Boris Bede

Alouettes: Bede, Boulay et Graves sous contrat

Les Alouettes ont offert un nouveau contrat d'un an au botteur Boris Bede, mardi.
L'ex-joueur du Rouge et Or de l'Université Laval a connu des ennuis la saison dernière, réussissant seulement 11 de ses 21 tentatives de placement et présentant une moyenne de 42,8 verges par botté de dégagement.
Le secondeur Nicolas Boulay et le receveur Kyle Graves passeront quant à eux deux saisons de plus avec les Alouettes.
La formation montréalaise a annoncé mardi que les deux Canadiens ont signé un nouveau contrat quelques heures seulement avant de profiter de l'autonomie complète.
Boulay a en sera à une cinquième campagne avec les Alouettes. Le footballeur de six pieds, 200 livres a été sélectionné au quatrième tour, 30e au total, par les Alouettes au repêchage de 2013. L'an dernier, Boulay a disputé les 18 rencotners des siens et terminé au troisième rang de la Ligue canadienne avec 21 plaqués au sein des unités spéciales, deux de moins que son nouveau coéquipier, Frédéric Plesius.
En 70 rencontres en carrière, Boulay a réussi 28 plaqués en plus d'en ajouter 51 autres au sein des unités spéciales.
Quant à Graves, le footballeur de six pieds trois, 220 livres a disputé 34 matchs en quatre saisons avec le club, dont les 18 en 2016. Il a fait preuve de beaucoup de polyvalence tant que receveur de passes, ainsi que sur les unités spéciales sur les bottés de dégagement et principalement comme teneur. En quatre saisons avec les Alouettes, l'athlète de 27 ans a disputé 34 rencontres, dont les 18 matchs de la saison dernière.
Les Alouettes auraient également embauché le vétéran demi défensif Ryan Phillips.
Une source au sein de la LCF a indiqué que le footballeur de 34 ans a signé un contrat d'une saison. Phillips a été libéré par les Lions de la Colombie-Britannique après 12 saisons la semaine dernière.
L'équipe n'a pas encore confirmé son embauche, mais Phillips a pratiquement vendu la mèche sur Twitter, interpellant le quart des Alouettes Darian Durant en lui disant : «Ayons du plaisir ensemble mon frère», suivi des mots-clic 21, 4 et MTL.