Mikael Zewski pourrait être confronté au plus grand défi de sa carrière, dans un mois dans la bulle de Las Vegas.
Mikael Zewski pourrait être confronté au plus grand défi de sa carrière, dans un mois dans la bulle de Las Vegas.

Boxe: Zewski contre Kavaliauskas en septembre à Vegas?

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Si cela se confirme, ce serait toute une opportunité pour Mikaël Zewski: selon le site sportif The Athletic, le boxeur trifluvien affrontera Egidijus Kavaliauskas, le 12 septembre dans la bulle du MGM Grand de Las Vegas. Ce dernier est considéré comme l’un des meilleurs pugilistes au monde chez les mi-moyens. Il a d’ailleurs donné une bonne frousse à Terence Crawford, il y a quelques mois.

Joint par Le Nouvelliste, Zewski (34-1, 23 K.-O.) n’a pas voulu confirmer l’information de l’analyste Mike Coppinger.

Kavaliauskas (21-1-1, 17 K.-O.) représenterait un client de choix pour lui. Surnommé Mean Machine, cet athlète originaire de la Lituanie a représenté son pays aux Jeux olympiques à deux reprises (2008 et 2012), en plus de remporter le bronze aux Mondiaux amateurs de boxe en 2011.

Il a parfois été cité comme l’un des dix meilleurs boxeurs de sa division. Kavaliauskas s’est incliné contre Crawford, le 14 décembre à New York, non sans lui avoir fait visiter le tapis au deuxième round. C’était dans le cadre du championnat WBO des mi-moyens. Il avait finalement perdu au neuvième assaut, confirmant la 36e victoire en autant de sorties de Crawford.

Quant à Zewski, sa dernière sortie dans le ring remonte au 23 novembre, contre Alejandro Davila à Québec. Il devait se battre de nouveau le 28 mars, mais une fracture au pouce allait changer ses plans... avant que la pandémie fasse son apparition.

Zewski se trouvait dans la Grosse Pomme, en décembre, pour assister au choc Kavaliauskas-Crawford. C’est à ce moment qu’il avait lancé une invitation au Kazakhe Sergey Lipinets pour une rencontre au sommet dans l’arène entre les deux. Lipinet avait entrouvert la porte en acceptant le défi.

Ça ne risque donc pas d’être Lipinets le 12 septembre, mais ça ne sera pas moins une superbe occasion de briller pour Zewski. Le promoteur Yvon Michel avait affirmé, avant le début de la pandémie, que le résident de Bécancour aurait une grosse année 2020. À la lumière des informations de Mike Coppinger, il semble effectivement que ce sera le cas.