Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Saguenéens

Les Sags rappellent les Cataractes à l'ordre

Peu de gens auraient misé sur une victoire des Saguenéens de Chicoutimi, dimanche, au Centre Georges-Vézina, alors que les Cataractes de Shawinigan menaient 3-1 après 20 minutes de jeu. C’était avant le réveil des troupes de Yanick Jean, qui ont finalement dominé les 40 minutes suivantes pour doubler Shawinigan 8-4 devant plus de 2800 spectateurs.

Il s’était à peine écoulé deux minutes que les Saguenéens ont mis à profit un premier avantage numérique. Rafaël Harvey-Pinard a fait mouche avec l’aide d’Artemi Kniazev et Théo Rochette pour amorcer la rencontre avec éclat. Toutefois, les locaux n’ont pas eu le temps de célébrer très longtemps puisque les Cataractes, très opportunistes, ont répliqué avec trois buts en dix minutes.

Sports

Jordan Lepage dit qu’il fera plus attention

Shawinigan — Le purgatoire de Jordan Lepage est terminé. Vendredi soir, le défenseur de 20 ans va rependre sa place à la ligne bleue des Cataractes face aux Saguenéens de Chicoutimi, lui qui vient de purger une suspension de cinq matchs.

Ce coup de règle du Préfet de discipline Éric Chouinard est dû à une mise en échec à la tête qu’il a livrée à Andrew Coxhead des Remparts, le 14 octobre. Lepage voulait lui servir un coup d’épaule au centre de la glace, ce dernier a changé de trajectoire au dernier instant et Lepage a levé les bras pour ne pas fendre l’air, ce qui a provoqué un violent choc.

Sports

Les Cataractes ont le numéro de l’Océanic

RIMOUSKI – Pour le match en rose au profit de la Société canadienne du cancer, l’Océanic n’a pas vu la vie en rose, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, surtout dans la première moitié du match, où les Cataractes ont été impitoyables.

Mais, le réveil du gros trio de l’Océanic et trois buts sans riposte à mi-chemin de la deuxième période ont provoqué tout un revirement de situation. Il a fallu aller en tirs de barrage avant que Shawinigan n’obtienne la victoire par la marque de 5-4.

Océanic

Shawinigan 5/Rimouski 4: une fatigue positive pour l’un, mais négative pour l’autre

RIMOUSKI – Pour le match en rose au profit de la Société canadienne du cancer, l’Océanic n’a pas vu la vie en rose, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, surtout dans la première moitié du match, où les Cataractes ont été impitoyables.

Mais, le réveil du gros trio de l’Océanic et trois buts sans riposte à mi-chemin de la deuxième période ont provoqué tout un revirement de situation. Il a fallu aller en tirs de barrage avant que Shawinigan n’obtienne la victoire par la marque de 5-4.

L’entraîneur-chef des Cataractes était impressionné de la performance de ses hommes, surtout après trois matchs en trois jours, dont deux très émotifs et serrés.

«Je suis excessivement fier, a exprimé Daniel Renaud. Avec un très bon début, ça nous a permis d’avoir une très belle avance. Je suis conscient de ce qui est arrivé en troisième : on n’a pas touché à la rondelle. Chapeau à l’Océanic pour leur caractère et chapeau à nos joueurs!»

De l’autre côté, l’entraîneur-chef local se réjouissait, malgré la défaite, du point obtenu par sa troupe. Serge Beausoleil a expliqué la déveine de ses soldats par la fatigue.

«On a demandé l’inimaginable à ces gars-là, dernièrement, a-t-il indiqué. Ils viennent de jouer un 12e match en 25 jours! On fait des erreurs qu’on ne fait jamais d’habitude. C’était le mois le plus difficile pour nous dans le calendrier. Je suis quand même content des gars, comment ils ont travaillé avec résilience et qu’ils sont revenus dans le match.»

