant que les jeunes Cataractes apprenaient à la dure en 2018-19, Veillette et ses partenaires des Chevaliers de Lévis brûlaient le circuit de développement midget AAA: 41 victoires en 42 matchs de saison régulière!