Les Champions à la façon de Boucher

Jusqu’ici, le dernier club de baseball professionnel à représenter Ottawa n’a pas connu énormément de succès. Il a participé aux séries éliminatoires une seule fois. C’était en 2016. Cette année-là, la formation dirigée par Hal Lanier s’était qualifiée de justesse, en complétant la saison régulière avec un match au-dessus de la barre de ,500.

Lanier a été remercié au terme de la dernière saison. Sébastien Boucher, meilleur joueur de l’histoire de la Ligue Can-Am, prend la relève à titre de gérant.

«J’ai hâte de voir de quoi nous allons avoir l’air sur le terrain, note-t-il. Je pense que ça va être différent d’abord et avant tout en raison du club qu’on a formé. On a recruté des gars travaillants, et on va les faire travailler», a-t-il déclaré.

Boucher a tôt fait de recruter Phillippe Aumont. Son ami et partenaire d’affaires l’épaulera, cet été. Il occupera notamment le rôle d’instructeur des lanceurs.

La rotation de partants pourrait constituer le point fort des Champions, en 2019.

Après avoir passé l’été 2018 dans un rôle de releveur dans l’organisation des Tigers de Detroit, Aumont obtiendra le départ dans le match inaugural.

Deux anciens lanceurs par excellence de la Ligue Can-Am, Jordan Kurokawa et Austin Chrismon, le seconderont.

Jared Mortensen, un Canadien de 30 ans qui a lancé au niveau AAA, tentera de relancer sa carrière dans les prochains mois. Le droitier qui est originaire de la Colombie-Britannique a conservé une fiche de 8-1 dans l’American Association en 2017. Sylvain St-Laurent, Le DroiT

+

LES CHAMPIONS D’OTTAWA

Gérant: Sébastien Boucher (1re saison)
Dossier en 2018: 41-60 (6e rang)
Séries 2018: exclus

Joueur incontournable: Phillippe Aumont, ancien choix de première ronde des Mariners de Seattle, sera de retour dans un double rôle. En plus de faire partie de la rotation des partants, il sera l’instructeur des lanceurs.

As de la rotation: Lanceur par excellence de la Ligue Can-Am en 2018, Jordan Kurokawa a conservé une fiche de 12-5 et une moyenne de points mérités de 2,20.

Plus gros ajouts: Maikol Gonzalez et Leonardo Reginatto, deux vétérans, viendront solidifier le milieu de l’avant-champ.

Ils leur manqueront: Il faudra surtout remplacer Boucher. À son dernier tour de piste, l’an dernier, il a quand même conservé une moyenne au bâton de ,328. Il a produit 53 points.