Retour de lancer

À 3:42 du début de la rencontre, Gabriel Denis (2e) a ouvert la marque en avantage numérique en sautant sur un retour de lancer. À 10:23, Isaac Belliveau (4e), oublié par la défensive des visiteurs et très bien localisé pour recevoir la passe d’Alexis Lafrenière, a inscrit son équipe au tableau indicateur. En fin de première période, les hommes de Daniel Renaud ont tiré dans l’enclave, mais Colten Ellis a superbement fermé la porte. Quelques secondes plus tard, Belliveau a bloqué un retour de lancer. Mais, devant l’insistance des Cataractes, Ellis a fini par céder. Un retour saisi par Marc-Antoine Pépin (1er) a ainsi redonné l’avance aux siens.

Deux buts marqués en moins de deux minutes à l’engagement médian par Mavrik Bourque (10e) et Xavier Bourgault (4e) a chassé le gardien vétéran de l’Océanic pour la recrue Raphaël Audet. À 16:33, avant de tomber et de plonger dans le filet adverse qui sortira de ses amarres, le capitaine a remis le disque à Dmitry Zavgorodniy (12e) pour battre Justin Blanchette.

Tôt au dernier tiers, Lafrenière (12e) a ramené le déficit à un seul but. Puis à 45 secondes à faire, Nathan Ouellet (4e) a forcé une période de prolongation. C’est finalement le but de Valentin Nussbaumer en fusillade qui a mis fin aux hostilités.

Sports

Une période coule les Cataractes contre les Remparts

Shawinigan — Les jeunes Remparts de Québec ont poursuivi leur irrésistible lancée sur les patinoires adverses en signant une sixième victoire en autant de sorties loin du Centre Vidéotron, 6-3, lundi contre les tout aussi jeunes Cataractes, devant 3547 spectateurs à Shawinigan.

Deux pénalités majeures décernées à l’équipe locale ont permis aux Remparts d’ouvrir les valves en deuxième période. Ils menaient déjà 2-0 quand le défenseur des Cataractes Jordan Lepage a servi une mise en échec à la tête d’Andrew Coxhead.

Sports

William Veillette a fait ses classes

SHAWINIGAN — Contrairement à la plupart de ses coéquipiers de 17 ans de l’édition actuelle des Cataractes, William Veillette n’a pas joué dans la LHJMQ la saison dernière, prolongeant plutôt d’une campagne son stage midget AAA. À la lumière de ses récentes performances toutefois, rien n’y paraît: le jeune homme de la rive sud de Québec joue comme un vétéran jusqu’à maintenant.

Pendant que les jeunes Cataractes apprenaient à la dure en 2018-19, Veillette et ses partenaires des Chevaliers de Lévis brûlaient le circuit de développement midget AAA: 41 victoires en 42 matchs de saison régulière!

Sports

Les Cataractes bouclent une autre fin de semaine parfaite

Vasily Ponomarev a dénoué l'impasse tôt en deuxième période, samedi soir au Centre Robert-Guertin face aux Olympiques de Gatineau, et les Cataractes ont remporté un cinquième match de suite, 2-1, confirmant leur deuxième fin de semaine parfaite consécutive.

Jérémy Martin a inscrit l'autre filet des Shawiniganais, tandis que le gardien Antoine Coulombe, fidèle à lui-même en ce début de saison, a assuré avec 30 arrêts, dont 16 au dernier tiers.

Plus que Coulombe, c'est grâce à un véritable effort collectif que les surprenants Cataractes ont encore une fois eu le dernier mot. «Nos 40 premières minutes ont été impeccables. L'exécution, la qualité du jeu, tout y était», encensait l'entraîneur-chef Daniel Renaud, joint pendant le voyage de retour.

Son club a toutefois connu des ennuis en troisième, ce qui a ouvert la porte aux locaux. En fin de partie, les Olympiques ont même bénéficié d'un avantage numérique de quatre minutes. Ils n'en ont pas profité, notamment en raison des lancers bloqués par les Cataractes.

