Difficile journée au travail pour les joueurs des Aigles, dimanche au New Jersey. Taylor Brennan a notamment commis trois erreurs, sur autant de mauvais relais.

Comédie d’erreurs et chaleur extrême

Trois-Rivières — Pour la première fois en un mois, les Aigles ont laissé un adversaire gagner une série contre eux. Dans des conditions de chaleur extrême au Stade Yogi-Berra de Little Falls, les Jackals du New Jersey ont freiné la belle séquence des Trifluviens, qui avaient gagné leurs cinq dernières séries, en s’imposant 12-4.

Les Aigles avaient pourtant entamé la rencontre en lion, inscrivant trois points dès le premier tour au bâton.

Dans ces conditions, Cam Lafleur, de nouveau utilisé comme cinquième partant dimanche, avait le beau jeu. Malheureusement, sa défensive n’a rien fait pour l’aider, en commettant quatre erreurs en première manche! Du lot, deux appartenaient au troisième-but Taylor Brennan, qui a finalement terminé cette rencontre avec trois bourdes, pour un total de six pour l’équipe.

Une avance de 3-0 des visiteurs s’est donc rapidement transformée en déficit de 4-3. Lafleur a quitté le monticule après une manche et deux tiers, non sans avoir accordé cinq points... tous non mérités! C’est dire à quel point sa défensive l’a laissé tomber. D’un autre côté, il s’est compliqué la tâche en donnant quatre buts sur balles aux Jackals.

Plus tard dans la partie, le releveur Bubby Rossman a accordé ses premiers points mérités dans l’uniforme des Aigles, et ce à son dixième match, lui qui était pratiquement parfait avant de frapper un mur, dimanche (une manche et un tiers, trois coups sûrs et cinq points mérités).

Malgré l’écart de huit points au tableau, les Aigles ont claqué plus de coups sûrs que leurs hôtes (10 contre 8). «C’était probablement notre pire sortie de la saison», maugréait le gérant T.J. Stanton. «À notre défense, les conditions de jeu étaient épouvantables, il faisait très chaud. Je n’ai jamais ressenti une telle chaleur sur un terrain de baseball au cours de ma carrière. Je crois que le mercure a atteint 46 degrés Celsius à un certain moment!»

Gladu ne dérougit pas

Raphaël Gladu ne ralentit pas la cadence, lui qui présente maintenant une moyenne au bâton de ,383 en 30 parties avec l’équipe de son patelin.

Dimanche, il fut l’un des rares joueurs à produire en attaque, avec deux coups sûrs, dont un double et un point produit.

Samedi, il avait été parfait à la plaque (4 en 4), en plus de marquer deux fois et de fabriquer un point dans un gain de 9-4. David Glaude avait aussi connu une soirée de rêve (3 en 5, dont deux doubles et quatre points produits).

Malgré ces deux revers en trois jours, les Trifluviens demeurent au plus fort de la lutte pour le premier rang dans la Ligue Can-Am.

Les Aigles profiteront d’un congé lundi, avant de prendre la route de Québec, mardi, où les Capitales les attendront en soirée. Les deux clubs doivent s’affronter à trois reprises au Stade Canac, de mardi à jeudi.

Les Aigles seront ensuite de retour à domicile, de vendredi à dimanche, alors que les Jackals seront à leur tour de passage à Trois-Rivières.