Thomas Roulis a été très bon à l’arrêt-court, mais son expérience limitée dans le baseball professionnel a forcé T.J. Stanton à l’asseoir sur le banc à quelques reprises, plus la saison avançait. Plusieurs amateurs auraient aimé le voir à sa position durant les matchs des séries.

Aigles: bilan d’une œuvre inachevée

TROIS-RIVIÈRES — La saison des Aigles a fini de manière précipitée, sur une séquence dramatique de l’un des meilleurs matchs de la saison en termes de rebondissements. Si la déception est encore palpable et que le champagne ne coulera pas dans le vestiaire de l’équipe, on peut dire sans se tromper qu’il s’agit de la meilleure campagne de l’histoire de la concession.

De David Glaude à Garrett Mundell en passant par Brandon Barker, Tucker Nathans et Raphaël Gladu, tous ont eu un rôle à jouer dans les succès de l’équipe. Certains plus que d’autres. Voici un aperçu du rôle offensif. Mercredi, ce sera au tour des lanceurs.

David Glaude, A

L’année de la consécration pour le Québécois, nommé joueur par excellence de l’équipe. Il n’a pas volé ce titre: Glaude fut probablement le meilleur premier frappeur de la Ligue Can-Am. Ses 13 circuits le plaçaient parmi les meneurs du circuit et son taux de présence sur les sentiers avoisinait les ,400.

Utilisé autant au deuxième-but qu’au champ extérieur, il s’est bien tiré d’affaire avec seulement neuf erreurs, 11 de moins que son coéquipier Nathans.

Raphaël Gladu, A

Malgré un mois d’inaction au sein de l’équipe en raison de sa courte escale dans l’organisation affiliée des Mets de New York en juin, le Trifluvien termine la campagne avec 64 points produits, un sommet chez les Aigles. Tout ça en seulement 69 parties!

Gladu montre une moyenne au bâton supérieure à ,300 (,302), le deuxième de l’équipe derrière Juan Kelly. Il a définitivement sa place dans la Can-Am, même qu’il peut en devenir l’une des figures de proue. Sur le plan défensif, il a été fort efficace au champ droit. Il a un bon bras et surtout, un bras précis. Sa vitesse le sert bien.

Tucker Nathans, A-

Une bonne trouvaille du gérant T.J. Stanton. Seul porte-couleurs de l’édition 2019 né dans les années 80, on a apprécié son rôle de meneur dans l’abri et sur le terrain. Nathans peut jouer des deux côtés du milieu de l’avant-champ, il a de la puissance et c’est un lièvre sur les sentiers (30 buts volés). Avec un club plus agressif sur les buts, il aurait pu facilement réaliser 40 larcins.

Ses 104 retraits au bâton et ses 20 erreurs ont quelque peu porté ombrage à son indispensable contribution. Un joueur très populaire, le genre de vétéran que tous les gérants de la Can-Am aimeraient avoir.

Anthony Hermelyn, A-

Il évolue à la position la plus importante. Il est d’ailleurs le receveur de l’année dans la ligue.

C’est mérité, Hermelyn a soigné son approche au bâton, comme en font foi ses 18 doubles, 65 buts sur balles (un sommet à Trois-Rivières) et sa moyenne de ,257, une statistique fort acceptable pour un receveur. Derrière le marbre, le Texan excelle pour diriger ses lanceurs et il est un bon prof pour son substitut, Joe DeLuca. Aux yeux de T.J. Stanton, il arrive en tête de liste pour expliquer les succès de l’équipe cet été.

Juan Kelly, A-

Dix circuits, 13 doubles et 46 points produits en moins de 60 matchs. On aurait aimé le voir dans un calendrier régulier de 95 rencontres!

Raphaël Gladu a conquis le coeur des partisans de Trois-Rivières.

L’ami de Vladimir Guerrero fils a créé beaucoup d’ambiance dans le vestiaire avec sa personnalité et il était l’un des frappeurs les plus craints du circuit à partir du milieu de la saison. Au premier coussin, les partisans des Aigles n’ont jamais vu un joueur aussi efficace. Enfin, diront plusieurs! À 24 ans, il a toutes les chances, malheureusement pour les Aigles, de retourner dans le baseball affilié. S’il avait été meilleur au bâton en séries, les Aigles avaient de meilleures chances de passer en finale.

Alberth Martinez, B+

Il est arrivé en même temps que le Dominicain Kelly. Enfin sorti de son Venezuela natal, le voltigeur a rapidement pris ses aises. Il est l’un des athlètes les plus complets de l’équipe, mais son ratio de retraits au bâton a quelque peu augmenté en comparaison avec la saison 2018.