Le capitaine de Gatineau, Charles-Antoine Roy, a également eu l'occasion de niveler le pointage sur un tir de pénalité, mais Coulombe a résisté.

«Apprendre à gagner sur la route, c'est tellement important pour une jeune formation comme la nôtre.»

Ce gain porte la fiche des Cataractes à cinq victoires et un seul revers. Leur séquence de succès est la plus longue présentement dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le prochain match de Shawinigan est prévu mercredi prochain, à Baie-Comeau. D'ailleurs, ils entameront une séquence de quatre rencontres en six jours sur la Côte-Nord, séquence qui les conduira à Chicoutimi jeudi, avant de rentrer à la maison samedi (Gatineau) et lundi prochain (Québec).

Sports

Bon départ pour les Cataractes

Shawinigan — Si la saison qui s’amorce est à l’image du premier match local, les partisans des Cataractes vont se régaler au cours des prochains mois. Ils étaient plus près de 4000 témoins réunis pour l’ouverture à domicile des Cataractes, qui ont complètement dominé les Tigres avant de les renvoyer à Victoriaville avec une défaite sans appel de 5-0.

Mavrik Bourque, qui d’autre, a donné le ton à la soirée en battant Tristan Côté-Cazenave d’un tir parfait dès la première minute de jeu. Au cours de ce premier vingt outrageusement à l’avantage des locaux, Bourque a ensuite eu droit à un tir de pénalité, où il a de nouveau eu le dessus sur le portier étoile des Félins. Ces derniers ont accordé un troisième but à Xavier Cormier avant de rentrer au vestiaire, étourdis.

Sports

Coulombe et les Cataractes blanchissent les Foreurs

Trois-Rivières — Défaits 6-3 la veille à Rouyn-Noranda par les champions de la Coupe Memorial, les jeunes Cataractes ont offert une excellente prestation collective, dimanche à Val-d’Or, où ils ont signé leur premier gain de la saison, en blanchissant les Foreurs 2-0.

Le gardien Antoine Coulombe, appelé en relève à Justin Blanchette la veille, a bloqué les 25 rondelles dirigées vers lui, dont 9 lancers dangereux. Il a récolté son premier blanchissage en carrière dans la LHJMQ et demeure parfait jusqu’ici en 2019-20, tout ça en 80 minutes de jeu.

Sports

Les Cataractes sans compromis

Shawinigan — Pour les débuts de Vasily Ponomarev avec les Cataractes, ses nouveaux coéquipiers ont décidé d’adopter son éthique de travail. Fougueux, le jeune Russe a offert un bel échantillon du talent qui l’anime, dans une victoire de 3-0 enregistré aux dépens des Tigres devant près de 800 personnes au Centre Gervais Auto dimanche après-midi.

Il a beau avoir été blanchi, Ponomarev n’a laissé personne sur son appétit. Il a joué avec autorité. Sur 200 pieds s’il-vous-plaît. Ses passes étaient vives, son tir est un laser. Fallait voir la garnotte qu’il a servie au gardien des Tigres en plaçant son bâton entre ses jambes après avoir brûlé un défenseur avant de couper au filet pour comprendre à quel point c’est un jeune homme spécial qui est débarqué en Mauricie cette semaine.

Sports

Ponomarev en action face aux Tigres dimanche

Shawinigan — Ce ne sont pas tous les matchs préparatoires qui sont attrayants dans le hockey junior. Celui des Cataractes, dimanche après-midi au Centre Gervais Auto, face aux Tigres de Victoriaville a toutefois une saveur spéciale puisqu’il marquera les débuts de Vasily Ponomarev dans le plus vieux maillot de la LHJMQ.

