Yender Caramo est un lanceur originaire du Venezuela.

Can-Am: les Aigles devront s’ajuster

Trois-Rivières — Les Aigles ont fait un pas de côté dans leur recrutement, ces derniers jours, en apprenant que les vétérans Victor Roache (voltigeur) et Dustin Geiger (premier-but) ont reçu des offres du baseball affilié pour poursuivre leur carrière.

Ces deux joueurs devaient originellement se rapporter au club trifluvien de la Ligue Can-Am en mai. Or, Roache, un ancien choix de première ronde des Brewers de Milwaukee, a accepté une offre des Cards de St. Louis pour s’aligner dans le compétitif réseau AA, tandis que Geiger prendra part au camp des Generales de Durango, au Mexique. Sur le plan monétaire, cette avenue est beaucoup plus intéressante que la Can-Am.

Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour les Aigles, qui avaient pris de l’avance dans le recrutement cet hiver en s’entendant avec des joueurs d’impact. Qu’à cela ne tienne, le directeur général René Martin assure que rien n’est encore joué.

«Nous avons ciblé une dizaine de joueurs de statuts LS-5 et vétéran pour justement ne pas nous faire prendre. Avec le début des camps d’entraînement dans le baseball majeur, nous aurons un meilleur portrait de la situation sous peu.»

Si jamais les séjours de Roache et Geiger ne sont pas concluants dans leur circuit respectif, ils appartiendront toujours aux Aigles dans le baseball indépendant nord-américain.

Un vétéran au monticule
Dans le rayon des bonnes nouvelles, les Aigles ont embauché un lanceur vétéran du nom de Yender Caramo, un Vénézuélien de 26 ans. Il évoluait dans le réseau AAA des Royals de Kansas City l’an passé. Caramo joue en Amérique du Nord depuis six ans et il a gravi les échelons, jusqu’aux portes des Majeures en 2017.

En 86 manches et deux tiers dans les rangs AAA, il a maintenu une moyenne de points mérités de 4,93. Selon le gérant des Aigles T.J. Stanton, sa rapide coupée devrait donner des maux de tête aux frappeurs de la Can-Am.