Nicolas Deslauriers a inscrit le premier but de la rencontre à 5:46 de la première période, avant de compléter son doublé avec un peu plus de cinq minutes à écouler au deuxième vingt.

Deslauriers marque deux fois, Montréal gagne 4-3

DETROIT — Nicolas Deslauriers pourrait avoir l'envie de demander une modification au calendrier de la saison régulière pour que le Canadien de Montréal joue plus souvent face aux Red Wings de Detroit.

Le coriace attaquant a marqué deux buts et il a été l'artisan d'une victoire de 4-3 jeudi soir au Little Caesars Arena.

Deslauriers a inscrit le premier but de la rencontre à 5:46 de la première période, lorsqu'il a fait dévier un tir du défenseur Noah Juulsen derrière le gardien Jared Coreau.

Il a complété son doublé avec un peu plus de cinq minutes à écouler au deuxième vingt, en marquant son 10e but de la saison sans aide.

Il s'agissait de son deuxième match de deux buts cette saison, alors qu’il avait également marqué deux fois le 19 décembre à Vancouver, face aux Canucks.

Deslauriers a amassé cinq points en quatre parties face aux Red Wings cette saison.

«Ç'a été une bonne saison pour Nicolas, a noté l'entraîneur-chef Claude Julien. C'est un gars qui ne joue pas nécessairement en avantage numérique. Ses buts viennent à cinq contre cinq. Ce sont des situations où on a besoin de marquer plus de buts et il fait son travail de ce côté-là. Je pense qu'il réalise aussi quel est son rôle et il le fait bien. Je suis content pour lui.»

Deslauriers a obtenu l'aide de Brendan Gallagher, auteur de son 31e but de la saison, et d'Artturi Lehkonen, qui a inscrit ce qui est devenu le filet victorieux à 2:23 du troisième vingt.

«Pour gagner des matchs, tu as besoin de buts à des moments opportuns, des moments importants dans le match et c'est ce que Lehkonen a fait», a noté Julien.

Pour Lehkonen, il s'agissait de son 12e de la saison et d'un septième à ses 14 dernières rencontres. Selon l'entraîneur-chef du Canadien, les statistiques de Lehkonen n'ont rien à voir avec la supposée guigne de la deuxième année.

«Il a manqué beaucoup de temps en début de saison, et ça lui a pris du temps à rattraper l'équipe et les autres équipes dans la ligue, a rappelé Julien. Ce n'est pas facile et on le voit avec [David] Schlemko aussi. Quand tu es absent au début de saison pendant un bon bout de temps, ça devient difficile à rattraper. C'est ce qu'on voit dans Lehkonen. Il semble qu'il a plus ou moins rattrapé et on commence peut-être à voir ce qu'on a vu chez lui l'an dernier.»

Balayage

La riposte des Red Wings est venue de Dylan Larkin (15e), Tyler Bertuzzi (7e) et Darren Helm (13e) aux dépens d'Antti Niemi, qui a fait face à 26 tirs, deux de moins que Coreau.

Le but de Helm est survenu seulement 46 secondes après celui de Lehkonen. Les Red Wings ont cependant été incapables d'ajouter le filet égalisateur.

Il s'agit d'une 11e victoire pour le Canadien à l'étranger, et d'une troisième seulement depuis le début du mois de mars.

Avec ce gain, le Canadien a balayé la série de quatre matchs face aux Red Wings.

Malgré cela, ces derniers conservent une avance d'un point sur les hommes de Claude Julien.

Détenteurs d'une fiche de 30-39-12, les Red Wings occupent le 26e rang du classement général avec 72 points, un devant le Canadien (29-39-13).

Toutefois, la formation montréalaise est assurée de glisser d'au moins un rang à la fin de la soirée puisque les deux clubs immédiatement derrière elle, les Canucks de Vancouver (70 points) et les Coyotes de l'Arizona (69 points), s'affrontent jeudi soir.

Les Red Wings compléteront leur calendrier régulier samedi en accueillant les Islanders de New York pendant que le Tricolore rendra visite aux Maple Leafs de Toronto au Centre Air Canada.

***

LES CINQ MOMENTS DU MATCH

Voici cinq moments marquants du match disputé jeudi soir au Little Caesars Arena entre le Canadien de Montréal et les Red Wings de Detroit.

1) Deslauriers ouvre la marque

Enlisé dans une léthargie qui l'avait vu récolter un but et une aide en 28 matchs, Nicolas Deslauriers a inscrit son 9e but de la saison à 5:46 du premier vingt lorsqu'il a fait dévier un tir du défenseur Noah Juulsen derrière Jared Coreau. Le dernier filet de Deslauriers remontait au 15 mars contre les Penguins de Pittsburgh.

2) Larkin mystifie la défensive du Canadien

Les partisans des Red Wings ont peut-être été les témoins de l'un des plus beaux buts de la saison de la part de l'un des leurs. L'honneur est allé au jeune et talentueux Dylan Larkin alors qu'il restait 70 secondes à écouler au premier vingt. Larkin a d'abord bafoué le défenseur Karl Alzner avec une brillante feinte avant d'entrer en zone du Canadien, avant de se détacher de Logan Shaw et de Kerby Rychel. Une fois seul devant Antti Niemi, Larkin a déjoué le gardien du Tricolore à l'aide d'un tir du revers pour son 15e de la saison.

3) Les Red Wings brisent l'égalité

On ne sait trop si le but tardif de Dylan Larkin les a fouettés, mais toujours est-il que les Red Wings ont amorcé la deuxième période avec force et pris les devants pour la première fois du match. Après que le gardien Antti Niemi eut bloqué un tir du défenseur Niklas Kronwall, la rondelle s'est retrouvée dans le coin gauche de la patinoire, sur la lame du bâton de Henrik Zetterberg. Le vétéran suédois a habilement repéré Tyler Bertuzzi, qui s'était libéré de la surveillance de Karl Alzner, et ce dernier a battu le gardien du Canadien à l'aide d'un tir sur réception sur lequel Niemi n'a rien pu faire après à peine deux minutes de jeu.

4) De retour à la case départ

Non seulement Brendan Gallagher a-t-il atteint le cap des 30 buts en saison, plusieurs d'entre eux ont été inscrits à des moments cruciaux de matchs. Ce fut encore le cas jeudi soir, en milieu de deuxième période. Gallagher a d'abord bloqué, un peu par chance, une tentative de passe d'Anthony Mantha de la pointe gauche. Ce jeu a permis à Gallagher de s'échapper à deux contre zéro en compagnie de Jonathan Drouin. Une fois dans le territoire adverse, Gallagher a passé la rondelle à Drouin, à sa droite. Ce dernier a choisi le bon moment pour remettre le disque à Gallagher qui a logé la rondelle derrière Jared Coreau.

5) Et de deux pour Deslauriers!

Exactement trois minutes après le but de Brendan Gallagher, le Canadien a repris l'avance dans la rencontre. Comme ce fut le cas sur le but précédent, un revirement des Red Wings, celui-là par Frans Nielsen, en zone du Tricolore a été à l'origine du but. Nicolas Deslauriers a profité de la bourde de Nielsen pour s'emparer de la rondelle et se diriger vers la zone adverse sur le flanc droit. Patient, Deslauriers a vu une ouverture entre les jambières de Jared Coreau et a marqué son 10e but de la saison.