Parachuté en Mauricie dimanche, Ponomarev a déjà quelques entraînements au compteur avec ses nouveaux coéquipiers. Le Russe, l’un des meilleurs espoirs en vue du repêchage de la LNH, semble très bien s’acclimater à son nouvel environnement. «Pour le moment, il est en pension avec Mavrik Bourque et Jérémy Martin, tout se passe très bien. Sans faire de comparaison avec d’autres Européens par le passé, il est facile d’approche, souriant, détendu. Tu vois que socialement, il n’a aucun problème à s’intégrer au groupe», souligne Renaud, qui a maintenant bien hâte de voir combien de temps il aura besoin avant de retrouver ses repères sur la glace. «Il reste deux matchs hors-concours, c’est une bonne chose pour lui. À l’entraînement, tu le vois qu’il est dédié, que c’est un compétiteur. Mais une pratique et un match, ce n’est pas exactement la même chose. C’est pour ça qu’on a tous hâte de le voir à l’œuvre.»

Sports

Vasily Ponomarev est arrivé à Shawinigan

Shawinigan — L’attente est enfin terminée pour les partisans des Cataractes. Dans les prochains jours, ils auront la chance d’assister aux premiers coups de patin du Russe Vasily Ponomarev, qui a choisi leur équipe favorite pour poursuivre son cheminement vers son but ultime, la LNH.

Choix des Cataractes au dernier repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey, le centre de 17 ans est arrivé à Shawinigan au cours des dernières heures avec une réputation enviable.

Sports

Cataractes: six recrues à bord

Shawinigan — Les jeux sont faits à Shawinigan. Après une première portion du camp d’entraînement d’une dizaine de jours, Martin Mondou et Daniel Renaud ont choisi à partir d’un contingent de 60 joueurs les éléments avec lesquels ils iront à la guerre en 2019-20. Vingt-quatre joueurs dont six recrues ont reçu officiellement un casier lundi, pendant que deux vétérans faisaient partie de ceux qui ont dû plier bagage lors des coupes finales.

Philippe Blanchet, Tyson Hinds, William Veillette, Olivier Nadeau, Vasily Ponomarev et Matthew MacDonald sont les jeunes éléments qui se greffent au groupe de vétérans. Dans le lot, pas de grande surprise, à part peut-être MacDonald puisqu’une blessure l’a fait rater le camp jusqu’à maintenant. Choix de troisième tour, MacDonald est un attaquant reconnu pour sa fougue. «On sait ce qu’on achète avec lui. Il a gagné la Coupe Telus dans les Maritimes l’an dernier. Il sera prêt à revenir au jeu dans environ deux semaines, on a hâte de travailler avec lui», mentionnait Mondou, qui se disait épaté par deux autres recrues qui n’ont pas été retenus. «Les deux surprises du camp à nos yeux, ce sont Anthony DiCesare et Thomas Pichette. DiCesare jouait midget Espoir l’an dernier, il a tout à gagner à jouer dans le midget AAA cette saison avant de faire le saut junior pour de bon. Le même raisonnement s’applique à Pichette. Ce sont deux jeunes qui ont un bel avenir chez nous», ajoutait-il.

Actualités

Un pilote fier du caractère de sa troupe

SHAWINIGAN — Les Cataractes ont eu recours à la séance de tirs de barrage, jeudi soir, pour signer un gain de 5-4 face aux Saguenéens de Chicoutimi lors du troisième match de leur calendrier préparatoire.

S’élançant au troisième rang pour les locaux, c’est l’ailier gauche de 18 ans Anthony Imbeault qui a donné la victoire aux siens grâce à un tir précis qui a su tromper la vigilance du gardien adverse et soulever les quelque 600 personnes présentes au Centre Gervais Auto. Les attaquants Olivier Nadeau, Xavier Bourgault, Gabriel Denis ainsi que William Veillette ont été les marqueurs en temps réglementaire pour les Cataractes.

