Les Blues de St. Louis ont interrompu la séquence de cinq gains du Canadien et du gardien Carey Price, qui n’avait pas subi de défaite depuis son retour au jeu le 25 novembre.

Blues 4/Canadien 3: chapeau Brayden Schenn!

Brayden Schenn n’avait pas amassé un seul point à ses cinq dernières rencontres. Le Canadien l’a payé au triple, mardi soir. Schenn a réalisé le troisième tour du chapeau de sa carrière et il s’est avéré la grande vedette dans la victoire de 4-3 des Blues de St. Louis au Centre Bell.

Les hommes de Mike Yeo ont mis fin à une série de trois défaites et mérité un deuxième gain à leurs six derniers matchs. Au passage, ils ont interrompu la séquence de cinq victoires du Canadien et du gardien Carey Price, qui n’avait pas perdu depuis son retour au jeu le 25 novembre.

«Nous avons livré une bonne performance collective. Nous avions bien joué au Minnesota lors de notre dernier match, mais nous n’avions pas obtenu le résultat souhaité. Ça s’est fait sentir ce soir et nous avons obtenu deux points dans un édifice où il est difficile de jouer», a déclaré Schenn, qui totalise déjà 33 points.

Schenn a marqué un but par période, ses 11e, 12et 13e de la saison. Il a obtenu le filet victorieux à 12:11 du troisième vingt quand sa tentative de passe devant le filet a dévié sur le patin de David Schlemko.

Scottie Upshall, tôt en deuxième, a réussi l’autre filet des Blues qui ont obtenu 30 tirs contre Price, auteur d’une solide performance dans la défaite. Jaden Schwartz a ajouté deux mentions d’aide.

La riposte du Canadien est venue de deux défenseurs, Shea Weber, deux fois, et Jordie Benn. «On a marqué 16 buts lors des deux matchs précédents et on en a obtenu trois ce soir contre une très bonne équipe. Peu importe d’où ça vient, ça ne veut pas dire qu’on est déçu. Ce que je retiens, c’est qu’on est revenu pour faire 3-3 contre une des meilleures équipes de la Ligue nationale», a déclaré Claude Julien au sujet du fait qu’aucun attaquant du Canadien n’ait touché la cible.

Deux buts en sept secondes

Le Canadien a eu le mérite de se battre pour revenir dans le match après avoir été victime de deux buts en seulement sept secondes, au tout début de la deuxième période.

Weber a sonné le réveil du Tricolore et de ses partisans en marquant son premier but du match avec un peu moins de trois minutes à écouler la deuxième période, à l’aide d’un tir à la trajectoire capricieuse, ce qui réduisait l’avance des Blues à 3-2.

Ce premier but lui a permis d’atteindre le plateau des 500 points en carrière dans la LNH, à son 100e match avec le Canadien. Weber a ramené les deux formations à la case de départ avec son sixième filet de la saison à 6:34 de la troisième période.

Dans les deux cas, Weber a déjoué Allen à l’aide de tirs de la ligne bleue immédiatement après que Andrew Shaw eut remporté une mise en jeu à la gauche du gardien des Blues.

«Avec toute l’histoire dans cette organisation, c’est quelque chose de spécial. Malheureusement, les 500 points ne sont pas tous venus avec cette organisation, mais la sensation demeure spéciale.»

Quant à Benn, son but en première période était son quatrième de la saison, un sommet personnel en carrière, et son deuxième en autant de matchs, ce qu’il n’avait jamais réalisé dans la Ligue nationale avant mardi soir.

Le Canadien tentera de se remettre de cette défaite alors qu’il accueillera les Flames de Calgary jeudi soir au Centre Bell.

