Taylor Brennan a choisi le bon moment pour atteindre le plateau magique des 30 circuits.

Brennan et McNorton sauvent les Aigles

TROIS-RIVIÈRES – Taylor Brennan ne pouvait choisir meilleur moment pour entrer dans l’histoire de la Ligue Can-Am, jeudi soir au New Jersey.

Le puissant cogneur des Aigles de Trois-Rivières (46-45) a claqué un circuit de deux points en neuvième manche, son 30e de la saison, pour donner les devants 2-1 à son club face aux Jackals (44-47), qui résistaient alors avec leur mince avance de 1-0.

Javier Herrera était déjà sur les sentiers, en vertu du deuxième coup sûr des siens seulement, quand Brennan a expédié la balle de l’autre côté de la clôture du champ droit. Amené en relève après l’excellent travail du lanceur partant Kevin McNorton, le Dominicain Angel Rincon a fermé les livres quelques minutes plus tard, amassant au passage deux retraits sur des prises.

Cette victoire presque inespérée des Aigles leur fera le plus grand bien. Les hommes de T.J. Stanton tentaient d’éviter le balayage de quatre matchs au Stade Yogi-Berra, les Jackals ayant eu l’avantage dans les trois premiers duels de la série.

S’ils l’avaient emporté jeudi, les joueurs du New Jersey auraient rejoint les Oiseaux au quatrième rang du circuit. Au lieu de cela, les Aigles se réveillent vendredi matin avec une courte avance de deux matchs, avant un voyage à Ottawa où ils doivent en découdre avec les Champions en trois occasions jusqu’à dimanche. «Je suis soulagé», a lancé Stanton après le match. Cette émotion était effectivement perceptible au bout du fil.

«J’espère que les gens réalisent à quel point Brennan est un excellent athlète. Il a joué blessé presque toute la saison, il a de la difficulté à courir. Mais nous, on lui demande seulement de frapper! Il a encore réveillé l’équipe au bâton.»

Brennan a terminé la soirée avec deux des trois coups sûrs des Aigles. Son circuit lui permet de rejoindre Eddie Lantigua (Québec, 31 en 2005) et Joe Maloney (Rockland, 35 en 2017), les deux seuls autres frappeurs à avoir atteint la marque des 30 circuits dans la Can-Am.

Il ne lui manque que cinq longues balles pour égaler le record de Maloney. Celui qui l’a précédé en neuvième, Herrera, a aussi eu son rôle à jouer dans la victoire.

Le vétéran du Venezuela a offert une belle confrontation au releveur numéro un des Jackals, l’ancien des Majeures Vin Mazzaro. «Il a très bien jugé la zone des prises avant de claquer une flèche dans la gauche. Il m’a impressionné.»

Sur le monticule, Kevin McNorton a aussi fait écarquiller les yeux. De loin l’artilleur le plus constant chez les Aigles depuis le début de la campagne, il a donné trois coups sûrs et un but sur balles en huit manches de travail. Son seul faux pas sera survenu en cinquième, quand il a accordé un double et le seul point des Jackals dans la rencontre.

«Kevin savait qu’il devait donner une chance à l’équipe de retrouver ses repères car nos frappeurs traversent une léthargie. Il a été en contrôle tout le match, même qu’il a dit aux gars qu’il pouvait lancer neuf manches, le temps de leur permettre d’inscrire des points!»

L’athlète de 26 ans originaire de l’Alabama a savouré sa septième victoire de la saison, alors que Rincon a enregistré un sixième sauvetage.

Encore fragiles
Malgré la victoire, les Aigles ont de nouveau peiné à placer des coureurs sur les sentiers jeudi. N’eut été du circuit de Brennan, ils se retrouveraient plongés dans une affreuse léthargie offensive.

Kevin Cornelius a été retiré trois fois sur des prises, tandis que ses coéquipiers Michael Suchy et Alexi Colon ont mordu la poussière deux fois chacun. Il faut dire que Matt Vogel n’a pas été très généreux.

En huitième manche avec la possibilité d’égaliser grâce à David Glaude posté au deuxième coussin, le receveur Alex Herceg a échoué dans sa mission de réaliser un amorti sacrifice.

«J’étais très inquiet je le suis encore. J’espère qu’on va retrouver nos bâtons à Ottawa. Nous avons eu du succès à domicile cet été, mais il faut répéter ça sur les autres terrains», concluait Stanton, qui confiera la balle à Kyle Halbohn (1-2) pour le premier match à Ottawa vendredi soir.

Ailleurs dans le circuit, les Boulders de Rockland (47-44) ont perdu 4-2 devant les Miners de Sussex (58-32). Ils conservent leur troisième place, un seul match devant Trois-Rivières.

Les deux équipes s’affronteront au Stade Stéréo Plus, de lundi à jeudi.