Tomas Tatar a inscrit son deuxième but du match à 8:54 de la troisième période et il a permis au Canadien de Montréal de vaincre les Panthers de la Floride par la marque de 5-3 vendredi soir au BB&T Center.

Tomas Tatar marque deux fois et le Canadien vient à bout des Panthers 5-3

SUNRISE, Fla. — Tomas Tatar a inscrit son deuxième but du match à 8:54 de la troisième période et il a permis au Canadien de Montréal de vaincre les Panthers de la Floride par la marque de 5-3 vendredi soir au BB&T Center.

Tatar, dont c'était son 14e filet cette saison, a profité d'un avantage numérique pour rompre l'égalité de 2-2 qui perdurait depuis la première période.

Frank Vatrano a d'abord écopé une punition mineure pour avoir fait trébucher avant que Mackenzie Weegar ne soit pris en défaut pour avoir retardé le match, exactement 79 secondes plus tard.

La punition à Vatrano était terminée depuis cinq secondes lorsque Tatar a déjoué Roberto Luongo à l'aide d'un tir sur réception, après avoir reçu une passe de Jonathan Drouin.

Le Canadien compte des buts en avantage numérique lors de trois de ses quatre dernières rencontres.

«Ça fait un bon bout de temps qu'on essaie de marquer en avantage numérique. Ça s'en vient, a affirmé l'entraîneur-chef Claude Julien. Je ne dirai pas que c'est encore là. Par contre, on est dans la bonne direction présentement.»

Nicolas Deslauriers (2e), en première période, Artturi Lehkonen (7e) et Drouin (12e) au troisième vingt, ont marqué les autres buts du Canadien, qui avait perdu ses trois derniers matchs face aux Panthers, tous par blanchissage.

Henrik Borgstrom (2e) et Denis Malgin (4e), tous deux en première période, ont marqué face à Antti Niemi qui n'avait pas battu les Panthers depuis le 3 octobre 2009 alors qu'il portait les Blackhawks de Chicago.

Keith Yandle (6e) a également déjoué Niemi lors d'un avantage numérique avec 1:16 à jouer au temps réglementaire.

Après ce but, les Panthers ont menacé la forteresse du gardien finlandais et sont venus tout près de forcer la prolongation. Le Canadien a tenu le coup et concrétisé la victoire quand Drouin a poussé la rondelle dans un filet désert à 19:37.

Le Canadien a obtenu 28 tirs vers Luongo, deux de plus que les Panthers en direction de Niemi, qui a mis fin à une séquence de trois défaites.

Sa dernière victoire remontait au 10 novembre, au Centre Bell, contre les Golden Knights de Vegas.

Grâce à cette victoire, une troisième de suite lors de son importante séquence de six matchs à l'étranger, le Tricolore a doublé les Bruins de Boston au septième rang du classement général de l'Association Est.

Le Canadien (20-13-5) n'est maintenant qu'à deux points des Sabres de Buffalo et du troisième rang de la section Atlantique. Les Sabres et les Bruins s'affronteront samedi soir pendant que les hommes de Claude Julien croiseront le fer avec le Lightning de Tampa Bay.

Par ailleurs, la défaite laisse les Panthers (15-15-6) à neuf points du Canadien.

«On sait tous qu'ils ont deux matchs en main, et c'était l'une des raisons pour lesquelles on avait besoin de gagner le match ce soir», a fait remarquer Julien.

«L'autre raison, c'était de s'approcher du groupe qui est devant nous. Quand tu gagnes un match et que tu peux gérer ces deux aspects, c'est bon signe. On a dépassé Boston, on s'est rapproché de Buffalo et on éloigne la Floride de nous. C'est une grosse victoire, c'est une victoire importante», a ajouté l'entraîneur-chef du Tricolore.

Départ-canon

Le Canadien a amorcé la rencontre avec autorité marquant deux fois lors des trois premières minutes de jeu du match.

Tout a commencé avec Tatar, qui a mis fin à une disette de sept rencontres sans but en déjouant Luongo après seulement 35 secondes de jeu.

Deslauriers a doublé l'avance du Canadien quelque deux minutes plus tard, avec son premier but - et son premier point aussi - depuis le 8 novembre contre les Sabres de Buffalo.

Et avec un peu de chance, les hommes de Claude Julien auraient pu ajouter au moins deux autres buts lors de ces trois premières minutes. Paul Byron a été frustré par Luongo alors qu'il se trouvait à l'embouchure du filet et Jesperi Kotkaniemi a frappé le poteau peu de temps après.

Une fois la tempête passée, les joueurs des Panthers ont commencé à rugir et ramené le match à la case de départ.

Borgstrom a été le premier à déjouer la vigilance de Niemi, à 8:01, profitant d'un mauvais jeu entre Andrew Shaw et Kotkaniemi profondément en zone du Canadien.

Quelque cinq minutes plus tard, Malgin a créé l'égalité sur un jeu bizarre alors que la rondelle s'est présentée à lui après avoir frappé le patin droit de Byron.

Après une deuxième période sans trop de moments forts, le Canadien a repris l'avance grâce à Tatar et n'a pas permis aux Panthers de venir de l'arrière une autre fois.