Le gérant des Aigles T.J. Stanton.

Les Aigles cèdent face aux Jackals

Les jours se suivent et se ressemblent pour les Aigles. L'équipe a subi un troisième revers consécutif jeudi soir face aux Jackals à Little Falls au New Jersey, par la marque de 9-3.
Après avoir pris l'avance en première manche, les Aigles n'ont pas été en mesure d'arrêter la puissante offensive des locaux, qui ont marqué trois fois lors des trois premières manches. Les Trifluviens se sont accrochés et ont même réduit l'écart à un petit point en sixième. Mais dès le tour au bâton suivant des Jackals, le ciel s'est écroulé sur la tête des Oiseaux. Matthew Rusch a cédé un premier point sur un circuit de Richard Stock. C'était la deuxième longue balle concédée par le partant des Aigles dans ce match. Puis en relève, Shaun Ellis a permis le double qui a fait marquer le cinquième point des Jackals.
Amené en relève en septième, Ryan Leach a lui aussi permis un point. Puis avec deux retraits au tableau, Carter McEachern a laissé filer une balle sous sont gant au deuxième but. Les locaux n'en demandaient pas tant, et ont ajouté trois points de plus.
«C'est encore une question de mauvais timing. La balle est passée directement sous son gant et ça nous a fait très mal. Mais en même temps, la relève au complet n'a pas connu un très bon match. Ç'a complètement changé le match, et ce, même si les gars ont continué de se battre», a souligné le gérant T.J. Stanton.
Ce dernier pointait aussi son offensive du doigt, qui, malgré huit coups sûrs, n'a pas su croiser la plaque plus que trois fois.
«Nous avons envoyé treize coureurs sur les buts dans ce match et nous n'avons que trois points. Matt (Rusch), n'a pas été parfait dans ce match, mais il nous a donné une bonne chance de victoire. Il faut faire la job!»
Les deux équipes se retrouveront vendredi soir pour le deuxième match de la série. Le nouveau venu Kurt Heyer sera dépêché au monticule pour les Aigles. C'est lui qui était sur la butte lors de la dernière victoire de l'équipe, dimanche.
«Il va nous donner une bonne chance d'avoir la victoire et nous donner six bonnes manches. Mais l'offensive devra faire mieux.»