L’attaque des Aigles continue d’en arracher à la plaque.

Aigles: «on a besoin de repos»

Trois-Rivières — Les Aigles ont abandonné dix joueurs sur les sentiers mercredi contre les Miners de Sussex, dont trois en septième manche alors qu’il n’y avait pourtant aucun retrait au tableau. Ce manque de finition et d’opportunisme a de nouveau coulé l’équipe, défaite 6-1 face au meilleur club de la Ligue Can-Am jusqu’ici cette saison.

«On a besoin de repos, les gars sont brûlés», soupirait le gérant des Oiseaux, T.J. Stanton, dans les minutes suivant un autre revers frustrant pour les Trifluviens.

Avec quatre victoires en 13 matchs, les Aigles tenteront de se relancer à compter de vendredi, avec une série de trois parties prévues à Ottawa.

L’instinct du tueur

Lanceur le plus efficace depuis deux semaines, le gaucher Domenic Mazza a offert cinq bonnes manches sur le monticule. En raison de quelques courbatures, il était prévu qu’il quitte la butte plus tôt.

Un double avec deux retraits en cinquième a porté ombrage à une bonne sortie de sa part. Cette claque de plus d’un but a permis à Sussex de prendre les devants 2-1. David Glaude, avec son deuxième circuit de la campagne, avait procuré l’avance aux Aigles en troisième. C’est d’ailleurs la première fois que Trois-Rivières s’incline après avoir inscrit le premier point dans un match en 2019 (4-1).

Même en tirant de l’arrière 2-1, les locaux n’ont pas abandonné face au partant des Miners Jeff Thompson. Celui-ci a quitté la rencontre en septième, non sans avoir rempli les buts.

Il n’y avait alors aucun retrait au tableau pour le haut de l’alignement des Aigles (Glaude, le vétéran Tucker Nathans et le cogneur Taylor Brennan), tous les espoirs étaient permis. Les deux premiers ont été retirés sur élan, tandis que Brennan s’est contenté d’un roulant à l’arrêt-court, conséquences du travail exemplaire du releveur des Miners James Campbell.

Nathans et Michael Suchy ont conclu la joute avec trois retraits au bâton chacun. Au total, les Aigles ont mordu la poussière à 16 reprises!

Non, les Aigles n’avaient pas l’instinct du tueur mercredi. Comme mardi, quand ils ont saboté plusieurs chances.

«Ça ressemble au match de mardi, opinait Stanton. J’aurais aimé que les gars s’inspirent de Mazza, qui a encore démontré une attitude de bulldog au monticule. Normalement, il a quatre bons lancers dans son arsenal, mais [mercredi], il devait se débrouiller avec sa balle rapide et son changement de vitesse. Au moins, il s’est battu. Je voudrais que mes frappeurs se battent dans chacune de leurs présences comme ça.»

En relève, Tyler Ferguson a commis deux erreurs en plus d’accord un circuit. Garrett Mundell a aussi alloué une longue balle aux Miners.

Dans le vestiaire de Sussex, le gérant Bobby Jones, champion l’an dernier, félicitait ses joueurs. «Nous avons plus de puissance que l’année passée. J’ignore si cette équipe sera meilleure que celle de 2018, mais elle a certainement du potentiel.»

Carnet de notes

Les Aigles ont mis sous contrat l’ancien des Capitales Brandon Brosher. Ce dernier a été retiré au bâton trois fois en quatre présences comme frappeur de choix. Blessé, Thomas Roulis a passé son tour, tandis que LeVon Washington, indisponible depuis une dizaine de jours, est attendu la semaine prochaine, si tout va bien...

Le receveur Joe DeLuca connaît des ennuis au bâton (,139), mais il se débrouille en défensive. Mercredi, il a épinglé deux coureurs en tentative de vol, entre le deuxième et le troisième coussin.