Yender Caramo n’a pas veillé tard mardi soir face aux Jackals.

Beaucoup trop généreux, Caramo

TROIS-RIVIÈRES — Yender Caramo a pris le chemin des douches, tôt en deuxième manche, non sans avoir accordé cinq doubles aux frappeurs des Jackals du New Jersey, qui ont aisément battu les Aigles de Trois-Rivières 7-1, mercredi au Stade Yogi-Berra.

Les Aigles encaissent une troisième défaite de suite devant leurs plus proches poursuivants pour la quatrième et dernière place donnant accès aux séries dans la Ligue Can-Am. La troupe du New Jersey n’a plus qu’un match de retard sur les Oiseaux, dont les ennuis loin du Stade Stéréo Plus se poursuivent.

Cinq points en deux manches
L’offensive des Aigles peine à inscrire des points depuis un certain temps et mercredi, Caramo n’a rien fait pour mettre les frappeurs en confiance.

Le vétéran lanceur du Venezuela a concédé un double dès le début du match à Connor Hoffmann, pavant la voie à une manche de deux points des Jackals, notamment grâce à une autre claque de deux buts, celle de Seth Spivey.

Ça ne s’est pas amélioré en deuxième, loin de là. Carlos Triunfel, Andy Mocahbee et Hofmann, encore lui, ont tous claqué des doubles. C’était 5-0 et il n’y avait toujours pas de retrait au tableau! La soirée de Caramo était terminée.

«Il ne s’est donné aucune chance de gagner», se désolait le gérant T.J. Stanton, peu impressionné par la sortie de son vétéran. «Il connaît souvent des débuts laborieux, mais cette fois, c’était trop. Ce fut une pratique au bâton pour les Jackals. Pourtant, ils n’ont pas un club si dangereux que ça.»

Appelé tôt en relève, Ethan Elias a maintenu en vie les espoirs de remontée de son club: en sept manches, il n’a concédé que deux points mérités sur cinq coups sûrs, en plus de retirer huit Jackals au bâton.

Le problème, c’est que ses coéquipiers ont encore mordu la poussière. Kevin Cornelius (2), Michael Suchy (3) et David Glaude (3) ont tous été victimes de retraits au bâton de Mat Latos, et Zach Arneson. C’est trop pour les frappeurs quatre à six de l’alignement.

Glaude, à l’aide d’un simple en huitième dans une cause déjà entendue, a produit le seul point des siens.

«Six de nos neuf frappeurs traversent une léthargie en ce moment. C’est inquiétant que ça arrive à la fin du mois d’août, concède Stanton. Nous allons souhaiter que notre lanceur Kevin McNorton connaisse un bon départ jeudi pour nous donner une chance de victoire. Il est notre gars le plus constant sur le monticule depuis le début de la saison.»

Rockland résiste
De leur côté, les Boulders de Rockland ont signé une victoire émotive de 8-7 sur les Miners, à Sussex.

La troupe de Jamie Keefe menait 4-0 mercredi, avant d’être rattrapés par ses hôtes, qui ont pris l’avance 7-4. Résilients, les visiteurs ont répliqué avec deux circuits en neuvième, dont un de trois points signé Marcus Nidiffer. C’était soudainement 8-7 pour Rockland.

Les Miners ont ensuite placé leurs trois premiers coureurs sur les sentiers à leur dernier tour au bâton, tout ça avec aucun retrait. Au lieu de flancher, l’ancien releveur des Aigles, Kyle Hansen, a répondu avec trois retraits consécutifs sur des prises!

Ce précieux gain des Boulders leur permet de distancer les Aigles par deux matchs au troisième rang.