La séquence de 10 matchs à domicile des Aigles, qui s’amorce dès mardi soir, s’avérera déterminante tant pour le premier rang du classement général de la Ligue Can-Am que pour le bilan de fin de saison.

Aigles: une séquence à domicile déterminante

ANALYSE / Les Aigles de Trois-Rivières connaissent la meilleure saison de leur courte histoire... sur le terrain. Aux guichets, c’est une autre chose. La prochaine séquence de 10 matchs à domicile s’avérera fort déterminante lorsque viendra le temps de dresser le bilan financier à la fin de la saison.

D’ailleurs, en confrontant les performances sur le terrain à celles aux guichets, il y a peut-être lieu de s’inquiéter. Juste un peu.

Jusqu’à présent, après 37 parties sur l’avenue Gilles-Villeneuve, les Aigles ont maintenu une moyenne de 1490 spectateurs. Bien que cette moyenne arrive au bas de l’échelle pour les sept années d’existence de la concession – la moyenne était de 1869 l’an dernier, la meilleure de l’histoire – les dirigeants sont loin de paniquer. Ils sont toutefois bien loin de sabrer le champagne également...

À la lumière des dernières années, l’état-major garde confiance et a bon espoir que les 14 derniers matchs permettront d’afficher une moyenne satisfaisante au moment de boucler l’année. Il est vrai que, normalement, le mois d’août rime souvent avec les meilleures foules de la campagne. Et après un début de campagne très difficile, attribuable – en partie – aux caprices météorologiques, l’effervescence était davantage au rendez-vous en juillet.

D’ici la fin du calendrier régulier, les Aigles ont encore quelques promotions intéressantes pour garnir les gradins. Dimanche prochain, dans le cadre d’un affrontement avec les Capitales, on soulignera les 50 ans de Baseball Québec et on attend plus de 3000 personnes. La soirée hommage à Matthew Rusch (22 août) devrait aussi attirer une foule intéressante au parc de l’Exposition, tout comme le week-end de la Fête du Travail.

Et au-delà des promotions, la série de quatre matchs contre les Miners de Sussex County, actuels meneurs au classement général, devrait suffire pour convaincre les amateurs de converger vers le stade.

Les Aigles accusent un seul match de retard sur les Miners de Sussex County, au premier rang de la Ligue Can-Am.

Avec ce portrait, l’organisation peut légitimement espérer voir 35 000 amateurs défiler lors des 14 derniers matchs, question d’atteindre le cap des 90 000 pour l’ensemble de la saison.

Du baseball excitant

Sur le plan baseball, les dirigeants peuvent difficilement espérer mieux. En plus d’offrir le meilleur rendement de leur histoire, à un seul match du sommet du classement, les Aigles offrent du baseball excitant. La bande à T.J. Stanton domine la Ligue Can-Am au chapitre des circuits, des doubles et des points marqués, toutes des statistiques qui contribuent généralement à offrir un spectacle de qualité.

En prime, deux Québécois, Raphaël Gladu et David Glaude, font partie des incontournables dans l’alignement trifluvien et se retrouvent parmi les meneurs dans plusieurs catégories du circuit Can-Am.

Depuis 2013, les Aigles ont maitenu une moyenne supérieure à 1800 seulement deux fois, en 2015 et 2018. À chaque fois, l’équipe a participé aux séries. Cette saison, une participation aux séries est pratiquement dans la poche. Plutôt qu’une course aux séries, les Aigles sont plongés dans une course au championnat de saison régulière.

Si les partisans ne sont pas au rendez-vous en cette fin de saison qui s’annonce emballante, il faudra alors se demander ce qui convaincra les amateurs de prendre place dans les gradins du stade municipal.

Une équipe qui lutte pour le premier rang, des Québécois parmi les meneurs du club ainsi que des points et circuits à profusion. Que faudra-t-il de plus?

Voilà le genre de question que la direction pourrait devoir se poser cet automne, quant à l’avenir à long terme de cette concession.

À moins que les partisans ne se ruent vers le stade au cours des 10 prochains jours.