Les Aigles juniors ont amorcé leur parcours en séries de la bonne façon jeudi soir.

Baseball junior: parfum de vengeance pour les Aigles

Les Aigles junior (28-15) retrouveront sur leur chemin les Alouettes de Charlesbourg (23-20) en première ronde des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ). Cette même équipe qui leur avait montré la porte de sortie en quarts de finale l'an dernier en sept matchs.
Cette défaite amère, Jean-Philippe Lemay et ses joueurs qui étaient de l'édition précédente ne l'ont pas oubliée. Cet affront se veut d'ailleurs la principale source de motivation des Trifluviens en vue de cette série qui s'amorcera jeudi, 19h30, au Stade Stéréo Plus.
«On ne se fera pas de cachette, on veut prendre notre revanche sur Charlesbourg. On a connu du succès contre eux cette saison, mais ça ne compte plus maintenant. Nous nous sommes entraînés fort au cours des deux semaines de congé, nous serons prêts», lance le gérant.
C'est le manque d'opportunisme qui avait coulé les Aigles et permis à leurs rivaux de section de les envoyer en vacances l'année dernière, lors de la rencontre ultime. La série entre les deux formations avait tout de même donné droit à du jeu très spectaculaire et à des affrontements serrés du début à la fin.
«Je m'attends à un copier-coller de cette série-là, indique Lemay. Les Alouettes sont très combatifs, peu importe la situation dans laquelle ils se retrouvent. Leur attaque peut provenir de partout dans l'alignement, nous ne pourrons pas nous permettre un relâchement, sinon on va se brûler»
Les Aigles ont bouclé leur calendrier régulier avec une séquence victorieuse de cinq parties. Ce fut un bon équilibre entre toutes les facettes du jeu qui leur aura permis de connaître de bons moments. Le pilote de l'équipe croit que ce sera d'ailleurs la clé afin de renverser l'adversaire du premier tour.
«Ils sont axés sur l'attaque. Nos lanceurs devront les défier et notre défense devra réaliser les gros jeux. Nous avons eu une attaque bien balancée tout l'été grâce à un bon mélange entre nos jeunes et nos vétérans, ça se devra d'être encore le cas face aux Alouettes».
Les jeunes en renfort
Les juniors pourront compter sur un alignement complet pour le début du tournoi printanier. Seul John Anthony Lantigua a quitté l'équipe pour se joindre aux Eagles de l'Université Oklahoma Wesleyan.
Pour pallier à cette perte, Trois-Rivières a fait appel à trois jeunes joueurs, soit les lanceurs Nicolas Vachon et Jordan Glazer, ainsi que l'arrêt-court Danick Lachance-Plante. Vachon et Lachance-Plante sont des porte-couleurs des Estacades midget AAA, qui viendront ajouter des munitions à l'entraîneur des Aigles dans l'enclos des releveurs et à l'avant-champ. Quant à lui, Blazer, qui provient de l'Académie de baseball du Canada des 18 ans et moins, agira à titre de joueur d'utilité, puisqu'il peut être employé à plusieurs positions.
Jean-Philippe Lemay ne sait toujours pas qui sera d'office pour sa bande lors du premier acte de cette bataille. Chose certaine, c'est que les partants Nathan Landry, Joey Toupin et Christopher St-Pierre verront beaucoup d'action au cours de cette série quatre de sept qui se poursuivra ensuite vendredi à Charlesbourg.