On aperçoit Jimmy Boisvert, du Club Performance, T.J. Stanton, entraîneur des Aigles et président d’honneur, Denis Perreault, instigateur du Challenge XPN, et François Pratte, boxeur professionnel et invité d’honneur.

Boxer pour une bonne cause

TROIS-RIVIÈRES — Trente-quatre boxeurs amateurs seront conviés dans l’arène de la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières, le 28 mars prochain. Ce soir-là, contrairement aux galas traditionnels, les athlètes partageront tous une même mission: celle d’amasser des fonds pour aider à la recherche sur les maladies du dos.

L’idée a commencé à germer l’an dernier dans la tête de l’instigateur Denis Perreault. De fil en aiguille, il a convaincu quelques dizaines de boxeurs de livrer un combat de boxe dans le cadre d’une soirée-bénéfice à Québec, en mai dernier. Le succès a été incontestable: des recettes de 60 000$ qui ont été remises à la Fondation du Centre hospitalier universitaire (CHU).

Étonné par la réponse de la communauté d’affaires et des intervenants du réseau de la santé, Perreault revient à la charge en étendant ses tentacules aux quatre coins du Québec. Ses objectifs sont ambitieux: récolter 500 000$ par année pendant cinq ans pour aider la recherche sur les maladies du dos du Dr Jean-François Roy.

«Je suis d’abord allé voir Dr Roy l’an passé pour le convaincre de faire un gala de boxe pour amasser des sous pour la recherche en médecine. Il était sceptique au départ. Une fois qu’il a dit oui, il a fallu que je convainque les administrateurs de la Fondation du CHU! C’était toute une job! Mais ils sont bien contents des résultats et ils ont décidé de m’appuyer de nouveau», sourit Perreault.

Stanton imitera-t-il Scalabrini?

L’idée du projet est de convaincre des entrepreneurs, des gens d’affaires ou encore des intervenants du réseau de la santé de joindre l’aventure. «C’est le genre de soirée où tout le monde gagne. Que ce soit la recherche pour les maladies du dos ou encore les boxeurs qui ressortent de là en meilleure forme physique après avoir complété leur défi», note Perreault.

À Québec, le gérant des Capitales de Québec Patrick Scalabrini se frottera à son homologue des Boulders de Rockland, Jaime Keefe. À Trois-Rivières, le gérant des Aigles de Trois-Rivières T.J. Stanton a été nommé président d’honneur de la soirée... et il n’est pas impossible qu’il enfile les gants le 30 mars. À suivre...

Chose certaine, Stanton était honoré d’être associé à cette activité. «Je suis très content de pouvoir aider cette cause. C’est une belle opportunité.»

Pour la mouture trifluvienne du Challenge XPN, le promoteur s’est associé à Jimmy Boisvert du Club Performance. Les boxeurs travailleront donc sous sa supervision en route vers leur combat. Les recrues auront également la chance de bénéficier des conseils du boxeur professionnel François Pratte.

«C’est vraiment plaisant de voir une soirée de boxe être associée à ce type de cause. Ça va me faire plaisir d’aider les boxeurs avec Jimmy. De toute façon, je suis déjà au gym à tous les jours!», rigole celui qui est en attente d’une date pour son prochain combat.

Les personnes intéressées à s’inscrire à cette soirée de boxe amateur peuvent le faire par texto directement à Denis Perreault au 418 933-2690. En plus du gala à Trois-Rivières, des galas seront présentés à Québec, Laval et Chicoutimi.