Sports

«Je suis prêt à jouer le rôle de grand frère»

Shawinigan — Jordan Lepage l’avoue sans détour, il aurait préféré terminer sa carrière dans son patelin, à Rimouski. Ça ne veut pas dire qu’il s’est présenté mercredi aux Cataractes à reculons, toutefois.

«Je savais que la possibilité d’être échangé était réelle. Et tant qu’à être transigé, Shawinigan représentait une très belle destination pour moi», expliquait le vétéran de 20 ans, au lendemain de son acquisition moyennant un choix de deuxième tour.

Sports

Du renfort à la ligne bleue pour les Cataractes

Trois-Rivières — À la recherche d’expérience pour solidifier sa brigade défensive, Martin Mondou a trouvé chaussure à son pied à Rimouski. Le directeur-gérant des Cataractes a refilé son choix de deuxième ronde en 2021 à Serge Beausoleil pour obtenir le vétéran de 20 ans Jordan Lepage.

«C’est bien payé, mais nous avions le sentiment que nous devions ajouter de l’expérience à notre groupe qui est talentueux. Jordan est un gars qui est solide dans son territoire, et qui sait se faire respecter. Nos infos nous disent que c’est également un bon vétéran pour encadrer des jeunes. On veut faire un pas important cette année, et c’est une addition qui va nous aider à le faire», soulignait Mondou, qui a donc comblé le deuxième de ses trois casiers de 20 ans. «Pour le troisième, nous serons patients. Un gars comme Jay O’Brien s’en va dans le junior A, il va peut-être trouver le temps long après un mois!»

Sports

NASCAR Pinty's: Dumoulin et Camirand dans le top 10

TROIS-RIVIÈRES — Le Grand Prix de Trois-Rivières maintenant derrière eux, les pilotes de la série NASCAR Pinty’s reprenaient l’action ce samedi à l’occasion du Bumper to Bumper 300 disputé au Riverside International Speedway d’Antigonish en Nouvelle-Écosse.

À l’issue d’une course relativement chaotique qui s’est conclue en prolongation, c’est l’Ontarien Jason Hathaway qui a franchi le fil d’arrivée en premier, suivi de près par la voiture numéro 17 de D.J. Kennington. La troisième marche du podium, quant à elle, a été occupée par le Québécois Alex Tagliani, qui a ainsi enregistré un deuxième podium en autant de courses.

Les 195 premiers tours de la course ont toutefois été l’affaire de Kevin Lacroix, qui a semblé piloter la meilleure voiture de ce circuit ovale cette fin de semaine. Le Québécois a finalement chuté au sixième rang après s’être vu ravir la pôle par Hathaway lors de l’une des nombreuses relances.

Fort d’un titre de champion au GP3R, le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin a pour sa part conclu l’épreuve au pied du podium après avoir fait face à beaucoup d’adversité pendant la course. Dès la séance d’essais libres, des problèmes sont survenus sur la voiture et ont empêché l’équipe de fixer tous les réglages avant le début de l’épreuve. À la mi-course, c’est plutôt un essieu qui a rendu l’âme sur sa voiture, forçant le pilote à repartir à la toute fin du peloton, plus d’un tour derrière le meneur. Dumoulin a ensuite été en mesure d’effectuer la remontée, mais a dû se contenter d’une quatrième position.

Dans les circonstances, c’est un résultat relativement satisfaisant pour le pilote et son équipe. «L’équipe a travaillé extrêmement fort et a été très rapide pour effectuer des réparations majeures. Je suis très fier de ma gang. De plus, ayant dû me battre avec une voiture comportant quelques problèmes, le simple fait d’avoir pu revenir et me battre avec les meneurs me satisfait pleinement», explique-t-il.

Louis-Philippe Dumoulin et son équipe connaissent d’ailleurs une séquence des plus encourageantes ces derniers temps grâce à un résultat dans le top-5 lors de chacune des six dernières courses. «Les bonnes performances se poursuivent pour nous et nous arrivons dans des pistes que nous apprécions beaucoup et dans lesquelles on a obtenu de très bons résultats dans le passé. Nous sommes donc très heureux et motivés pour tenter de gagner le championnat.» En ce moment, le Trifluvien occupe le troisième rang au classement général, 17 points derrière le meneur Andrew Ranger.

