Les Aigles ont claqué plus de 30 coups sûrs samedi et dimanche face aux Boulders de Rockland.

Aigles: la trentaine dès la mi-juillet!

Trois-Rivières — On ne change pas une formule gagnante. Les Aigles l'ont compris: ils ont rudoyé les lanceurs des Boulders de Rockland toute la fin de semaine, en route vers des victoires convaincantes de 11-5 et 10-3, les deux fois devant plus de 1500 spectateurs au Stade de Trois-Rivières.

Cette explosion offensive se transpose au classement général: la troupe de T.J. Stanton compte maintenant 30 victoires en 50 matchs. Les Aigles n’ont jamais eu autant de succès aussi tôt dans une saison, et ce en sept ans d’existence. Ils viennent d’ailleurs de remporter quatre séries de suite, confortant leur deuxième place dans la Ligue Can-Am.

«C’est une équipe plaisante à voir aller. Chaque jour, on dirait qu’un nouveau joueur s’élève pour faire la différence», relatait le vétéran Tucker Nathans qui, à 30 ans, figure parmi les doyens du club.

Justement, Nathans a été ce type dimanche. Avec un circuit en solo dès la manche initiale et deux autres simples plus tard, ce joueur utilisé à toutes les sauces jusqu’ici s’est révélé comme un incontournable. Vingt-quatre heures plus tôt, c’est Michael Suchy et Taylor Brennan qui avaient agi en tant que principaux bourreaux des Boulders.

Remarquez, il s’avère difficile de cibler un joueur du match dans une confrontation comme celle de dimanche. Tous les joueurs du rôle offensif ont marqué ou produit un point.

En troisième manche, pas moins de trois lanceurs adverses ont défilé sur le monticule. Les Aigles ont d’abord chassé le partant Zach Jemiola, avant de servir la même médecine à Tim Ponto. James Mulry est arrivé en relève, non sans avoir vu les Aigles inscrire cinq points lors de ce tour. Les Boulders, qui menaient alors 3-2, ont retraité à l’abri avec un retard de quatre points (7-3).

Cette poussée des locaux a permis au lanceur Brandon Barker de mieux manoeuvrer sur la butte, lui qui connaissait un départ difficile. Barker avait lancé deux manches jeudi, avant que le premier match de cette série ne soit interrompu en raison des orages.

«Ce n’était pas la situation idéale pour lui. Dans ces circonstances, c’est bon de voir les frappeurs lui venir en aide», exposait le gérant Stanton, enchanté par les présences au bâton de ses protégés.

Dimanche, les Aigles ont cumulé 10 buts sur balles. Les mauvais lancers des artilleurs de Rockland ont aussi été payants. En quatrième, Raphaël Gladu a fabriqué un point en volant deux buts et en bénéficiant de l’un de ces mauvais tirs pour croiser la plaque.

Cette équipe de Trois-Rivières, ce n’est plus seulement l’affaire de la puissance. Il y a aussi de la vitesse et de la patience.

En deux sorties, samedi et dimanche, les Oiseaux ont claqué 31 coups sûrs! «Pour un lanceur, c’est difficile d’affronter un alignement équilibré comme le nôtre», note Stanton.

Durant la fin de semaine, Taylor Brennan a connu une excellente séquence de sept présences sans être retiré. Il n’a pas habitué les amateurs à une telle patience depuis son arrivée en Mauricie. Or, il est beaucoup mieux entouré avec des joueurs comme Alberth Martinez et Juan Kelly, efficaces contre Rockland.

«Kelly est très agressif, mais il juge bien les balles hors de la zone des prises.» Le jeu défensif de Martinez au champ gauche a également été souligné.

«Maintenant, on a hâte d’affronter d’autres clubs», souriait Stanton, en faisant référence aux prochains adversaires des Aigles. Les Capitales de Québec seront d’abord en ville, de mardi à jeudi, puis les Aigles prendront la route du New Jersey, où les attendront les Jackals dès vendredi.

Mazza prend des tirs

Bonne nouvelle pour la rotation des lanceurs, Domenic Mazza a recommencé à lancer à l’entraînement. Blessé au coude, le gaucher n’a pas joué depuis le 29 mai. Pour l’instant, il ne lance que des rapides puisqu’il est trop tôt pour tenter ses balles à effet. Il s’agit néanmoins de signes encourageants pour les Aigles.

Si Mazza devait rejoindre le groupe, l’équipe serait encore mieux équipée pour rivaliser avec les Miners de Sussex, installés au premier rang depuis le début de la saison.

Carnet de notes

En excluant la sortie plus hasardeuse de Tyler Ferguson samedi, tous les releveurs des Aigles ont été bons ce week-end. Bubby Rossman a ajouté quatre retraits au bâton à sa fiche. Dimanche, Elhaaj Muhammad a été parfait en neuvième, à ses débuts avec les Oiseaux...

Anthony Hermelyn ne dérougit pas au bâton: il a établi un nouveau sommet dans la Can-Am en 2019 en se rendant au moins une fois sur les sentiers dans un 28e match de suite...

Les Miners de Sussex County ont créé une certaine surprise en enrôlant l’ancien des Capitales Kalian Sams, une des vedettes du circuit de 2015 à 2018. Sams jouait dans la Ligue de l’Atlantique avec High Point avant d’être échangé à Sussex.