Léa Chamberland-Dostie et Philippe Daudelin participeront à leurs premières compétitions internationales au cours des prochains jours.

Baptême international pour deux Élans

TROIS-RIVIÈRES — Deux patineurs vont marquer l’histoire du Club de patinage des Élans de Trois-Rivières au cours des prochains jours alors qu’ils prendront part à leurs premières compétitions internationales.

Léa Chamberland-Dostie brisera d’abord la glace ce week-end en participant à la Coupe invitation internationale de patinage de vitesse courte piste à Heerenveen, aux Pays-Bas. La Trifluvienne de 19 ans vient d’ailleurs tout juste d’être nommée sur l’équipe nationale de développement.

Puis, la semaine prochaine, la Trifluvienne sera rejointe en sol européen par son coéquipier des Élans Philippe Daudelin. Le duo prendra alors part à la 27e édition de la compétition Alta Valtellina Trophy, du 19 au 21 octobre, à Bormio, en Italie.

«C’est une première pour nous d’avoir des athlètes en compétitions internationales. Ils ont travaillé très fort pour en arriver là et c’est tout à leur honneur. Ça fait des beaux modèles pour nos plus jeunes patineurs et ça va mettre la barre plus haut pour les autres qui voudront suivre leurs traces», mentionne fièrement Mélissa St-Jean, présidente du club qui célèbre ses 30 ans d’existence cette année.

Rare fait d’armes

Au fil des dans, bien peu de patineurs de la région ont goûté au niveau international au cours de leur carrière. L’olympien François-Louis Tremblay, natif d’Alma, a patiné quelques années à Trois-Rivières avant de s’exiler à Montréal pour la suite de son cheminement. Un peu plus au nord, l’olympien Éric Bédard, de Sainte-Thècle, a longtemps représenté le Canada aux quatre coins de la planète. Sinon, en patinage longue piste, Justine L’Heureux, de Saint-Tite, a aussi vécu l’expérience internationale avant de tirer un trait sur sa carrière.

Identifiés comme athlètes de la prochaine génération (NextGen), Chamberland-Dostie et Daudelin ont pour leur part été retenus par Patinage de vitesse Canada pour ce périple en Europe à la suite des résultats obtenus lors des Championnats canadiens sur courte piste présentés à Montréal, en septembre.

Pour la présidente des Élans, il n’y a pas de doute que le club a pris son envol depuis son jumelage en 2011 avec le programme sport-études à l’Académie les Estacades, qui est désormais sous la gouverne de Simon Cuillerier-Serre depuis l’hiver dernier. «Le programme sport-études a beaucoup aidé à l’ascension du club qui est passé d’un club plus récréatif à compétitif depuis. Ça aide beaucoup les jeunes de pouvoir patiner à chaque jour.»