Jordan Balmir a battu Francesco Cotroni Jr.

Balmir toujours invaincu

TROIS-RIVIÈRES — Jordan Balmir est demeuré invaincu, samedi à la Tohu de Montréal, au terme de son neuvième combat de boxe chez les professionnels.

Le Drummondvillois (9-0, 5 K.-O.) qui s’entraîne au Club Performance de Trois-Rivières a vaincu le vétéran Francesco Cotroni Jr (12-9-1, 6 K.-O.) au bout des huit rounds, par décision unanime des juges. Balmir et Cotroni Jr faisaient les frais de la finale d’un gala présenté par Rixa Promotions.

Balmir n’a jamais vraiment été inquiété durant son duel. Les cartes des juges penchaient d’ailleurs nettement en sa faveur. Deux d’entre eux ont attribué deux rounds à Cotroni Jr, sans plus. «Il était assez physique, mais j’ai fait le nécessaire pour gagner, soulignait Balmir. Ce combat aurait pu durer 10 ou 12 rounds, je me sentais bien, j’aurais continué! C’était la première fois qu’il y avait autant de monde à la Tohu, on a rempli la place!» C’était aussi la première fois que Balmir se retrouvait devant une partie de la foule hostile à sa cause. «Je ne suis pas habitué d’avoir des gens contre moi! Ça fait partie de l’apprentissage.»

Son entraîneur, Jimmy Boisvert, parlait quant à lui d’un combat enlevant. «Ce n’est pas sa meilleure performance sur le plan technique, mais pour une finale locale, c’était bon! Jordan n’a pas eu la préparation que j’aurais aimé qu’il fasse, il n’est pas descendu à Trois-Rivières aussi souvent que je l’aurais souhaité. En même temps, il avait deux combats à livrer en l’espace de quelques semaines. Il a livré la marchandise à ce chapitre, même s’il manquait un peu de pop dans ses coups.»

Balmir s’accordera maintenant quelques jours de congé en Floride avant de plancher sur la suite. Un combat pour un titre nord-américain au début du mois de mai figure dans les plans de son équipe. «Il reste des choses à attacher, mais ça regarde bien», confie Balmir.