Après un début de match chancelant, Karl Gélinas a retrouvé tous ses moyens pour décrocher sa troisième victoire de la saison.

«Immense» victoire des Capitales sur les Aigles

Menés par Maxx Tissenbaum, James McOwen et Karl Gélinas, les Capitales ont battu les Aigles 8-4 samedi soir, au stade Stéréo Plus de Trois-Rivières.

À son cinquième match de la saison, le premier a produit quatre points et en a marqué deux. Le deuxième a poussé deux coéquipiers à la plaque, mais on retiendra aussi ses trois coups sûrs.

Quant au troisième, il s’est brillamment remis d’un début de match chancelant. Gélinas a accordé un circuit de deux points à Javier Herrera, troisième frappeur à l’affronter. Taylor Brennan a aussi envoyé l’une de ses offrandes de l’autre côté de la clôture, cette fois en troisième. Mais au final, Gélinas a connu une solide sortie, accordant quatre points (trois mérités) sur 10 coups sûrs en 7,2 manches. 

«Gélinas sauve la job de Scalabrini!» a d’ailleurs scandé ce dernier, à la blague, pour résumer sa pensée sur ce match. «Au début, de son propre aveu, il avait de la misère à trouver son rythme, à trouver ses lancers», a ajouté le gérant des Capitales, plus sérieusement. «Mais il se sentait mieux à mesure que le match avançait. Il savait qu’il devait nous donner sept ou huit manches parce qu’on avait brûlé notre enclos la veille. Cette victoire-là est immense dans les circonstances. Il a sauvé notre enclos.»

Le match s’est joué en début de cinquième manche. Tirant de l’arrière 3-1, les Capitales ont inscrit cinq points, dont trois sur un double de Tissenbaum avec les buts remplis. «Tiss, c’est une machine offensive, l’a vanté Scalabrini. Et pas juste avec ses coups sûrs. Il soutire des buts sur balles [deux samedi], se fait atteindre par des lancers. C’est une présence qui nous manquait, indéniablement.»

Chez les Aigles, le partant Ethan Elias a connu un destin inverse à celui de Gélinas. Solide au départ, il s’est dégonflé en milieu de rencontre. Il a été victime de huit points dont six mérités en 6,2 manches.

«Ç’a été un match un petit peu plate pour nous», a commenté le gérant de Trois-Rivières, TJ Stanton. «On a eu beaucoup de manches avec des opportunités, beaucoup de coureurs sur les buts. Mais on n’a pas été capable de réussir le gros coup sûr.» Les Aigles ont laissé 10 hommes sur les sentiers.

Josh Vitters et Stephen Gaylor ont connu une soirée de deux coups sûrs chez les Capitales. Tout comme David Glaude, Anthony Harmelin et Kevin Cornelius chez les locaux. Les deux équipes en ont réussi 10. L’habituel partant Ryan Searle a été parfait en neuvième manche pour compléter le match.

Vendredi soir, les Aigles avaient vaincu les Capitales 6-5 grâce à ballon-sacrifice du Québécois Glaude en 11e manche. Yordan Manduley a frappé quatre coups sûrs dans la défaite, dont deux doubles. Capitales et Aigles s’affronteront dimanche (13h) pour déterminer le gagnant de cette série de trois matchs.

Les Capitales devront par ailleurs se passer de Kalian Sams, comme prévu. Le puissant cogneur rejoindra sa douce moitié aux Pays-Bas du 13 au 25 juin pour la naissance de leur deuxième enfant.

Ailleurs dans la ligue Can-Am, l’équipe de la République dominicaine a bien mal commencé sa tournée des villes du circuit. Elle a perdu 10-4 (vendredi) et 18-2 (samedi) contre les Miners de Sussex County. Donnons-leur un peu de temps, mais la formation dominicaine de l’an dernier avait été critiquée pour la qualité douteuse des joueurs invités. Elle avait remporté seulement 2 de ses 17 rencontres.

Grâce à leur victoire samedi, les Capitales et les Miners demeurent à égalité en tête de la Can-Am avec une fiche de 14-8.