Le président des Capitales, Michel Laplante, a mentionné mardi que les pourparlers en vue d'une possible fusion entre diverses ligues de baseball indépendantes se poursuivent.

Calendrier réduit dans la Can-Am, mais un Match des étoiles

La Ligue Can-Am et les Capitales de Québec optent pour des valeurs sûres, en 2019. Retour probable d’équipes du Japon et de Cuba, en plus de la reprise d’un Match des étoiles, cette fois commun avec la Ligue Frontier. Le tout dans un calendrier réduit de 102 à 95 rencontres.

«Il y a de très bonnes chances que les équipes internationales pour 2019 proviennent du Japon et de Cuba», confirme le président des Capitales, Michel Laplante. Comme des détails restent à régler, l’annonce officielle n’a pas encore été faite.

On sait que les clubs étrangers s’arrêteront au Stade Canac de Québec pour une série de trois matchs chacun, les 18, 19 et 20 juin, ainsi que les 28, 29 et 30 juin. Cela fait partie d’une tournée qui s’étalera du 8 au 30 juin à travers les six villes du circuit.

Du côté japonais, qui avait envoyé une formation d’étoiles de la ligue indépendante de l’île Shikoku à la rencontre des clubs de la Can-Am en 2015 et en 2016, l’obtention de visas et autres exigences ne pose pas problème.

Quant aux Cubains, une délégation des propriétaires des équipes de la Ligue Can-Am ira «régulariser tout ça» à La Havane, en janvier. Une première, puisque lors des deux visites cubaines précédentes, en 2016 et en 2017, Laplante et son organisation avaient tout pris en charge.

«Quand les propriétaires ont démontré de l’intérêt pour ravoir Cuba, je leur ai dit : “Parfait! Mais cette fois, vous venez avec moi.” Pour les Cubains, ça tombe parfaitement dans leurs dates en préparation des Jeux panaméricains», qui se tiennent à compter du 26 juillet, au Pérou.

Après avoir vu l’an dernier l’équipe de la République dominicaine être remplacée en cours de route par un ramassis de joueurs représentant soi-disant Hollywood, ce concept a besoin d’un second souffle. Les Dominicains en étaient à leur deuxième visite ratée (2017).

Les étoiles avec la Frontier

Les pourparlers d’association ou même de fusion entre les diverses ligues indépendantes de baseball en Amérique du Nord se poursuivent, confirme Laplante.

Mais pour l’instant, la tenue d’un Match des étoiles conjoint des ligues Can-Am et Frontier à Rockland, le 10 juillet, fait office de premier pas en avant. Les dirigeants des deux circuits se réuniront à cette occasion.

L’an dernier, les Boulders ont mené la Can-Am avec une assistance moyenne de 2757 spectateurs à leurs matchs locaux, devant les 2386 de Québec. La Ligue Can-Am avait tenu son dernier Match des étoiles avec l’Association américaine, en 2017, à Ottawa. 

Pour ce qui est du calendrier allégé, les plaintes des gérants et des joueurs la saison dernière ont été entendues. Les équipes seront inactives 12 lundis sur 16, pour 15 jours de congé au total, dont trois consécutifs lors de la pause du Match des étoiles.

Le calendrier régulier s’étirera du 16 mai au 2 septembre, précédé par un camp d’entraînement du 6 au 15 mai et suivi de séries éliminatoires à compter du 4 septembre.

Les Capitales lanceront leur saison à Trois-Rivières, contre les Aigles, cinq jours avant l’ouverture locale au parc Victoria, le 21 mai, face aux Jackals du New Jersey.

Pour venger la finale perdue en 2018, les protégés du gérant Patrick Scalabrini devront attendre le 7 juin avant de croiser le chemin des Miners pour la première fois, à Sussex, et les champions en titre de la Can-Am ne chausseront pas les crampons à Québec avant le 25 juin.

Les Capitales affronteront Trois-Rivières à 22 reprises, Ottawa 19 fois, New Jersey 17, Rockland 16, Sussex 15 et chaque équipe internationale trois fois chacune.