L’aide de la Ville aux Aigles officialisée

TROIS-RIVIÈRES — L’aide financière supplémentaire et non récurrente de 50 000 $ octroyée aux Aigles de Trois-Rivières et comprise dans le budget 2020 ainsi que la reconduction de la subvention annuelle de 275 000 $ pour les trois prochaines années à l’équipe professionnelle de baseball ont été officialisées par les élus trifluviens.

Le prêt à usage les encadrant a en effet été adopté à l’unanimité, mardi, lors de la séance ordinaire du conseil municipal. L’aide ponctuelle demandée et consentie à l’organisation qui évoluera dans la Ligue Frontière la saison prochaine est accompagnée d’une prise en charge par la Ville de dépenses évaluées à 75 000 $, qui comprennent notamment certains entretiens à faire sur le terrain et la bâtisse, de même que des dépenses en lien avec les équipes juniors.

On se rappellera que ce dossier avait causé un certain tumulte en octobre dernier. Alors que les membres du conseil prenaient part à une séance extraordinaire afin d’adopter une résolution permettant de verser la subvention de 50 000 $ contre plusieurs conditions, que les Aigles demandaient afin d’assurer la poursuite de leurs opérations pour la saison 2020, le conseiller Claude Ferron avait invoqué l’article 44 du règlement intérieur de la Ville, qui lui permettait de reporter à plus tard la prise de cette décision.

Il estimait alors que le conseil n’en était qu’au tout début de ses discussions sur l’exercice budgétaire municipal et que ses collègues n’avaient pas en main tous les chiffres nécessaires, notamment les états financiers 2019 des Aigles, pour prendre un décision sur la question. les conseillers Dany Carpentier, Mariannick Mercure, Pierre Montreuil, Pierre-Luc Fortin, François Bélisle, Denis Roy et Claude Ferron avaient alors voté en faveur de ce report. Les conseillers Daniel Cournoyer, Maryse Bellemare, Michel Cormier et Sabrina Roy s’y sont opposés, de même que le maire Jean Lamarche. Ginette Bellemare, Luc Tremblay et Valérie Renaud-Martin étaient absents.

Par ailleurs, le conseil a également ratifié l’entente conclue entre les Aigles et l’entreprise Quillorama, qui donnera son nom au domicile des Aigles pour les trois prochaines années.

Le logo de cette entreprise familiale de Trois-Rivières remplacera donc celui de Stéréo +, qui se trouvait sur la façade du stade de baseball municipal depuis juin 2016. En contrepartie, les Aigles toucheront un total de 100 000 $ pendant la durée de l’entente.