En ce qui a trait au pilote centricois Marc-Antoine Camirand, il a lui aussi été forcé de se débrouiller dans des conditions peu enviables, mais a tout de même réussi à percer le top-10 à l’issue des 300 tours. Après une séance de pratique écourtée, le pilote a subi une crevaison pendant la course, ce qui lui a fait perdre deux tours sur le meneur. «Ça n’a pas été une journée facile. On a dû essayer de survivre pour ramener la voiture en un seul morceau à la fin de la course. On ne pouvait donc pas demander beaucoup mieux qu’une dixième place. Ayant connu quelques difficultés en circuits ovales cette année, c’est une position encourageante qui démontre une bonne amélioration pour l’équipe», souligne Camirand, qui souhaite s’amuser au maximum en y allant une course à la fois d’ici la fin de la saison.

Les pilotes seront de retour en piste dès le week-end prochain alors que se tiendra le Total Quartz 200 au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville en Ontario.

Sports

Desroches et Dubois veulent reprendre leur casier

Shawinigan — Ils ont beau totaliser plus de 70 matchs chacun dans la LHJMQ, Olivier Desroches et Simon Dubois ont du travail devant eux pour montrer à Daniel Renaud et Martin Mondou qu’ils méritent de passer l’hiver à Shawinigan.

Les deux défenseurs ont fini la saison dernière dans le junior AAA. Desroches avait été blessé en début de saison, il ne jouait plus avec confiance quand les Cataractes ont décidé de le rétrograder. Dubois, de son côté, ne montrait pas beaucoup de progrès dans son jeu à 18 ans. Martin Mondou n’étant pas satisfait du rendement global de sa défensive, il a fait partie de ceux qui ont écopé.

Sports

Bourque prêt pour une grosse saison

Shawinigan — Après avoir participé au tournoi Hlinka-Gretzky avec l’équipe nationale des moins de 18 ans, Mavrik Bourque aurait très bien pu se la couler douce à la maison pendant quelques jours cette semaine.

Pas trop son genre. Ce tournoi international, il veut plutôt s’en servir comme rampe de lancement pour la saison qui va le mener au repêchage de la LNH, le rêve de tout gamin qui enfile des patins. Alors il a insisté pour amorcer le camp des Cataractes en même temps que tout le monde mercredi.

Sports

Cataractes: «Il y a assurément des vétérans en danger»

TROIS-RIVIÈRES — «Il y a assurément des vétérans en danger.»

En une phrase, le ton est donné. À son troisième camp d’entraînement, Daniel Renaud va serrer la vis. Il ne dirige plus une équipe en reconstruction, mais bien une formation qui veut progresser rondement sur l’échiquier de la LHJMQ. La première ronde des séries face aux Huskies l’an dernier a redonné espoir aux partisans de l’équipe. À l’interne aussi, on voit les nuages se disperser.

Sports

Cinq recrues à surveiller chez les Cataractes

TROIS-RIVIÈRES — Les Cataractes de Shawinigan amorcent leur camp d'entraînement ce mercredi et cinq joueurs seront particulièrement à surveiller: Dovar Tingling, Thomas Pichette, Olivier Nadeau, Tyson Hinds et William Veillette.

Dovar Tinling

L’opération séduction se poursuit auprès de ce jeune homme, l’un des plus talentueux de son groupe d’âge au Québec. Si Tinling était disponible en troisième ronde en juin dernier, c’est parce qu’il entretenait le mystère sur ses intentions en vue des prochaines saisons et qu’il avait été blessé au cours de l’hiver. Tinling n’a toujours pas choisi de s’installer en Mauricie, il va se donner les premiers jours du camp avant de statuer. Bien sûr, les Cataractes vont tirer sur la couverture. Martin Mondou connaît la famille depuis des années, et il a été témoin souvent des tours de magie que l’adolescent peut faire avec une rondelle au bout de sa palette. Il rêve de l’insérer derrière Mavrik Bourque dans sa ligne du centre.

