William Gagnon

Athlétisme: William Gagnon cinquième au pays

William Gagnon a bouclé le 400 mètres junior des Championnats canadiens d'athlétisme en cinquième position, samedi à Ottawa.
Il s'agit de la meilleure performance soutirée par un athlète du club Zénix de la Mauricie pendant cette compétition, qui a pris fin dimanche. «William sera de retour comme junior pour une deuxième année en 2018 et à ce moment, on pourra vraiment viser podium au national», analysait son entraîneur Pierre Thibodeau, tout aussi élogieux envers Marie-Frédérique Poulin, sixième au 400 m haies. 
«On revient des championnats sans médaille, sans performance exceptionnelle, mais tout de même avec de bons temps.»
Gagnon et Poulin seront d'ailleurs aux Jeux du Canada, à Winnipeg dans quelques semaines. Quant à Jade Custeau, son parcours a pris fin en demi-finale au 800 m. «Elle se mesurait à des filles trois ans plus vieilles qu'elle, rappelle Thibodeau. Le moment était grand, elle a été un peu intimidée. De toute façon, dans son cas, la véritable mesure sera le Championnat canadien jeunesse.»
Thibeault n'ira pas aux Universiades
Antoine Thibeault a décidé, dimanche, de faire une croix sur les Universiades de Taipei, en Asie. Blessé au tendon, la figure de proue du Zénix, un multiple champion canadien universitaire, peine à marcher convenablement en ce moment. Pas question donc d'hypothéquer le reste de sa carrière, l'objectif principal demeurant une participation aux Jeux olympiques de 2020.
Thibeault avait tenté de se qualifier pour le Championnat mondial d'athlétisme, jeudi, mais ses problèmes au tendon sont revenus le hanter et il a dû se contenter d'un chrono décevant, loin de ses standards personnels.
Autre médaille d'or pour De Grasse
Toujours à Ottawa dimanche, le triple médaillé des Jeux olympiques de Rio de Janeiro Andre De Grasse a décroché un deuxième titre aux Championnats canadiens d'athlétisme.
L'athlète de 22 ans originaire de Markham, en Ontario, a franchi le 200 m en 19,96 secondes devant 6500 spectateurs au stade Terry Fox. Selon Athlétisme Canada, il s'agissait de la foule la plus importante de l'histoire des Championnats canadiens.
Le Torontois Brendon Rodney a fini deuxième en 20,02, ce qui signifie qu'il aurait dû se qualifier pour les Championnats du monde de Londres le mois prochain. Toutefois, puisque le vent a atteint 2,7 m par seconde, son temps n'a pas été pris en compte. Tout vent supérieur à 2,0 m par seconde est considéré illégal.
La Torontoise Crystal Emmanuel a signé un impressionnant chrono de 22,55 secondes sur 200 m. Ce temps lui aurait permis d'abaisser le record canadien de 22,62 réalisé par Marita Payne-Wiggins - la mère du joueur de basketball étoile Andrew Wiggins - en 1983. Mais le vent a atteint 2,8 m par seconde.
Le champion du monde en titre Shawn Barber a franchi les 5,40 mètres pour s'imposer au saut à la perche. La compétition a dû être interrompue pendant une averse et le matelas était toujours imbibé d'eau quand les activités ont repris.
Charles Philibert-Thiboutot, de Québec, a remporté le 1500 m en 3:45,32, tandis que la Torontoise Gabriela Stafford a triomphé du côté féminin en 4:12,14.