Jacques Chapdelaine

Alouettes: grande surprise en Mauricie

Le ménage fait par les Alouettes a surpris les hommes de football de la région. Voici, en rafale, leurs réactions.
François Dussault
François Dussault, Diablos
«C'était une bombe à retardement du côté défensif. Thorpe voulait quitter il y a deux ans, finalement il était resté. Quant à Chapdelaine, il aurait au moins mérité de finir la saison. Les gens du milieu du football québécois étaient tellement contents de sa nomination, voilà qu'il se fait tasser. C'est énorme comme bombe, je suis très déçu de son départ. En même temps, dans le football comme dans les autres sports, la patience est rare. Et les entraîneurs sont souvent les premiers visés quand les victoires n'entrent pas comme prévu.»
Jimmy Thompson
Jimmy Thompson, Gothics
«Je n'en reviens pas de cette décision. Les Alouettes viennent de faire un pas de reculons. Chapdelaine, c'est toute une tête de football. Et il était apprécié de ses joueurs en plus. J'étais sûr qu'il serait en poste pour au moins deux ans. Visiblement, ça n'aide pas d'être un francophone dans la Ligue canadienne de football. On ne lui a pas laissé beaucoup de temps pour faire ses preuves et ça, c'est très désolant.»
Hugo Gélinas
Hugo Gélinas, Séminaire Saint-Joseph
«Les Alouettes vont-ils si mal que ça? C'est un cinquième pilote qui écope en sept ans, ça n'a aucun sens. Je comprends que l'équipe avait des difficultés depuis quelques matchs mais on a tiré beaucoup trop vite sur la gâchette. On ne sait pas tout ce qui se passe à l'interne mais c'est bizarre comme décision. Surtout que depuis l'an dernier, les Alouettes tentent de se rapprocher de la communauté. Ce n'est pas avec ce genre de décision qu'ils vont remplir le stade à mon humble avis.»
Guy Bergeron
Guy Bergeron, Électriks
«Il n'a pas eu droit à autant de temps que les autres pilotes qui sont passés chez les Alouettes. C'est très décevant, j'ai l'impression que Chapdelaine a été tassé parce que c'était une tête forte. Son directeur-gérant l'a privé de bons éléments en défensive en début de saison, et c'est quand même lui qui paie pour les résultats. C'est plate mais l'Impact est passé devant les Alouettes au Québec et cette décision va encore plus accentuer l'écart entre les deux.»