Sports

Vasily Ponomarev se rapproche de Shawinigan

Trois-Rivières — Les Cataractes ne peuvent rien confirmer pour l’instant, mais disons que les chances de voir Vasily Ponomarev sur la patinoire du Centre Gervais Auto dès cet automne sont très bonnes. Le Russe de 17 ans, considéré comme l’un des beaux espoirs de son pays en vue du repêchage de la LNH en 2020, se rapprocherait effectivement de Shawinigan.

C’est du moins ce que laisse présager une information publiée sur Facebook, vendredi dernier.

Sports

Adrien Plavsic se joint aux Cataractes

SHAWINIGAN — Les Cataractes de Shawinigan ont nommé Adrien Plavsic à titre d’entraîneur-adjoint, jeudi. Plavsic vient donc compléter l’équipe d’entraîneurs et sera en charge des défenseurs.

L’ancien arrière de la LNH a déjà dix saisons d’entraîneur derrière la cravate alors qu’il occupait ce poste en Suisse jusqu’à la fin de la dernière saison. Il se disait heureux de revenir au Canada, après avoir passé 16 ans à l’extérieur du pays. «Je suis content de revenir au Québec. L’organisation et la structure sont vraiment professionnelles. C’est aussi une ligue qui a fait ses preuves et qui crée beaucoup de bons joueurs. Ça va être un plaisir pour moi de me servir de mon expérience pour aider l’organisation à connaître beaucoup de succès», sourit-il.

Sports

Les Cataractes en mode écoute

Québec — Martin Mondou a toujours aimé boucler des transactions sur le parquet du repêchage. Il y règne une ambiance spéciale, le stress est au maximum pendant cette opération jeunesse qui couronne des mois de travail.

À Québec cette fin de semaine, le directeur-gérant des Cataractes de Shawinigan pourrait être plus discret qu’à l’habitude. Il détient le cinquième choix au total, puis un choix de deuxième tour et deux autres de troisième tour. C’est une position enviable, mais pas assez pour voler le show.

Sports

Les menaces n’effrayeront pas les Cataractes

Shawinigan — Au grand déplaisir de Gilles Courteau, il sera vraisemblablement beaucoup question des récalcitrants en cette semaine de repêchage de la LHJMQ. Plusieurs joueurs de talent, susceptibles d’être choisis en première ronde samedi au centre Vidéotron, laissent planer le doute sur leur avenir actuellement. Parmi le lot, il y en a quelques-uns en Mauricie!

Le refrain n’est pas nouveau. Il était un peu moins entendu dans les dernières années toutefois, la LHJMQ s’étant dotée de nouvelles règles pour inciter ses équipes à faire preuve d’audace en réclamant ces adolescents qui tentaient de choisir leur équipe. L’an passé, le manège a commencé à reprendre de la vigueur et cette année, c’est facilement un tiers des 20 meilleurs espoirs qui ont soit des intentions réelles de poursuivre leur chemin aux États-Unis, soit la volonté de contrôler où ils sortiront à l’encan des joueurs midgets.

Sports

Cataractes: un surdoué américain en renfort?

Trois-Rivières — Les Cataractes sont peut-être sur le point de frapper un coup de circuit. Choisi au repêchage des joueurs américains l’an dernier, Jay O’Brien dort sur la liste des joueurs protégés par l’organisation shawiniganaise depuis parce que le surdoué avait choisi la NCAA. Or, voilà que le premier choix des Flyers de Philadelphie au dernier encan de la LNH a annoncé quitter Providence College, insatisfait de son utilisation.

