Brandon Barker a imposé son rythme aux frappeurs adverses. En sept manches et 103 lancers, il a retiré 11 frappeurs sur des prises!

Et de deux pour les Aigles!

Trois-Rivières — Pour un deuxième soir consécutif, le lanceur partant attitré chez les Aigles a été dominant. Cette fois, ce fut plus serré: Taylor Brennan a inscrit le point décisif en fin de huitième manche pour aider les Oiseaux à triompher 3-2 devant les Jackals du New Jersey, 24 heures après avoir eu le dessus aisément, 12-3.

S’inspirant de Garrett Harris, fumant la veille, Brandon Barker a imposé son rythme aux frappeurs adverses. En sept manches et 103 lancers, il a retiré 11 frappeurs sur des prises! Seul Richard Stock, avec un double et un circuit, est parvenu à le déséquilibrer.

Son vis-à-vis Eduard Reyes était aussi en forme. Hormis un circuit de deux points accordé au receveur des Aigles Anthony Hermelyn, Reyes n’a pas fait de cadeaux aux favoris de la foule. Bref, on a eu droit à un duel de lanceurs, gonflé en vertu de la zone des prises de l’officiel au marbre David Paquin.

«Je suis tellement content de mon début de saison, surtout après l’année 2018 que j’ai eue au bâton», souriait Hermelyn, l’un des héros du match avec Barker et Brennan. En plus de catapulter une offrande de Reyes de l’autre côté de la clôture du champ centre, il a épinglé Conrad Gregor en tentative de vol en huitième. Cela a mis fin à la menace des Jackals.

«J’ai amélioré mon élan au bâton, grâce aux conseils de Kole [Zimmerman, l’entraîneur des frappeurs chez les Aigles]. Durant l’hiver, on a échangé des textos, je crois que ça paie en ce moment.»

Hermelyn a vanté le travail de Barker. «Son changement de vitesse et sa balle glissante fonctionnaient bien. Il a passé la soirée à attaquer les frappeurs des Jackals. L’équipe joue bien en ce moment après un voyage difficile, c’est rassurant.»

L’écart aurait pu être de plus d’un point au tableau, mais l’officiel Paquin a déclaré Brandon Bednar retiré sur un jeu au marbre, alors que les buts étaient remplis en huitième. Après un mauvais lancer du releveur des Jackals, Bednar a foncé du troisième, mais Paquin l’a déclaré retiré en arrivant à la plaque, estimant que le releveur David Richardson lui avait touché.

T.J. Stanton a été expulsé après avoir enguirlandé Paquin. Heureusement pour les Aigles, ce jeu n’a pas eu un impact sur le résultat, grâce au releveur Garrett Mundell qui a ensuite fermé les livres. C’était un deuxième sauvetage en autant de tentatives pour lui.

Avec un seul lancer au compteur en huitième, Tyler Ferguson a été crédité de la victoire. Une situation exceptionnelle, Ferguson ayant profité du joueur épinglé par Hermelyn pour retourner rapidement vers l’abri de son équipe en huitième. Probablement sa victoire la plus facile en carrière!

Carnet de notes

Hermelyn mène la Ligue Can-Am pour le nombre de circuits (4), à égalité avec son coéquipier Brennan et Jose Brizuela des Miners de Sussex... Seulement neuf coups sûrs ont été claqués dans cette partie axée sur la défensive et l’efficacité des artilleurs...

Kevin McNorton sera sur la butte pour les Aigles, jeudi.