Kevin McNorton a connu une pénible sortie face aux Boulders de Rockland, vendredi.

Les Aigles piétinés à Rockland

Trois-Rivières — Les Aigles ont entamé leur court séjour de trois jours aux États-Unis avec une gifle en plein visage, vendredi soir à Pomona, en se faisant piétiner 15-7 par les Boulders de Rockland.

Si l’offensive a quand même livré la marchandise, avec sept points et 12 coups sûrs, dont deux circuits et sept doubles, les lanceurs ont eu la vie très dure.

Kevin McNorton a connu sa pire sortie de la campagne en accordant neuf points (huit mérités) et 11 coups sûrs en quatre manches et un tiers. Son successeur Jackson Zarubin n’a eu guère plus de succès en permettant aux Boulders de croiser six autres fois le marbre, en seulement trois manches et deux tiers de travail.

«Ce n’est pas comme si tout le monde a connu un mauvais match. On a quand même bien frappé. Mais c’était aussi un match où on était incapable de lancer des balles difficiles à frapper. Ce n’est pas évident de gagner dans une situation comme ça», a commenté le gérant T.J. Stanton, qui a vu les Boulders accroître à 1,5 match leur priorité devant les Aigles au quatrième rang du classement général.

Kevin Cornelius et David Glaude ont claqué la longue balle tandis que Sam Dexter a réussi deux doubles.

Samedi soir, Ethan Elias sera d’office sur le monticule pour le deuxième match de cette série de trois.