La nouvelle a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux depuis 24 heures. O’Brien a démenti la rumeur voulant qu’il ait déjà choisi son nouveau port d’attache à Penticton, dans le junior A de la Colombie-Britannique. C’est une option parmi un bouquet de trois, qui comprend aussi la USHL et la LHJMQ. O’Brien a dit se donner quelques semaines avant de prendre une décision finale.

Sports

La loterie fait chuter les Cataractes

Trois-Rivières — Pour une deuxième année d’affilée, les Cataractes sont sortis perdants de la loterie, en vue du repêchage de la LHJMQ qui se tiendra le 8 juin à Québec. Si l’an dernier, Martin Mondou avait perdu un échelon à la suite du tirage au sort, cette fois c’est le pire des scénarios qui s’est produit alors que la formation shawiniganaise a glissé de deux rangs, ce qui la place cinquième.

Surprise, ce sont les Sea Dogs de St-John qui prendra le micro en premier, même s’ils n’avaient que 4,8% des chances d’obtenir ce grand privilège. Les Foreurs, les Wildcats, puis les Olympiques paraderont ensuite sur l’estrade, avant que le dépisteur-chef des Cataractes Mario Carrière puisse piger dans la banque d’espoirs.

Sports

Larouche et Royer ne seront pas de retour chez les Cataractes

TROIS-RIVIÈRES — Il y aura du changement derrière le banc des Cataractes. Si Daniel Renaud est toujours poste comme pilote de la formation shawiniganaise, ses deux principaux adjoints, Steve Larouche et Rémi Royer, ont été avisés ces derniers jours que leur contrat n’allait pas être renouvelé.

Larouche était en poste depuis 2011. Il était donc le dernier rescapé dans le vestiaire de la conquête de la Coupe Memorial au printemps 2012. En huit saisons, il a eu différents mandats mais il était surtout perçu comme le cerveau de l’attaque massive de l’équipe.

Sports

Cataractes: Larouche et Royer ne seront pas de retour

Trois-Rivières — Il y aura du changement derrière le banc des Cataractes. Si Daniel Renaud est toujours poste comme pilote de la formation shawiniganaise, ses deux principaux adjoints, Steve Larouche et Rémi Royer, ont été avisés ces derniers jours que leur contrat n’allait pas être renouvelé.

Larouche était en poste depuis 2011. Il était donc le dernier rescapé dans le vestiaire de la conquête de la Coupe Memorial au printemps 2012. En huit saisons, il a eu différents mandats mais il était surtout perçu comme le cerveau de l’attaque massive de l’équipe. Royer, pour sa part, s’était joint aux Cataractes il y a deux ans, après un séjour chez les Tigres de Victoriaville. D’abord recruté pour s’occuper des défenseurs, l’ex-hockeyeur professionnel a vu ses responsabilités changer en cours de route. 

Les Cataractes ont indiqué être à la recherche prioritairement d’un adjoint spécialisé dans le développement des défenseurs, pour amener leur jeune brigade à maturité.

Sports

Cataractes: tournés vers l’avenir

Shawinigan — Avec la qualité des jeunes joueurs dans le vestiaire et l’opposition offerte aux Huskies de Rouyn-Noranda, meilleure équipe de la Ligue canadienne de hockey, au premier tour des séries éliminatoires, l’avenir s’annonce radieux pour les Cataractes de Shawinigan. C’est du moins le constat qu’ont tracé le directeur général Martin Mondou et l’entraîneur-chef Daniel Renaud, vendredi au Centre Gervais Auto, lors du bilan de fin de saison.

D’entrée de jeu, Mondou admet qu’il s’attendait à une récolte plus fructueuse au classement général. Les Cataractes ont toutefois dû batailler jusqu’au tout dernier match du calendrier pour amasser le 33e point qui leur a permis de mériter la dernière place disponible dans le tableau des séries éliminatoires, tout juste devant les Sea Dogs de Saint-John.