Jay O’Brien

Beaucoup de discussions, peu de mouvement au repêchage de la LHJMQ

QUÉBEC — Journée relativement tranquille au point de vue transactions, alors que la très grande majorité annoncée était simplement l’officialisation de trocs déjà connus. Le seul gros coup bâclé dans la journée de vendredi fut l’échange entre les Voltigeurs de Drummondville et les Wildcats de Moncton pour les services du gardien Olivier Rodrigue. Avec une banque de choix à sec, le nouveau DG des Voltigeurs s’est servi de son portier étoile de 19 ans pour obtenir trois choix, dont un de premier tour.

«Il y a beaucoup de discussions, peu de mouvements pour l’instant. Les gars placent leurs pions pour demain. La première ronde risque d’être particulière samedi matin», a dit un directeur-gérant sous le couvert de l’anonymat… parce qu’il brasse lui-même de grosses affaires!

Chez les Cataractes, rien à signaler, si ce n’est que Martin Mondou a récupéré son choix de cinquième ronde qu’il avait offert aux Tigres pour Benjamin Thibeault.

Après l’avoir sorti de la retraite, les Cataractes n’ont pu le convaincre de reprendre le hockey à temps plein. Ils ont validé son intérêt à nouveau cet été, sans succès, alors ils l’ont tout simplement libéré.

O’Brien à Penticton

Les Flyers de Penticton dans le Junior A en Colombie-Britannique ont annoncé vendredi que Jay O’Brien s’était engagé à défendre leur maillot en vue de l’an prochain. À première vue, c’est une mauvaise nouvelle pour les Cataractes, qui tentaient eux aussi d’attirer ce surdoué américain de 20 ans chez eux. Mais cette annonce n’empêchera pas Martin Mondou de dormir.

«De notre point de vue, ça ne change rien au dossier. Il reste beaucoup de temps avant la prochaine saison. Les Flyers peuvent annoncer ça, dans le fond, rien n’attache O’Brien là-bas. C’est un dossier sur lequel on va retravailler cet été.»