Pavlos Antoniades (à droite) a décroché la médaille de bronze au Championnat panaméricain de triathlon, dimanche au Brésil.

Antoniades médaillé aux Panams

Trois-Rivières — En ralliant la ligne d’arrivée en troisième place au Championnat panaméricain de triathlon, dimanche au Brésil, Pavlos Antoniades a fait un pas de plus vers une qualification pour les Championnats mondiaux juniors. Pendant qu’il célébrait sur le podium, son ami Félix Plourde-Couture, un autre Trifluvien, réalisait une performance encourageante, avec le septième meilleur temps sur les 47 triathlètes présents dans la capitale Brasilia.

«Les gars ont livré la marchandise», témoigne leur entraîneur Pascal Dufresne, la fierté dans la voix. «C’est le deuxième gros podium international de Pavlos, après sa médaille de bronze à Sarasota il y a deux ans. Par contre, il s’agit certainement de son meilleur résultat, en termes d’importance de la compétition.»

D’autant plus que le parcours de Brasilia constituait un grand défi pour les meilleurs juniors des Amériques. «Oui, il y avait pas mal de côtes. C’était différent de Magog en 2017. Cette bonne prestation de Pavlos lui permettra de souffler un peu avant de se préparer pour les Mondiaux.» Ceux-ci se tiendront en Australie, au mois de septembre.

Antoniades, 17 ans, écoule son avant-dernière année dans les rangs juniors alors que les deux Mexicains qui l’ont devancé à Brasilia sont un an plus vieux que lui. Il a bouclé la compétition en 58 minutes et 53 secondes, dix secondes derrière le vainqueur Aram Mitchell Penaflor Moysen.

Sarah Casaubon a fort bien paru au Ironman 70.3 de Mont-Tremblant.

Liam Donnelly complétait le trio de Canadiens. Il a pris le quatrième échelon, tout juste derrière Antoniades. «On ne peut pas encore confirmer la place de Pavlos aux Mondiaux, mais ça regarde très bien. En fait, c’est une formalité, dit Dufresne. Il avait fini 13e l’an passé, c’est donc une progression très encourageante dans son cas.»

De son côté, Plourde-Couture aurait certes apprécié un top-5, mais son chrono de 59:31 le situe dans le haut du peloton, au sein du top-10. Le troisième dossard canadien disponible en vue des Mondiaux en Océanie pourrait bien lui revenir. C’est Triathlon Canada, avec son choix discrétionnaire, qui tranchera.

«Félix passe du 15e au septième rang. Il était passé bien près de se qualifier pour le Championnat mondial en 2017. Il mériterait cette opportunité cette année. Il a une superbe saison jusqu’à maintenant. Selon moi, il est en bonne posture. Ç’a été difficile dans la section de la course à pied au Brésil, mais il a encore du temps pour peaufiner tout ça.»

Il reste une course internationale à l’horaire pour Plourde-Couture, celle de Magog à la mi-juillet.

Casaubon brille à Tremblant
Mont-Tremblant accueillait l’élite des triathlètes, dimanche, dans le cadre de son traditionnel Ironman 70.3. Plusieurs hommes et dames de fer de la région y prenaient part, dont Sarah Casaubon, qui a réalisé l’une des bonnes performances du lot, avec une neuvième place chez les professionnelles.