Les Aigles ont profité de leur lancement de saison au Cabaret Memphis pour dévoiler les chandails qu’ils porteront durant l’année. De gauche à droite, David Glaude, Raphaël Gladu, Kevin McNorton et Tyler Ferguson.

Les Aigles sont prêts

Trois-Rivières — Les Aigles lançaient les activités de leur saison, mercredi soir au Cabaret Memphis de Trois-Rivières. Ils en ont profité pour annoncer quelques nouveautés qui devraient plaire aux amateurs ainsi qu’à leurs partenaires, toujours soucieux de voir l’expérience client être améliorée.

Les habitués qui fréquentent le stade durant l’été remarqueront deux changements majeurs: l’aménagement de deux loges derrière le marbre ainsi que d’un conteneur nommé le Lounge, installé dans le coin du champ gauche et jouxtant la terrasse, qui elle demeurera en place pour une septième saison.

De ces nouveautés, c’est sans doute le Lounge qui attirera le plus l’attention. Le président des Aigles, Marc-André Bergeron, reconnaît que le pari est osé. Le conteneur du champ gauche sera situé tout près de l’enclos des releveurs de l’équipe adverse, ce qui devrait créer une dynamique intéressante pour ceux qui achèteront des billets dans cette section. Il s’agira d’ailleurs d’un premier changement dans les dimensions officielles du stade. Avec le Lounge, l’extrémité de la clôture du champ gauche sera désormais localisée à 301 pieds du marbre. «On pense pouvoir faire entrer 20 personnes dans le Lounge lors de chacun de nos matchs. Il y a déjà de l’intérêt, ainsi que pour les loges», mentionne Bergeron, qui a accueilli plus de 140 personnes au Memphis dans le cadre de la soirée d’ouverture de cette septième campagne pour l’équipe de la Ligue Can-Am.

Les joueurs étaient aussi présents. La plupart, comme c’est le cas chaque année avec le roulement continu de joueurs dans le baseball indépendant, découvraient le centre-ville et ses atouts pour la première fois. Même s’il est un petit nouveau dans l’organisation, Raphaël Gladu est déjà l’un des plus populaires du groupe.

Le Trifluvien, de retour dans sa ville natale après avoir passé les deux dernières campagnes dans le réseau affilié des Mets de New York, assure qu’il se fera un plaisir de conseiller ses coéquipiers sur les endroits à fréquenter. Pour un petit marché comme Trois-Rivières à l’échelle du baseball indépendant, voilà un précieux atout pour toute l’équipe!

«Ça fait seulement trois jours qu’on pratique, mais je sens que les gars s’entendent déjà bien entre eux. L’ambiance est bonne, les gars qui font partie de l’équipe depuis un an ou deux savent ce que c’est que de jouer à Trois-Rivières, les autres l’apprendront. Moi, j’ai de bons souvenirs de mes années avec les Aigles juniors et j’ai vraiment hâte de vivre l’expérience de la Can-Am!»

Gladu a d’ailleurs souri quand on lui a rappelé que son nouveau coéquipier, le deuxième-but David Glaude, l’autre francophone du club, a souvent fait mal aux Aigles juniors pendant sa carrière avec les Diamants, dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. Les deux deviendront, à partir du 17 mai, coéquipiers dans la Ligue Can-Am. «C’est une bonne chose, parce que David est un excellent joueur.»

Des espoirs bien sentis

Le gérant T.J. Stanton n’était pas peu fier de présenter son équipe aux partenaires. Selon lui, l’attaque sera mieux balancée en 2019 qu’elle ne l’était en 2018. «Nous garderons notre puissance au bâton, c’est dans l’ADN de notre club et les fans adorent ça, les circuits! Par contre, on ajoute de la vitesse et des joueurs reconnus pour faire de bonnes présences au bâton. Je crois que nos nouveaux joueurs se feront retirer un peu moins souvent.»

À l’instar des partisans, Stanton vise les séries à coup sûr. Et pourquoi ne pas revivre l’été de rêve de 2015, année du seul championnat de l’équipe? «Chose certaine, nous avons amélioré notre enclos de releveurs. Nous avons énormément de potentiel au monticule, tellement que j’ai peur de perdre des gars pour le baseball affilié. C’est la réalité de notre ligue. L’objectif, c’est d’être compétitif soir après soir avec les joueurs que nous avons.»

Parlant de joueurs sous contrat, l’équipe attend toujours des nouvelles des Dominicains Juan Kelly et Jose Santiago, de même que du Vénézuélien Alberth Martinez, le meilleur joueur des séries de 2018.

«J’ignore s’ils seront arrivés pour le premier match de la saison contre Québec le 17 mai, mais nous travaillons fort pour que ce soit le cas. Les visas, c’est toujours compliqué...»

De nouveaux chandails

Les Aigles rendront hommage aux Expos, qui auraient célébré leurs 50 ans en 2019. Pour l’occasion, un chandail inspiré du bleu de Nos Amours a été créé. Les joueurs le porteront à quelques reprises durant l’été. Un chandail noir a aussi été dévoilé, une première pour l’équipe. Sinon, on s’en tiendra aux couleurs traditionnelles associées au baseball à Trois-Rivières, c’est-à-dire le rouge et le blanc. Les Oiseaux disputeront trois matchs préparatoires dans les jours à venir: ils joueront à Sainte-Marie-de-Beauce contre Québec samedi, avant de recevoir la visite des Champions d’Ottawa le 14 mai. Les Champions leur rendront la politesse le lendemain, deux jours avant le premier match de la saison.