Il a été l’un des meilleurs frappeurs du club avec des coureurs sur les buts (,333), avec Raphaël Gladu (,369) et Juan Kelly (,364).

Thomas Roulis, B+

On ne s’attendait à rien de lui au bâton, alors que Stanton voulait s’assurer de pouvoir miser sur un arrêt-court fiable. Il n’a pas déçu défensivement: souvent bien placé et doté de bons réflexes, il s’est rapidement mis au niveau du baseball professionnel même s’il n’en avait pas l’expérience. Des observateurs auraient aimé le voir à l’arrêt-court à temps plein en séries.

Ses 57 coups sûrs ont été un bonus pour l’organisation.

Michael Suchy, B

Il y avait moins de pression sur ses épaules en frappant dans le bas de l’alignement. Le Floridien de 26 ans a presque doublé sa récolte de doubles en deux saisons (de 14 à 24), mais il est encore trop souvent retiré sur des prises (90 fois). Comme voltigeur de centre ou de droite, Suchy assure. Un athlète impressionnant.

LeVon Washington, B-

À l’instar de sa carrière, il a été blessé longtemps et même en uniforme, il ne pouvait courir à son aise. Sa moyenne au bâton de ,220 est décevante, mais il a été bon dans certaines situations, dont avec des coureurs en position de marquer.

L’ancien choix de première ronde du Baseball majeur en 2009, sélectionné quatre rangs après Mike Trout, a-t-il disputé sa dernière saison dans le baseball professionnel?

Taylor Brennan, B-

Il a enregistré 133 retraits au bâton, un sommet dans la ligue. Joueur par excellence de la Can-Am l’an dernier, il n’a pu répéter ses exploits (32 circuits contre 15) et n’a pas été en mesure non plus de compenser avec un meilleur jeu défensif au troisième coussin.

Brennan a parfois paru nonchalant sur le terrain, ce qui a frustré plusieurs amateurs dans les gradins, qui le voyaient davantage comme un frappeur désigné. Ceci dit, il fut l’un des meilleurs cogneurs de l’équipe en demi-finale. On se souviendra malheureusement de son erreur coûteuse en dixième manche de la partie ultime.

Joe DeLuca, B-

Du travail honnête comme receveur substitut et lorsqu’il a été appelé à évoluer comme joueur de position à temps plein durant la pénurie de main-d’oeuvre chez les Aigles, on le voyait souvent au premier but.

À sa deuxième campagne avec les Oiseaux, Anthony Hermelyn a eu un été à la hauteur des attentes.

DeLuca doit soigner ses apparitions au bâton.

Parker Sniatynski, B-

Il a perdu sa place comme régulier quand les joueurs latinos sont arrivés, mais il n’a pas à rougir de ses performances. Joueur le plus jeune du groupe, il a frappé pour une moyenne de ,257 et il a impressionné au champ extérieur.

Sports

Mauvais départ pour les Cataractes

Trois-Rivières — Ce n’est certainement pas le départ souhaité par Daniel Renaud. À leur premier match de la nouvelle saison régulière, les Cataractes ont été complètement dominés par les Huskies à Rouyn-Noranda, qui ont signé un gain de 6-3.

Le Trifluvien Alex Beaucage a battu Justin Blanchette dès la quatrième minute de jeu, une séquence qui allait donner le ton à la soirée. Blanchette a cédé à six reprises sur 21 tirs au cours des 40 premières minutes de jeu, ce qui a incité son pilote à le remplacer par Antoine Coulombe en troisième.

Cette défaite gâche les débuts officiels de Vasily Ponomarev, qui a marqué le premier but des siens samedi. Le Russe de 17 ans a décoché sept tirs sur le filet défendu par Zachary Émond, mais il termine sa soirée avec un différentiel de -2.

Les Cataractes ont été éclipsés sur les unités spéciales, les mises en jeu et les mises en échecs par les champions en titre de la Ligue canadienne de hockey. Outre Ponomarev, Xavier Cormier et William Veillette ont aussi marqué pour les visiteurs.

Les Shawiniganais vont compléter leur premier week-end d’activités en rendant visite aux Foreurs à Val-d’Or dimanche à 15h.

Sports

Même objectif, nouveaux standards

SHAWINIGAN — Daniel Renaud va enfin commencer à récolter un peu ce qu’il a semé au cours de ses deux premières saisons à la barre des Cataractes. La 51e campagne de la plus vieille concession de la LHJMQ s’amorce à Rouyn-Noranda samedi, là où la dernière s’est terminée le printemps passé après avoir sérieusement chauffé les fesses de Huskies, qui allaient ensuite soulever la coupe du Président, puis la Coupe Memorial.

