Remercié par les Aigles jeudi, Guillaume Blanchette était un joueur actif dans la communauté et apprécié des partisans. Il affichait cependant une moyenne de points mérités de 6,75.

Guillaume Blanchette libéré

Le passage de Guillaume Blanchette avec les Aigles de Trois-Rivières est terminé. Le lanceur québécois a été libéré par l'organisation jeudi après-midi.
Avec une moyenne de points mérités de 6,75, l'artilleur de Saint-Constant a connu des difficultés cette saison, si bien qu'il avait perdu son poste à titre de partant dans les dernières semaines. Il l'a brièvement retrouvé mercredi soir face aux Miners de Sussex et il a accordé six coups sûrs et trois points en quatre manches et deux tiers de travail. Ce ne fut pas suffisant pour sauver son poste.
Blanchette a été remplacé par Jason Byers, un autre gaucher qui évoluait pour les Boulders de Rockland plus tôt dans la saison.
«Si nous avions une fiche de 26 victoires et 16 défaites, j'aurais pu être plus patient, mais dans notre cas, c'est plus grave, a expliqué T.J. Stanton. Il n'y a pas plusieurs facteurs qui ont influencé ma décision, c'est tout simplement que je pense que nous sommes une meilleure équipe aujourd'hui avec un nouveau lanceur. C'est vraiment simple comme ça.»
Avec le départ de Blanchette, David Glaude est maintenant le seul Québécois chez les Oiseaux. Stanton explique que le fait que le lanceur soit de la Belle province n'a pas influencé sa décision.
«C'est plutôt pour tout ce qu'il a fait de bon dans l'équipe, mais aussi dans la communauté. Il va nous manquer, mais on pense que nous sommes une meilleure formation ainsi. Ç'a été difficile de trouver la meilleure situation pour lui cette année, comme partant et en relève.»
Quant à Byers, Stanton croit qu'il peut être un atout pour la formation trifluvienne. À sa saison recrue chez les professionnels, il a maintenu une moyenne de points mérités de 3,49 en 2016 à Rockland en plus d'obtenir trois victoires et une défaite en 10 matchs, dont huit départs. 
Endeuillé par un décès dans sa famille, ses statistiques ont chuté cette année avant sa libération, mais le gérant Stanton estime qu'il est prêt à revenir au travail et connaître du succès.