***

CINQ MOMENTS MARQUANTS

Schenn secoue sa disette

Tenu en échec lors de ses cinq matchs précédents, Brayden Schenn a profité de son passage au Centre Bell pour mettre fin à sa disette, après exactement cinq minutes de jeu en première période. Laissé sans protection à la droite du gardien Carey Price lorsque Jeff Petry s’est commis pour tenter de bloquer une tentative de passe de Jaden Schwartz, qui se trouvait derrière le filet, Schenn a marqué son 11e but de la saison grâce à un vif tir sur réception sur lequel le gardien du Canadien n’a eu aucune chance de réagir. Schenn n’avait pas fait bouger les cordages depuis son match de deux buts, le 21 novembre, contre les Oilers d’Edmonton.

L’attaque du Canadien lente à se manifester

Pendant les 12 premières minutes de la période initiale, les joueurs du Canadien ont cherché des moyens de se rendre à la forteresse de Jake Allen et de tester le gardien des Blues, sans le moindre succès. Le trio de Tomas Plekanec, Charles Hudon et Brendan Gallagher y est parvenu avec un peu plus de sept minutes à jouer à l’engagement et son travail a forcé Alex Steen à écoper une pénalité mineure. La meilleure chance de marquer est cependant allée aux Blues, lorsque Brayden Schenn a effectué une longue passe à Jaden Schwartz, qui a pu se rendre seul jusqu’au filet de Carey Price. Le gardien du Canadien n’a pas bronché, permettant à ses coéquipiers de rester à un seul but d’écart.

Des sommets personnels pour Jordie Benn

L’arrêt de Carey Price aux dépens de Jaden Schwartz a eu des retombées positives pour le Canadien, qui est parvenu à égaler le score seulement 37 secondes après la chance ratée par les Blues. Après avoir reçu une passe de Tomas Plekanec, Jordie Benn a eu le temps de s’avancer de quelques pieds avant de décocher un violent tir qui a battu Jake Allen dans la partie supérieure gauche, au-dessus de la mitaine. Ce faisant Benn inscrivait son 4e but de la saison, un sommet en carrière, en plus de marquer dans deux matchs de suite pour la première fois depuis son entrée dans la LNH. Et Plekanec, avec son 594e point en carrière, a repoussé Dickie Moore au 14e rang dans l’histoire du Canadien.

Deux buts en sept petites secondes

Il était possible de croire que les joueurs du Canadien s’étaient débarrassés de leur mauvaise habitude d’accorder des buts rapides. Cette mauvaise est revenue les hanter dès les premiers instants de la deuxième période. Comme Brayden Schenn au premier vingt, Scottie Upshall a mis fin à une léthargie de cinq matchs en inscrivant son 4e but de la saison, sur une passe de Dmitrij Jaskin, malgré le repli défensif de Brendan Gallagher, à 2:32. Puis à 2:39, Schenn a marqué son deuxième du match. L’attaquant des Blues a reçu une longue passe d’Alex Pietrangelo et, exploitant une brèche à la ligne bleue adverse, il a pu se présenter vers Carey Price qu’il a battu d’un superbe tir des poignets dans la partie supérieure gauche. Et 61 secondes plus tard, le poteau à la gauche de Price est venu à la rescousse du Canadien à la suite d’un tir de Colton Parayko, qui s’était vu offrir un joli cadeau de la part de David Schlemko.

Weber réveille le Centre Bell avec un doublé, mais Schenn fait la différence

Le Canadien a réduire l’avance des visiteurs à 3-2 avec un peu moins de trois minutes à jouer au deuxième vingt. À son 100e match avec le Tricolore, Shea Weber a récolté son 5e but de la saison et son 500e point dans la LNH avec un tir sans avertissement, dans la partie inférieure du filet. Weber a ensuite nivelé le score en début de troisième tiers, avec un puissant tir frappé, mais les Blues ont eu le dernier mot. Schenn a complété un tour du chapeau à 12:11, avec un tir bas qui a dévié contre le patin droit de David Schlemko. St. Louis a ainsi mis fin à une série de trois revers, marquant autant de fois que dans ces trois défaites réunies.