Raphaël Daoust a propulsé les Dragons en quarts de finale, avec un but en fin de troisième période, dimanche à Québec.

Au tour suivant... pour la première fois en cinq ans!

TROIS-RIVIÈRES — Un ralliement de troisième période a poussé les Dragons du Collège Laflèche vers les quarts de finale de la Ligue de hockey collégial du Québec, dimanche à Sainte-Foy.

Pour la première fois en cinq ans, les étudiants du Laflèche ont remporté une série éliminatoire. C’est un gain de 3-2 sur les Dynamiques, acquis au PEPS de l’Université Laval, qui permet aux protégés de Vincent Dumont de poursuivre leur quête vers le championnat provincial.

Raphaël Daoust a inscrit le filet victorieux alors qu’il restait un peu plus de trois minutes à écouler au dernier tiers. Les Dragons capitalisaient sur leur troisième opportunité sur l’attaque à cinq. Benjamin Dion a quant à lui réussi un doublé, tandis que Félix Landry a participé à tous les buts des siens.

Les Dragons affronteront les Cougars de Lennoxville au tour suivant. «On aurait pu se sauver avec ce match en deuxième période. On a eu trois échappées!», s’exclamait Dumont, qui avait vu les siens concéder deux buts en toute fin de deuxième engagement. Les Dynamiques prenaient alors l’avance 2-1 et menaçaient les Dragons de prolonger cette série jusqu’à la limite des trois matchs.

«Comme vendredi à Trois-Rivières, notre premier trio a grandement contribué. Je dois aussi souligner tout le travail de notre défensive.»

Ça commence par Olivier Leclair, nommé la troisième étoile du match. Le gardien qui appartient à l’organisation des Cataractes a bloqué 36 rondelles dans la victoire. Vendredi, c’est son coéquipier Olivier Drouin qui avait freiné les Dynamiques. «Les deux sont au sommet actuellement.»

Les Dragons ont maintenant rendez-vous avec les Cougars... et la meilleure attaque de la ligue collégiale. Leurs 51 points les placent également au premier rang du classement général. Les Cougars sont dirigés par l’ancien joueur du Canadien, Stéphan Lebeau. Les Dragons les ont battus deux fois plutôt qu’une en fin de saison, donc tous les espoirs sont permis.

La série se mettra en branle vendredi soir à Sherbrooke. Le deuxième match aura lieu vraisemblablement samedi ou dimanche, au Colisée de Trois-Rivières, l’aréna Claude-Mongrain étant indisponible en raison de l’Expo habitat.