Le défenseur Niklas Kronwall (55) et l’ailier droit Brendan Gallagher sont entrés en collision le long de la bande en troisième période.

Niemi a le numéro des Red Wings

DETROIT — L’offensive du Canadien a profité d’un duel face aux Red Wings de Detroit pour reprendre un peu confiance et la formation montréalaise a tenu le coup en fin de rencontre pour l’emporter 3-2, mardi.

Moins de 24 heures après avoir été atteint au visage par un tir, le capitaine du Canadien Shea Weber était de retour à son poste. Il a porté une grille protectrice pendant la période d’échauffement et en début de rencontre, mais a rapidement opté pour sa visière habituelle.

«Si (la grille) ne l’avait pas dérangé, il l’aurait portée, mais elle le dérangeait trop, a indiqué l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. C’est le genre d’individu qu’il est. Il est un gars de la vieille école.»

Le Canadien avait perdu 1-0 face au Wild du Minnesota, lundi, et complété un séjour à domicile de trois matchs avec une seule victoire et trois buts marqués.

Brendan Gallagher, Joel Armia et Jeff Petry ont touché la cible, alors que le Canadien (23-16-5) a égalé cette production offensive en une seule soirée aux dépens de Jimmy Howard. Tomas Tatar a récolté deux aides et Antti Niemi a effectué 30 arrêts.

Cette victoire a permis au Canadien de devancer les Islanders de New York au huitième rang de l’Association de l’Est avec 51 points. Les Islanders ont toutefois trois matchs de plus à disputer d’ici la fin de la campagne.

«Detroit a joué un bon match, c’est une équipe rapide et jeune, a noté Julien. Peut-être qu’ils étaient plus reposés que nous, mais nous allons prendre la victoire. C’est important de jouer intelligemment quand vous disputez deux matchs en autant de soirs et que vous arrivez en ville tard le soir. Nous n’avons pas patiné comme nous en sommes capables, mais nous nous sommes bien débrouillés la plupart du temps.»

Andreas Athanasiou a réussi un doublé pour les Red Wings (16-22-7), qui n’ont que deux victoires à leurs 11 dernières rencontres (2-7-2). Howard a repoussé 22 lancers.

Le Canadien est ainsi venu à bout des Red Wings pour une septième fois d’affilée. Il a marqué 37 buts au cours de cette séquence, contre 16 pour la formation du Michigan.

Howard a concédé de nombreux retours et c’est après avoir échappé un tir de Phillip Danault que Gallagher a ouvert la marque après 30 secondes de jeu en deuxième période.

Armia a creusé l’écart 66 secondes plus tard grâce à un tir précis, mais Athanasiou a relancé les Red Wings à 6:39 après un revirement de Tatar.

Les Red Wings ont eu l’avantage pendant le reste de la deuxième période, mais le Canadien a encore une fois trouvé le moyen de marquer tôt au retour du vestiaire. Cette fois, c’est Petry qui a profité de beaucoup d’espace pour décocher un tir des poignets précis du côté du bouclier qui a fait bouger les cordages après 19 secondes de jeu.

Une punition de Max Domi en zone offensive a permis aux Red Wings de réduire à nouveau l’écart. Niemi a stoppé les premières tentatives d’Athanasiou et de Gustav Nyquist. Anthony Mantha a ensuite remis à sa droite vers Athanasiou, qui a battu Niemi grâce à un tir sur réception.

L’indiscipline aurait pu couler le Canadien, puisque Tatar a à son tour été chassé quelques minutes plus tard. Cependant, Niemi a eu le dernier mot.

«(Niemi) a joué un match très solide, a noté Julien. En avantage numérique, ils visaient ses jambières, mais il venait à bout de geler la rondelle. Ce n’étaient pas des arrêts faciles.»

Le gardien finlandais présente maintenant un dossier en carrière 17-3-3 face aux Red Wings.

Matthew Peca et Charles Hudon avaient été insérés dans la formation du Tricolore au détriment de Michael Chaput et Nicolas Deslauriers. Ils complétaient le quatrième trio avec Kenny Agostino.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Blues de St. Louis. Il sera de retour au Centre Bell samedi, pour y affronter l’Avalanche du Colorado.