«C’est l’fun de recommencer là-bas. C’est un beau clin d’œil à ce qui s’est passé l’an dernier. On veut reprendre là où on l’a laissé», martèle le pilote des Cataractes.

Sports

Les attentes changent

CHRONIQUE / Lors des deux dernières saisons, quand les tempêtes se levaient, les dirigeants des Cataractes aimaient bien faire référence au cycle précédent.

C’était commode. Sous le règne d’Anthony Beauvillier, il y a eu effectivement deux saisons de misère, qui ont servi à préparer trois spectaculaires campagnes.

Sports

Mission: brouiller les cartes à Valleyfield

TROIS-RIVIÈRES — La semaine de repos est arrivée plus tôt que l’an passé dans le camp des Diablos, mais elle a au moins permis au personnel d’entraîneurs de mesurer les bons et les moins bons coups des joueurs. Et avec ce bon départ de deux victoires et aucune défaite, les bons coups ont été plus nombreux.

Récapitulons. Le 31 août en ouverture de saison, les hommes de François Dussault sont allés chercher un gros match à Laval, contre les Nomades de Montmorency, les mêmes qui avaient mis un terme à leur parcours éliminatoire en novembre dernier.

Sports

Les Estacades intraitables en défensive

TROIS-RIVIÈRES — L’impeccable tenue défensive des Estacades de Trois-Rivières s’est poursuivie à Amos vendredi soir. La formation de hockey midget AAA trifluvienne a de nouveau été bien pingre avec ses rivaux, soutirant cette fois une victoire de 2-1 aux Forestiers. Cette troisième victoire d’affilée a beaucoup de choses en commun avec les deux premières acquises le week-end dernier. «Collectivement, on fait du bon boulot défensive. Et sur les grosses chances de marquer des Forestier, notre gardien (William Rousseau) a été très solide», jugeait le pilote Frédéric Lavoie, dont la troupe n’a accordé que quatre buts en cinq matchs depuis le début de la saison. En comparaison, la deuxième équipe la plus efficace en défensive, les Cantonniers de Magog, en a accordé 11! «C’est du jamais vu à ce niveau pour moi, ce genre de début de saison. L’équipe est dédiée pour couper le plus de chances de marquer possible, et nos gardiens sont excellents. L’ensemble de l’oeuvre est impressionnant jusqu’à maintenant», poursuit Lavoie.

Lambert en feu!

Par contre, les Estacades peinent à compter eux aussi. Isaac Lambert a inscrit les deux filets de son équipe vendredi soir. L’espoir de l’Océanic est en feu avec six des 10 buts de son équipe depuis le début de la saison.

Sports

Le Vert et Or met la main sur la coupe Le Nouvelliste

Le Vert et Or est en train d’adopter la Coupe Le Nouvelliste. Pour une cinquième fois en six occasions, la formation juvénile du Séminaire Saint-Joseph s’est imposée dans ce match de championnat à saveur régionale face aux Estacades vendredi soir au stade Gilles-Doucet. Xavier Gaillardetz a de nouveau joué son rôle de catalyseur offensif pour l’équipe de Hugo Gélinas, en marquant trois touchés dans une victoire de 44-14. C’était la troisième victoire du Vert et Or en autant de sorties cette saison. À l’inverse, les Estacades ont subi un troisième échec d’affilée. Plus tôt, les cadets du Vert et Or ont également vaincu les Estacades par la marque de 21-15.

Sports

Entre vous et moi

L’ECHL légèrement supérieure à la LNAH

De 2012 à 2017, ANDRÉ BOUVET-MORRISSETTE a porté les couleurs de trois équipes (les Cincinnati Cyclones, Evansville Icemen et Boise Idaho Steelheads) dans l’ECHL.

Sports

Gabriel Denis devient le capitaine des Cataractes

Shawinigan — C’est à Gabriel Denis que revient le privilège d’occuper le rôle de capitaine chez les Cataractes.

Le vétéran de 19 ans succède à Colin Paradis, dont le règne fut de courte durée. La nomination est bien différente, d’ailleurs. Denis a grandi au sein de l’organisation et il pourrait encore offrir deux autres saisons à l’équipe qui l’a repêché au deuxième tour en 2016.

Sports

Les Cataractes sont gonflés à bloc

Shawinigan — Fraîchement revenus de leur premier camp professionnel, Valentin Nussbaumer et Marc-Antoine Pépin souhaitent mettre cette galvanisante expérience au service des Cataractes, qui amorcent leur saison ce week-end.

Nussbaumer, choix de septième tour des Coyotes, est gonflé à bloc par ce premier contact avec les pros. «Ça s’est très bien passé. Je sens que j’ai gagné la confiance des entraîneurs. J’étais rempli d’énergie, et je n’ai eu que des retours positifs lorsqu’on m’a renvoyé chez les juniors. J’ai travaillé fort cet été pour me préparer, et j’ai vu la différence», explique le Suisse de 19 ans, qui est un nouvel adepte du crossfit.

