Steve Turcotte
L’ancien joueur des Estacades, Shawn Élément, pourrait bien déménager dans les prochaines semaines.
L’ancien joueur des Estacades, Shawn Élément, pourrait bien déménager dans les prochaines semaines.

Bientôt l’heure des emplettes!

CHRONIQUE / Dans quelques jours, les directeurs généraux auront les coudées franches pour faire les retouches nécessaires à leur alignement en vue du dernier droit de la saison, puis des séries. Certains trocs sont déjà bouclés, bien entendu. Les premières transactions seront dévoilées dimanche, ce qui va lancer une période de transactions d’une quinzaine de jours qui va se conclure le lundi 6 janvier à midi.

Voici un aperçu des joueurs qui sont les plus convoités par les clubs aspirants à la Coupe du Président.

Dawson Mercer, Voltigeurs

Les directeurs généraux échangent rarement leurs meilleurs joueurs de 18 ans. Pourquoi? Parce qu’ils ont sensiblement la même valeur un an plus tard! Mais dans le cas de Philippe Boucher, on présume qu’il a placé Mercer sur le marché afin d’accélérer la reconstruction des Voltigeurs.

Gabriel Fortier

Il va trouver preneur, ça ne fait aucun doute. Mercer, un ‘‘late’’, est présenté comme un futur choix de première ronde au prochain repêchage de la LNH. Ce n’est pas un cadeau, mais bien le reflet du joueur explosif qu’il est en train de devenir.

Les Wildcats seraient très agressifs dans le dossier Mercer. Mais ils ne seront pas seuls dans le derby… Mercer peut offrir deux saisons de grande qualité à l’équipe qui saura séduire Philippe Boucher. Ce dernier a le beau jeu pour faire grimper les enchères. Comptez sur lui!

Shawn Élément, Titan

Voilà un vétéran taillé dans un moule de plus en plus rare, celui d’attaquant de puissance. Élément est probablement le joueur le plus craint de la ligue. Ça ne l’empêche pas d’être en mesure de noircir aussi la feuille de pointage dans la bonne colonne!

Xavier Bouchard

Élément s’enligne pour fracasser le plateau des 30 buts. Un joueur aussi complet vaut son pesant d’or en séries éliminatoires. Ajoutez que c’est un agent libre qui tente par tous les moyens de se faire valoir auprès des dépisteurs professionnels, et vous avez le profil d’un joueur qui peut devenir le complément parfait pour un noyau offensif talentueux.

En prime, c’est loin d’être impossible que l’ex-Estacades revienne dans la ligue à 20 ans pour une cinquième saison dans le circuit Courteau l’an prochain.

Raphaël Lavoie, Mooseheads

Les Mooseheads ont un des bons noyaux de la ligue mais ils manquent cruellement de profondeur et la banque de choix des deux prochains repêchages est vide, alors l’état-major penche pour se tourner vers les enchères pour monnayer ses vétérans. L’acquisition de Cam Whynot, un adolescent de 16 ans bourré de talent, avait d’ailleurs envoyé ce signal en début de saison.

Raphaël Lavoie

En coulisses, on chuchote maintenant que Cam Russell écoute volontiers les offres pour tous ses gars de 19 et 20 ans. Et que du lot, c’est Raphaël Lavoie qui est le plus susceptible de bouger.

Lavoie est un marqueur pur. Déjà deux saisons de 30 buts derrière le protecteur buccal, une troisième en route. Et puis sa feuille de route en séries l’an dernier – 20 buts en 23 matchs – fait rêver. C’est le genre de chirurgien qui peut faire la différence dans n’importe quel match.

Xavier Bouchard, Drakkar

Il n’a pas connu la progression anticipée jusqu’à maintenant. Il possède pourtant un tas d’outils. Peut-être qu’un nouveau port d’attache pourrait lui permettre d’exploser, qui sait. Ce qui est certain, c’est qu’il est l’un des rares défenseurs matures et talentueux disponibles.

Dawson Mercer

Bouchard a vécu la déconfiture du Drakkar en première ronde l’an dernier, un échec qui a coûté le poste aux hommes de hockey de l’organisation, et entraîné un vent de changement sur la Côte-Nord. Pariez qu’il aimerait obtenir une autre chance de gagner avant d’entamer son parcours chez les pros.

Gabriel Fortier, Drakkar

Si Xavier Bouchard pourrait profiter d’un nouveau départ, le même raisonnement s’applique à son coéquipier Gabriel Fortier. L’espoir du Lightning de Tampa Bay ne connaît pas une saison à la hauteur de son potentiel, c’est une évidence. Ses dons de marqueur ne peuvent toutefois être disparus durant l’été! Fortier est susceptible d’exploser à tout moment. Un club à la recherche d’attaque devrait passer un coup de fil à Pierre Rioux. Le Drakkar va certainement opérer un certain virage jeunesse au cours des deux prochaines semaines, et Fortier est l’une des meilleures cartes dans le jeu de Rioux.

Bolduc dans un groupe sélect

Son arrivée dans la LHJMQ a fait des vagues.

Depuis, Zachary Bolduc s’assure que les gens parlent de lui pour les bonnes raisons!

L’adolescent natif de Bécancour connaît effectivement un départ sensationnel avec l’Océanic.

Imaginez, il a marqué 12 buts à ses 19 premiers matchs dans le junior. À 16 ans!

Un tel palmarès le propulse dans un groupe très sélect au sein de l’organisation dirigée par Serge Beausoleil. Seulement sept joueurs ont été plus rapides que lui à atteindre ce cap des 12 buts. Le meneur à ce chapitre est nul autre que Sidney Crosby, qui n’a eu besoin que de 10 matchs.

Bolduc risque de gonfler encore plus ses statistiques au cours des prochaines semaines, puisqu’Alexis Lafrenière est parti rejoindre Équipe Canada junior. Gardons-le à l’œil, lui qui a été étiqueté par Craig Button comme un futur choix de première ronde au repêchage 2021 de la LNH.

Zachary Bolduc