+

LES CINQ MOMENTS FORTS DU MATCH

À la Gallagher

Brendan Gallagher a mis fin à une séquence de 107:43 des siens sans faire scintiller la lumière rouge, ouvrant la marque après 30 secondes de jeu en deuxième période. Comme c’est souvent le cas quand Gallagher marque, ce fut le résultat d’un effort sans relâche tout juste devant la ligne des buts. Le gardien Jimmy Howard a échappé le tir initial de Phillip Danault, puis Tomas Tatar s’y est pris à deux reprises pour renvoyer la rondelle devant le filet. Gallagher s’est défait de la couverture du défenseur Filip Hronek et a poussé la rondelle libre dans un filet abandonné.

Armia s’en mêle

Le Canadien n’a pas perdu de temps avant de trouver à nouveau le fond du filet, alors que Joel Armia est revenu à la charge seulement 66 secondes plus tard. Armia a tenté une passe vers Max Domi, mais la rondelle est plutôt revenue dans sa direction. Il a ensuite profité de beaucoup d’espace et a décoché un tir des poignets précis qui a déjoué le gardien Jimmy Howard du côté de la mitaine. Il s’agissait pour Armia d’un premier but depuis le 1er novembre. Armia a toutefois raté 25 rencontres en raison d’une blessure à un genou.

Le réveil des Red Wings

Andreas Athanasiou a sonné le réveil chez les Red Wings en réduisant l’écart à un seul but après 6:39 de jeu en deuxième période. L’ailier du Canadien Tomas Tatar a commis un revirement en sortie de zone à sa ligne bleue et Athanasiou a pu récupérer le disque. Dans une situation à deux contre un, Athanasiou a pris son temps et a décoché un lancer des poignets aussi puissant que précis qui a atteint la partie supérieure du côté de la mitaine du gardien Antti Niemi.

Autre but rapide

Le Canadien a encore une fois touché la cible lors de la première minute d’une période, marquant cette fois après 19 secondes de jeu lors du troisième tiers. Tomas Tatar a transporté le disque en zone des Red Wings. La défensive des locaux a reculé pour suivre Phillip Danault et Brendan Gallagher qui fonçaient au filet. Tatar a freiné et remis en retrait à Jeff Petry, qui s’amenait en deuxième vague. Petry a ensuite déjoué le gardien Jimmy Howard grâce à un tir des poignets du côté du bouclier.

Athanasiou ne baisse pas les bras

Encore une fois, les Red Wings ont pris leur envol après un but du Canadien. Une punition à Max Domi pour avoir retenu un rival derrière le filet des locaux a toutefois été coûteuse. Andreas Athanasiou a marqué son deuxième but de la soirée au terme d’un barrage en direction du filet d’Antti Niemi. Il s’agissait pour les Red Wings d’un premier but en avantage numérique à domicile depuis le 26 novembre, une disette de 11 rencontres.

+

SCHLEMKO PAS RÉCLAMÉ AU BALLOTTAGE

Le défenseur David Schlemko, du Canadien de Montréal, n'a pas été réclamé au ballottage et devra vraisemblablement poursuivre sa carrière dans la Ligue américaine de hockey avec le Rocket de Laval. Les 30 autres formations de la LNH avaient jusqu'à midi, mardi, pour réclamer le vétéran âgé de 31 ans, mais il a finalement été ignoré. Schlemko n'a pas joué depuis le 20 décembre face aux Coyotes de l'Arizona en raison d'une blessure au haut du corps. Blessé à répétition depuis que le Canadien a acquis ses services des Golden Knights de Vegas le 22 juin 2017, Schlemko a été limité à 55 rencontres en une saison et demie avec le Tricolore. En 18 parties cette saison, il a amassé deux aides. Natif d'Edmonton, Schlemko a disputé 415 matchs dans la LNH avec les Coyotes de l'Arizona, les Stars de Dallas, les Flames de Calgary, les Devils du New Jersey, les Sharks de San Jose et le Canadien. Il a accumulé 18 buts, 76 aides et 124 minutes de punition.