Olivier Courchesne

Canoë-kayak: un quatuor s'envolera vers Minsk

Comme c'est désormais la coutume, le Club de canoë-kayak de Trois-Rivières continue de miser sur une relève florissante.
<p>Anne-Sophie Lavoie-Parent</p>
Au terme des essais nationaux de Canoë-kayak Canada, présentés le week-end dernier au bassin olympique de Montréal, quatre rameurs ont mérité une place sur l'équipe nationale qui s'envolera vers Minsk, en Biélorussie, à la fin du mois de juillet pour participer aux Championnats du monde juniors et U23.
Anne-Sophie Lavoie-Parent a particulièrement retenu l'attention en canoë féminin. Favorite chez les juniors pour survoler la compétition, elle s'est imposée comme prévu lors des deux courses de C1-200 m pour mériter sa place sur l'équipe nationale.
À cela, la Trifluvienne a également ajouté une impressionnante troisième position dans la catégorie senior, trouvant ainsi refuge sur le même podium que la septuple championne du monde Laurence Vincent-Lapointe, gagnante de la course.
«Ça s'est déroulé encore mieux qu'espéré pour elle. On ne s'attendait pas à ce qu'elle performe autant chez les seniors. Sa troisième place la positionne bien en vue d'obtenir un brevet de l'équipe nationale. C'est impressionnant», souligne son entraîneur Mathieu Pelletier.
Olivier Courchesne n'a pas été en reste avec une nette domination au K1-200 m, sa distance de prédilection. En finale, il a devancé le deuxième rameur le plus rapide par 1,3 seconde. Pour une épreuve de 200 m à peine, il s'agit d'une éternité! Le kayakiste a aussi ajouté une victoire en K1-500 m, toujours chez les juniors.
<p>Étienne Beauchesne</p>
<p>Charles-Antoine Girouard</p>
Quant au tandem U23 composé d'Étienne Beauchesne et Charles-Antoine Girouard, il a également rempli sa mission. Pour l'occasion, les kayakistes devaient réussir à épater les décideurs de la fédération nationale, chacun de leur côté lors de l'épreuve du K1-200 m. Ils ont respectivement obtenu des cinquième et septième positions dans le peloton senior canadien.
Pour l'entraîneur du club trifluvien, cette cuvée de jeunes rameurs qui prendra part au prestigieux rendez-vous en Biélorussie se trouve parmi les plus talentueuses. Rarement Mathieu Pelletier aura vu autant de potentiel de podium au sein d'une même délégation régionale aux Championnats du monde juniors.
«Ce sont tous des athlètes qui vont viser au minimum une place en finale A et ce n'est pas exagéré d'espérer des médailles.»
Par ailleurs, Canoë-kayak Canada a également dévoilé l'identité des athlètes qui représenteront le pays lors de la Coupe Canada à Shawinigan. Tommy Grenier, du Club de canoë-kayak de Shawinigan a été nommé sur la formation nationale de paracanoë en vue de cet événement qui se tiendra les 9 et 10 juillet.