Après avoir été honoré l’an dernier par les Aigles, voilà que les portes du Temple de la renommée du baseball québécois s’ouvrent devant René Marchand. La cérémonie d’intronisation se tiendra lors des assises annuelles de la Fédération de baseball du Québec qui prendront place au Château Mont-Sainte-Anne du 7 au 10 novembre 2019.

«Ça me touche directement au cœur»

TROIS-RIVIÈRES — Le Temple de la renommée du baseball québécois accueillera un nom bien connu de la communauté trifluvienne en novembre prochain. Impliqué dans le baseball québécois pendant plus de 20 ans, le Mauricien René Marchand fera officiellement son entrée parmi les figures les plus prestigieuses de ce sport au Québec.

Au cours de sa longue carrière, l’homme de 59 ans aura été joueur et recruteur pour le compte des Expos de Montréal dans le baseball majeur en plus d’oeuvrer comme gérant pour les Aigles de Trois-Rivières au niveau junior.

Ayant quitté le monde du baseball depuis près de 25 ans, René Marchand s’est dit très surpris par cette intronisation. «Je ne m’en attendais pas. C’est une superbe nouvelle. Ça me touche directement au cœur. Tout au long de ma carrière, que ce soit en tant que joueur ou instructeur, j’ai simplement tenté de faire en sorte que mes coéquipiers et mes joueurs soient respectueux et s’amusent dans ce qu’ils font. Ça me rend donc très fier de voir que mes 20 années de travail ont été reconnues par le comité», raconte-t-il.

C’est dès sa tendre enfance que le futur membre du Temple a été frappé par la passion du baseball. Toute la famille Marchand jouant dans la Ligue de baseball rurale de la Mauricie, le jeune René n’a eu d’autre choix que de s’intéresser à ce sport qui revêtait une importance cruciale aux yeux de ses proches. «C’était une religion chez nous. Après la messe, c’était le baseball. C’est donc avec eux que j’ai appris à jouer au baseball et à être un bon coéquipier.» Par la suite, René Marchand s’est joint aux Aigles juniors, alors entraînés par Jean Hamelin, pour finalement rejoindre les rangs des Expos en 1979. Il a pris sa retraite cinq années plus tard, en 1984, pour ensuite devenir gérant des Aigles juniors pendant deux ans. Il a terminé sa carrière comme recruteur-chef au Canada et adjoint administratif des Expos, fonctions qu’il a occupées pendant près de huit ans.

René Marchand se joindra aux 76 membres déjà présents au Temple de la renommée du baseball québécois.

« C’était une religion chez nous. Après la messe, c’était le baseball. »
René Marchand

Cette intronisation au Temple de la renommée du baseball québécois n’est pas la première bonne nouvelle à survenir dans la vie de René Marchand depuis les dernières années. Il y a deux ans, le Temple de la renommée du baseball de la Mauricie a lui aussi souligné les efforts du Trifluvien et l’an dernier, ce sont les Aigles de Trois-Rivières qui ont retiré son chandail numéro 27. «C’est un honneur pour moi de voir mon travail être reconnu non seulement par la Mauricie, mais aussi par toute la communauté du baseball au Québec depuis deux ans», mentionne M. Marchand.

10 intronisés pour souligner 50 années

Par ailleurs, la cérémonie de novembre prochain soulignera le 50e anniversaire de la Fédération de baseball du Québec. Pour l’occasion, ce sont pas moins de 10 personnes qui verront leur nom s’inscrire sur le mur de la renommée situé au Stade Canac, domicile des Capitales de Québec dans la ligue Can-Am.

«Cette cuvée d’intronisés reflète bien les 50 dernières années du baseball dans la province. Je suis heureux de profiter de l’anniversaire de Baseball Québec pour souligner le grand apport de ces personnes dans le baseball au niveau provincial, national et international. Les membres actuels de la Fédération peuvent se considérer chanceux d’avoir eu ces pionniers comme modèles», soutient le président de Baseball Québec, Jean Boulais.

Ainsi, les noms de Richard Émond, Pierre-Luc Laforest(ex-gérant des Aigles), François Lemire, Stéphanie Savoie, Paul Calvert, Gary Carter, Hector Racine, Joe Page et Rusty Staub se joindront à celui de René Marchand lors de cette cérémonie. Ils seront reconnus à tout jamais comme des figures de proue du baseball québécois.