Alex Bellemare aurait normalement dû amorcer son année il y a trois semaines, lors de la Coupe du monde de Stubai en Autriche, mais un virus l’a plutôt forcé à regarder l’action sur les lignes de côté.

Bellemare lance sa saison au Dew Tour

TROIS-RIVIÈRES — Après une dernière campagne marquée par une première participation aux Jeux olympiques, à PyeongChang, Alex Bellemare lancera sa saison 2018-19 cette semaine à l’occasion du traditionnel Dew Tour présenté à Breckenridge au Colorado.

Le skieur de Saint-Boniface aurait normalement dû amorcer son année il y a trois semaines, lors de la Coupe du monde de Stubai en Autriche, mais un virus l’a plutôt forcé à regarder l’action sur les lignes de côté. C’est donc au Colorado qu’il va briser la glace aux côtés de ses compatriotes Alex Beaulieu-Marchand, Evan McEachran et Teal Harle.

Pour Bellemare, l’épreuve américaine de Breckenridge revêt un cachet fort particulier. C’est à cet endroit que sa carrière a littéralement pris son envol en 2012. À l’époque, le Bonifacien avait tenté sa chance à ce prestigieux rendez-vous et avait été repéré par des dirigeants de Freestyle Canada, en vertu de ses performances.

De fil en aiguille, il s’est taillé une place au sein de l’équipe nationale, participant au circuit de la Coupe du monde, au Championnat du monde et, ultimement aux Jeux olympiques.

Vendredi, Bellemare sera en action lors de l’épreuve de ski streetstyle, une compétition qui met davantage l’accent sur les habiletés à manoeuvrer sur les rails.

L’hiver dernier, Bellemare a pris le 22e rang en ski slopestyle lors des Jeux olympiques présentés à PyeongChang, en Corée du Sud. Ailleurs sur le circuit mondial, il a notamment obtenu une septième place à la Coupe du monde de Snowmass au Colorado, une huitième place à Stubai, en Autriche, ainsi qu’une 12e place à Seiseralm, en Italie.

En carrière, son meilleur résultat demeure sa victoire arrachée à Bokwang, en Corée du Sud, à l’hiver 2016.