Louis-Simon Gauthier
Filip Zadina (à gauche) a trouvé le moyen de prendre sa revanche sur le Canadien, qui a perdu un septième match de suite mardi à Detroit.
Filip Zadina (à gauche) a trouvé le moyen de prendre sa revanche sur le Canadien, qui a perdu un septième match de suite mardi à Detroit.

Ça sent le brûlé

COMMENTAIRE / Filip Zadina avait promis de faire payer le Canadien après le repêchage de 2018, au moment où on lui préférait Jesperi Kotkaniemi. Il a tenu sa parole en donnant un coup de massue au Tricolore, mardi à Detroit.

Le plus ironique dans tout ça, c’est que Zadina a clairement eu le dessus sur Kotkaniemi lors de ce duel. Les ennuis du jeune Finlandais se poursuivent. Il a l’air mêlé comme un jeu de cartes en ce moment. Zadina doit avoir dormi comme un bébé!

Ce n’était que la 11e victoire des Red Wings cette saison, mais une troisième contre Montréal. En fait, les Wings ont gagné trois de leurs quatre parties dans l’Association Est contre le Canadien. Gênant...

Aucun point sur six contre un club en reconstruction et démuni. Tout ça après avoir échappé une avance au dernier tiers. Et encore une fois, ce sont des revirements qui ont causé la perte du Canadien.

Le numéro 21 – on vous épargne son nom, on l’entend assez quand Pierre Houde décrit les supériorités numériques du CH – a connu une de ses pires sorties dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, écopant entre autres de deux mauvaises pénalités.

Quant à Ben Chiarot, son jeu en général en troisième période a causé la perte de l’équipe. Il n’est pas dans la bonne chaise, le pauvre. On peut en dire autant de quatre autres arrières? Il est plus riche après avoir reçu une Rolex en cadeau d’Ilya Kovalchuk, mais ça ne fait pas de Brett Kulak un défenseur plus habile. On a déjà vu un meilleur numéro 77...

Ce septième revers d’affilée amène le Canadien au bord du précipice et incite le directeur général, Marc Bergevin, à accélérer sa réflexion à savoir où il se situera à la date limite des transactions. Après le match de mardi, le Canadien avait désormais plus de chances de repêcher au premier rang que de participer aux séries. Ça dit tout! L’équipe ne participera pas aux séries. Maintenant, est-ce que le développement de cette franchise s’axera autour de Julien et Bergevin, au moment où un autre ancien premier choix est transigé, faute de résultats? C’est à Geoff Molson de trancher.