Auston Matthews a mis la touche finale au troisième tiers et les Maple Leafs de Toronto ont battu le Canadien de Montréal 3-0, mercredi.

Le Canadien de nouveau battu 3-0 par les Leafs, cette fois à Toronto

TORONTO — Le Canadien a livré une deuxième performance peu inspirante en trois jours et les Maple Leafs de Toronto en ont profité pour signer une autre victoire face à leurs rivaux montréalais.

Auston Matthews a mis la touche finale au troisième tiers et les Leafs ont battu le Canadien de Montréal 3-0, mercredi à Toronto. Lundi, les hommes de Mike Babcock avaient prévalu 3-0 au Centre Bell.

Avant ces deux défaites, le Tricolore avait signé des gains à ses quatre premières sorties en matchs hors-concours. 

L’entraîneur Claude Julien a dit que la rencontre a aidé à voir qui peut livrer la marchandise contre des clubs de la LNH, et non seulement contre le type de formations moins aguerries qu’on voit parfois au début des matchs hors-concours.

Beaucoup de tirs sur Kinkaid

John Tavares et Trevor Moore ont été les autres buteurs des Leafs, tandis que Frederik Andersen a stoppé 26 rondelles.

Keith Kinkaid a eu une lourde soirée : le CH a été surclassé 49-24 pour les tirs, ainsi que 31-20 au chapitre des mises au jeu.

Le Canadien va conclure son calendrier préparatoire samedi soir à la maison, contre Ottawa.

On ne sait pas encore si Claude Julien pourra compter sur le gardien numéro un Carey Price, à l’écart en raison d’une contusion à la main gauche.

La saison régulière va débuter avec des matches à Raleigh, Toronto et Buffalo, à compter du 3 octobre. Le Tricolore ne va pas jouer au Centre Bell avant le 10 octobre, face à Detroit.

Matthews a fait mouche à 8:55 d’un tir sur réception du cercle gauche, suite à une passe précise de Mitch Marner. Un but inscrit avec Matthew Peca au banc des punitions, pour avoir retardé le match.

Matthews a déjà récolté quatre buts lors des matches préparatoires. Il reste aux Leafs deux matches contre Detroit, vendredi et samedi.

Les Maple Leafs vont ensuite entamer la saison mercredi prochain à domicile, contre les Sénateurs.

Toronto a pris les commandes 1-0 sur un but peu élégant de Moore, à 7:57 au premier engagement.

Rasmus Sandin y est allé d’un tir des poignets de la ligne bleue, stoppé par Kinkaid. Mike Reilly et Alexander Kerfoot ont lutté, ce dernier chutant et nuisant ainsi au portier du Canadien. Durant la brève mêlée, Moore a alors poussé la rondelle dans le but, inscrivant son deuxième filet des matches préparatoires.

Tavares a doublé le coussin à 16:19 en première période - un rebond d’un angle difficile après du bon travail de Marner, derrière le filet.

En milieu de deuxième tiers, Morgan Rielly a été envoyé au cachot pour obstruction envers Charles Hudon. 

Quelques instants plus tard, ce dernier a failli convertir une passe de Nick Cousins. Le disque s’est retrouvé derrière Andersen, mais les arbitres ont jugé que Hudon a dirigé la rondelle avec son patin droit.

La Sainte-Flanelle a pu redéployer l’attaque à cinq (Andreas Johnsson, avoir fait trébucher), mais Shea Weber a été coupable de rudesse 37 secondes plus tard.

Les visiteurs ont joué avec le feu dès la deuxième minute du match. Xavier Ouellet a commis un revirement, mais les Leafs ont bousillé un trois contre un.

Deux minutes plus tard, Toronto est venu près de marquer quand un tir frappé de Jake Muzzin a touché le poteau, à la gauche de Kinkaid. Le Canadien a aussi joué de chance sur le rebond, car Jason Spezza a envoyé le disque sur le poteau droit.

Brendan Gallagher a raté une belle occasion de l’enclave en milieu de premier tiers, suite à une passe de Phillip Danault.

+

PLAINTE POUR AVOIR TROUBLÉ LA PAIX: AUSTON MATTHEWS EXPRIME SES REGRETS

Auston Matthews dit regretter si des gestes qu’il aurait posés ont pu créer de la distraction dans l’entourage des Maple Leafs de Toronto.

Le joueur de centre vedette a fait une déclaration lors de la séance d’entraînement de son équipe mercredi matin, moins de 24 heures après qu’il eut été révélé qu’il faisait l’objet d’une plainte pour avoir troublé la paix.

L’incident aurait eu lieu en mai, à Scottsdale, en Arizona, ville où Matthews a grandi.

«C’est un sujet, je pense, que personne n’a vraiment envie d’aborder. Malheureusement, c’est la situation dans laquelle nous sommes. Je regrette tout geste qui engendrerait de la distraction au sein de l’équipe ou qui bouleverserait quelque personne que ce soit», a déclaré Matthews, à quelques heures du match contre le Canadien de Montréal, mercredi soir, à l’Aréna Scotiabank.

«Je me fais une fierté de me préparer pour la saison et de représenter les Maple Leafs de Toronto aussi bien que possible. Malheureusement, à cause de la situation, je crains que je ne puisse faire d’autres commentaires», a ajouté Matthews, qui n’a pas répondu aux questions des journalistes.

L’entraîneur-chef Mike Babcock dit avoir été mis au courant de la plainte mardi.

«Vous êtes toujours déçus, a déclaré Babcock. Les Maple Leafs de Toronto se font toujours une fierté de faire les choses de la bonne façon — sur la glace, à l’extérieur de la glace — quand vient le temps de traiter les gens. Et donc, c’est une situation malheureuse.»

Un rapport de police, issu du service de police de Scottsdale, mentionne que la plainte a été déposée par une agente de sécurité employée par un immeuble à condos où, dit-elle, Matthews est l’un des résidents. Elle dit qu’elle était assise dans son véhicule, les portes fermées à clé, quand un groupe d’hommes, dont Matthews, auraient tenté d’entrer dans la voiture, le 26 mai.

Elle a dit avoir confronté le groupe, estimant les individus intoxiqués. Matthews serait allé à l’écart et aurait baissé son pantalon, en s’agrippant les fesses. Elle a dit que Matthews a gardé ses sous-vêtements.

Aucune des allégations n’a été prouvée devant un tribunal. Matthews n’a pas été arrêté. La Presse canadienne