Acquis à pareille date l’an dernier, Justin Blanchette a connu ses meilleurs moments dans l’uniforme des Cataractes en séries, le printemps dernier.

Blanchette s’en va à Rimouski

Trois-Rivières — Justin Blanchette n’est pas resté bien longtemps sur les lignes de côté.

Le vétéran gardien de 19 ans, qui a perdu son casier chez les Cataractes à la suite de l’acquisition de Charles-Antoine Lavallée, un gardien de 17 ans, dimanche, a trouvé à son tour preneur sur le marché des transactions.

C’est à Rimouski que Blanchette va poursuivre son parcours, l’Océanic ayant mis la main sur ses droits en retour d’un choix de huitième tour.

Le directeur-gérant Martin Mondou n’accordait pas tant d’importance au retour dans cette transaction. Sa priorité, c’était de trouver un nouveau port d’attache à Blanchette dans la LHJMQ.

«Le côté humain prend le dessus dans un dossier comme celui-là. Justin est dans la ligue depuis quatre ans. Il nous a rendu de bons services durant son séjour à Shawinigan. On a eu la chance de mettre la main sur un jeune gardien de talent qui s’intègre à notre noyau, on ne pouvait pas laisser passer ça. Mais le sort de Justin nous tenait à coeur. L’Océanic cherchait un gars d’expérience pour épauler Colten Ellis. Je suis convaincu qu’il fera un très bon boulot», soulignait Mondou.

Blanchette connaissait une saison difficile. Il avait pourtant obtenu le premier départ de la saison à Rouyn-Noranda.

Mais par la suite, Antoine Coulombe l’avait éclipsé pour s’emparer du rôle de gardien numéro un.

Blanchette montrait une fiche de quatre victoires et sept défaites, une moyenne de 5,08 et un pourcentage d’efficacité de ,851. Par contre, en séries l’an dernier, il avait été brillant, signant deux victoires face aux Huskies de Rouyn-Noranda au premier tour.