Les Aigles de Trois-Rivières joueront au Stade Quillorama pour les trois prochaines saisons. Sur la photo: Paul Poisson, président des Aigles, René Martin, directeur général et Alexandre Thibeault, directeur général de Quillorama.
Les Aigles de Trois-Rivières joueront au Stade Quillorama pour les trois prochaines saisons. Sur la photo: Paul Poisson, président des Aigles, René Martin, directeur général et Alexandre Thibeault, directeur général de Quillorama.

Les Aigles joueront au Stade Quillorama

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La saison 2020 sera définitivement celle du renouveau pour les Aigles de Trois-Rivières. En plus de joindre la nouvelle ligue Frontière, leur domicile du terrain de l’Exposition portera dorénavant le nom de Stade Quillorama.

Le logo de cette entreprise familiale de Trois-Rivières remplacera donc celui de Stéréo +, qui se trouvait sur la façade depuis juin 2016. En vertu de l’entente conclue avec les Aigles, Quillorama versera 100 000 $ au cours des trois prochaines années.

Le contrat entre Stéréo + et l’équipe de baseball qui évoluait auparavant dans la ligue Can-Am était d’une valeur de 405 000 $ et devait se poursuivre jusqu’à la fin de la saison 2019. Une clause précisait qu’il y avait une possibilité de reconduire ce partenariat pour 2020. Les termes de l’entente comprenaient 235 000 $ en argent et plus de 170 000 $ en équipements électroniques et autres produits.

L’état-major des Aigles a également profité de cette annonce pour remercier la Ville de Trois-Rivières d’avoir accepté de consentir une aide supplémentaire de 125 000 $ afin d’aider l’équipe à poursuivre ses opérations. Le conseil municipal a en effet donné son aval à ce soutien lors de l’adoption du budget, lundi dernier.

On se souviendra que cette demande avait causé une certaine division au conseil municipal. Alors que le maire et certains conseillers souhaitaient aller de l’avant avec l’octroi de la demande d’aide formulée par l’équipe, une majorité de conseillers avait plutôt choisi de reporter cette décision après l’exercice budgétaire, dans un souci de saine gestion alors qu’il n’était pas encore possible d’avoir toutes les informations relatives aux réalités budgétaires prévues pour 2020.

Cette aide financière se divise en deux parties. D’abord, une aide non récurrente de 50 000 $ est accordée. Par ailleurs, la Ville consent aussi aux Aigles de prendre désormais, à l’intérieur de son budget, plusieurs dépenses qui devaient auparavant être assumées par l’organisation de l’équipe sportive mais qui le seront désormais par la Ville. Des dépenses à la hauteur de 75 000 $, qui comprennent notamment certains entretiens à faire sur le terrain et la bâtisse, de même que des dépenses en lien avec les équipes juniors.