Le joueur de premier but Juan Kelly a connu sa part de succès dans la victoire avec un triple, deux buts sur balles, un point marqué et deux points produits.

Pas de pitié pour les releveurs!

Trois-Rivières — Vingt-quatre heures après avoir été ensorcelés par un lanceur des Boulders de Rockland, les Aigles ont claqué 11 coups sûrs et profité des largesses de la défensive de leurs visiteurs. Résultat des courses, les hommes de T.J. Stanton ont signé un gain de 10-4, dans le deuxième match d’une série de trois, mercredi devant plus de 1700 personnes au Stade de Trois-Rivières.

Les Aigles (47-30) ont ainsi rétréci l’écart avec les Miners de Sussex: ils ne sont plus qu’à un match du premier rang de la Ligue Can-Am. Ils tenteront, jeudi, de remporter une sixième série consécutive devant leurs partisans.

Opportunistes

Sur les 11 coups sûrs des Aigles, un seul a valu plus d’un but, soit le triple de Juan Kelly en huitième qui faisait marquer Alberth Martinez (trois points inscrits, un sommet chez les locaux mercredi).

Le gros des dégâts est venu grâce à l’opportunisme. Avec 11 buts sur balles et deux erreurs, disons que les Boulders n’ont rien fait pour se donner une chance de gagner une deuxième rencontre de suite à Trois-Rivières.

Pourtant, ce n’était que 3-2 pour les Aigles... jusqu’en fin de septième. Les protégés de Stanton ont alors explosé pour trois points: tous les frappeurs se sont présentés à la plaque lors de ce tour! Même chose en huitième, quand ils ont réussi quatre points.

«Dans les manches sept à neuf, nous sommes difficiles à affronter et ce soir, les releveurs de Rockland l’ont compris», souriait Stanton. Alex Fishberg a notamment concédé quatre points, tous mérités, en un peu plus d’une manche.

Tucker Nathans et Raphaël Gladu, avec trois points produits chacun, ont été les principaux bourreaux des Boulders. Le Trifluvien Gladu a effectué une présence clé en septième, alors que le gérant Kevin Baez de Rockland venait de déléguer un releveur gaucher, James Mulry, pour l’affronter.

Gladu a soutiré un roulant qui a permis aux Aigles d’ajouter un point, ce qui portait la marque à 4-2. Trois-Rivières n’a plus jamais regardé derrière.

Comme lanceur partant, Brandon Barker a brillamment guidé les Oiseaux: en cinq manches et deux tiers, il n’aura concédé que six coups sûrs et un but sur balles. «Du Barker à son meilleur, il a été impressionnant comme il nous le démontre souvent.»

Les releveurs Tyler Ferguson, Cortland Cox et Brandon Brosher ont conclu son travail. Ferguson s’est mis dans l’embarras en septième en ratant un jeu de routine qui aurait dû s’avérer une balle à double jeu, mais il s’est sorti d’impasse par la suite... avec une balle à double jeu!

Exceptionnel Roulis

Bien que cinq erreurs aient été commises pendant toute la soirée (deux pour Rockland, trois pour Trois-Rivières), les amateurs de baseball ont eu droit à des jeux spectaculaires.

Le voltigeur de centre des Boulders, Chase Harris, a effectué trois attrapés dignes des ligues majeures pour priver les Aigles d’au moins deux doubles et un simple.

Du côté des favoris de la foule, l’arrêt-court Thomas Roulis a ébahi tout le monde avec un plongeon spectaculaire sur sa droite, privant Ryne Birk d’un coup sûr. Probablement le plus beau jeu défensif de toute la saison, voire des dernières années. «C’est un professionnel, nous sommes allés le chercher pour des jeux comme celui-là», s’exclamait Stanton, pas peu fier de sa recrue, qui ne joue pas du tout comme une recrue en défensive.

Carnet de notes

Le lanceur des Boulders Reinaldo Lopez a encaissé, mercredi, une troisième défaite en autant de sorties contre les Aigles cette année...

La recrue Garrett Harris (8-1) sera sur le monticule jeudi pour Trois-Rivières en conclusion de cette série. Harris fera face à Jake Zokan des Boulders (3-3).