Caroline Lapierre-Lemire et Francis Marcoux-Rouiller ont été élus athlètes féminin et masculin par excellence de la dernière année à l'Université du Québec à Trois-Rivières. La première défend les couleurs des Patriotes en natation alors que le second se signale au sein de l'équipe de golf.

Caroline Lapierre-Lemire nommée athlète de l'année pour une quatrième fois à l'UQTR

Caroline Lapierre-Lemire continue de collectionner les honneurs chez les Patriotes de l'UQTR. La nageuse a été nommée athlète féminine de l'année, jeudi, pour une quatrième année consécutive lors du 42e Gala du Mérite sportif. Elle a été accompagnée de Francis Marcoux-Rouillier sur la scène, lui qui a remporté le même honneur du côté des messieurs.
La dernière année a d'ailleurs été faste pour l'étudiante-athlète. Elle a remporté la médaille de bronze aux Universiades à Kazan en Russie, en plus de gagner l'argent au 50 m libre et le bronze au 50 m papillon lors du Championnat canadien.
«Ce trophée remplacera celui de l'an dernier dans ma bibliothèque, a-t-elle rigolé. Est-ce que je m'y attendais? Oui et non. Je n'ai pas eu une année superbe et je savais que mes chances étaient diminuées à cause de ça. De plus, la gardienne Gabrielle Lambert en soccer avait eu une saison impressionnante. Si ça n'avait pas été moi, j'aurais compris.»
De son côté, Marcoux-Rouiller a connu une saison de rêve en étant le premier golfeur de l'UQTR à devenir champion québécois. «Je suis bien content. C'est sûr qu'en finissant premier au Québec, je savais que j'avais des chances. J'espérais le gagner puisqu'à ma connaissance, il n'y a jamais eu de golfeur qui a remporté ce titre», a-t-il indiqué.
Ce dernier a profité de la soirée pour annoncer qu'il s'agissait pour lui de sa dernière année chez les Patriotes, puisqu'il fera le saut chez les professionnels du circuit canadien cet été. Il a aussi rendu hommage à son premier mentor à l'UQTR, Jean-François Auger, qui n'est plus de ce monde aujourd'hui.
Une première pour le volleyball
La formation féminine de volleyball des Patriotes a décroché sa première palme lors de ce 42e Mérite sportif. Parce qu'elle évolue en deuxième division, l'équipe avait été ignorée plus souvent qu'autrement dans cette catégorie lors des dernières années, et ce, même si elle a remporté trois des quatre derniers titres provinciaux.
«On est passé à peu de choses près d'avoir une saison parfaite. C'est une belle reconnaissance que l'université nous porte et c'est très apprécié», a mentionné le pilote de l'équipe, Étienne Lefebvre. Ce dernier a d'ailleurs été nommé entraîneur de l'année du Réseau du sport étudiant du Québec. Sa protégée, la libéro Rachel Trottier, est quant à elle repartie avec la palme de recrue de l'année.
À sa troisième saison avec les Patriotes, le capitaine de l'équipe de hockey, Tommy Tremblay, a pour sa part été nommé étudiant-athlète de l'année grâce à une moyenne de 3,8 sur 4,3 au baccalauréat en communication sociale, en plus d'être nommé sur la première équipe d'étoiles de la Conférence des Sports universitaires de l'Ontario. «Lors de mon cheminement, jamais je n'aurais cru remporter un tel prix. Alors que je jouais junior, j'avais de la misère à passer mes cours au cégep», a-t-il dit.
Finalement, Sarah Tanguay-Milot (cheerleading) et Rachel Trottier (volleyball) ont mérité la bourse Raymond-Champagne pour avoir conservé la meilleure moyenne académique.