Sara-Jade Berthiaume

Berthiaume au sommet des juniors

TROIS-RIVIÈRES – À la recherche d’un premier titre canadien chez les juniors, Sara-Jade Berthiaume n’a pas raté sa dernière chance, ce week-end au Championnat canadien de trampoline présenté à Lethbridge en Alberta, alors qu’elle s’est hissée sur la plus haute marche du podium.

Première à l’issue de la ronde préliminaire, la porte-couleurs du club Trampoline Intercité a poursuivi sa domination lors de la finale afin de signer une victoire qui pourrait maintenant lui ouvrir la porte des Championnats du monde par groupe d’âge qui seront présentés au mois de novembre, en Russie.

«Cette victoire lui permet de très bien terminer la saison. Il reste à voir si elle en a fait suffisamment aux yeux des dirigeants pour avoir sa place dans l’équipe canadienne qui ira aux Mondiaux», explique son entraîneure, France Bouffard.

Sixième en trampoline individuel, Anouk Berthiaume fait également partie du processus de sélection en vue des Championnats du monde.

Devant une championne olympique
En plus de sa victoire en trampoline individuel chez les juniors, Sara-Jade Berthiaume a ajouté une médaille d’argent à sa récolte lors de l’épreuve synchronisée en compagnie de sa sœur Anouk. Au passage, les Trifluviennes ont même devancé sur le podium un duo ontarien qui misait notamment sur Rosie MacLennan, médaillée d’or aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et de Rio en 2016.

«L’équipe de Rosie est tombée pendant leur routine tandis que Sara-Jade et Anouk ont très bien fait, malgré un coefficient de difficulté plus bas. C’est vraiment hot pour elles d’avoir réussi à finir en avant d’une athlète comme Rosie», sourit leur entraîneure.

Sara-Jade Berthiaume a bouclé son week-end avec une médaille d’argent lors de la compétition par équipe.

Trois autres athlètes du club Trampoline Intercité étaient aussi à l’oeuvre en Alberta. À sa deuxième participation au rendez-vous national, Gabriel Pellerin a terminé au 15e rang. «À 13 ans, il est encore très jeune et il fait des routines avec de très bons coefficients de difficulté. Il représente un beau travail à long terme.»

Quant à Leatiah Sauveur et Laurianne Legault, elles en étaient à leur premier championnat canadien. Sauveur a pris la 14e place au trampoline individuel en plus de terminer au pied du podium avec l’équipe du Québec en double mini. Incommodée par une blessure au cours des dernières semaines, Legault a pour sa part obtenu le 42e rang lors de l’épreuve individuelle.

«Le championnat s’est vraiment bien passé pour tout le monde. On commence à voir qu’il y a une belle relève qui s forme», souligne l’entraîneure Bouffard.