Sports

Estacades et Vert et Or prêts pour le derby trifluvien

Trois-Rivières — Il risque d’y avoir une bonne ambiance vendredi soir au Stade Gilles-Doucet du Séminaire Saint-Joseph, où l’on présentera l’édition 2019 du derby trifluvien entre les Estacades (0-2) et le Vert Or (2-0). Après les équipes cadettes dont le match s’amorcera à 16 h, ce sera au tour des joueurs du football juvénile de sauter sur le terrain à 19 h 30 avec, à l’enjeu, l’obtention de la Coupe Le Nouvelliste.

Une victoire du Vert et Or juvénile confirmerait aux autres équipes du Québec leur statut d’équipe à considérer pour le Bol d’Or. Si les Estacades devaient s’imposer, ils créeraient une belle surprise, considérant que la formation dirigée par Pierre De Jean n’a pas autant d’expérience que celle de Hugo Gélinas. Ce dernier mise sur 33 vétérans cet automne!

Sports

Les Dumoulin et Camirand n'auront rien à perdre au New Hampshire

Trois-Rivières — Alors que Kevin Lacroix (464 points) et Andrew Ranger (462 points) se livrent une bataille au sommet pour le titre canadien NASCAR, d’autres pilotes derrière eux, comme Louis-Philippe Dumoulin (436 points), espèrent encore brouiller les courtes et voudront profiter de l’arrêt de la série au New Hamsphire, vendredi et samedi, pour se mettre en évidence.

Pour Dumoulin et la plupart des autres inscrits en NASCAR Pinty’s, l’escale américaine de Loudon sera leur deuxième sur ce tracé.

Sports

Course Esprit-Sain le 20 octobre

La Course Esprit-Sain aura lieu le 20 octobre, dans les boisés avoisinant l’Hôtel Montfort à Nicolet. Ce sera déjà la sixième édition de ce défi qui vise à amasser des fonds pour la prévention du suicide. Née d’une initiative de citoyens, la Course Esprit-Sain a amassé plus de 107 000 $ pour la cause, dont 86 000 $ pour la Fondation Prévention du suicide Accalmie. Il est possible de s’inscrire en visitant le courirgtr.com ou encore l’Hôtel Montfort ainsi que la pharmacie Jean Coutu de Nicolet. Sur la photo: la pharmacienne Christine Léger est accompagnée de Dany Girard (Desjardins), Geneviève Moreau (Accalmie) et Dany Désilets (Dubuc & Co). 

Sports

Les Cascades s’inclinent à Montréal, série égale 2-2

Shawinigan — Les Brewers de Montréal n’ont pas tardé à répliquer aux Cascades de Shawinigan, qu’ils ont vaincu 5-4, mercredi soir dans la métropole. La série demi-finale de la Ligue de baseball majeur du Québec est désormais égale, 2-2.

À l’instar des Cascades la veille, les locaux n’ont pas tardé à afficher leurs couleurs, en s’inscrivant au pointage dès la manche initiale grâce à un coup sûr de Steve Robert. La bande de Matthew Rusch a toutefois nivelé le pointage dès son retour au bâton, sur un optionnel de Kevin Gaboury.

Sports

Le compas dans l’œil à 93 ans!

Trois-Rivières — «Je gagne plus de matchs que j’en perds». À 93 ans, bientôt 94, Alma Black est la doyenne des Jeux de la FADOQ, qui regroupent ces jours-ci à Trois-Rivières quelque 1850 personnes de partout au Québec.

Madame Black a le compas de l’œil: ils sont plusieurs à la vouloir dans leur équipe.

Sports

Des Patriotes mieux outillés

Trois-Rivières — Ce ne sont que des matchs préparatoires, mais les Patriotes de l’UQTR devraient offrir du jeu plus excitant à leurs partisans cette saison après une campagne 2018-19 en demi-teinte.

Les hommes de Marc-Étienne Hubert ont échappé leur deuxième match préparatoire mercredi soir au Colisée, 4-3 face aux Stingers de Concordia, après avoir facilement prévalu 7-1 devant les Athletics de McGill samedi dernier. Au-delà du résultat final, les quelques centaines d’amateurs présents ont eu droit à du jeu qui ressemblait à une rencontre de saison. Ça promet!

Sports

Vers une saison sous le signe de la parité dans la LHJMQ

La nouvelle saison de la LHJMQ est à nos portes. Les champions en titre de la Coupe Memorial, les Huskies de Rouyn-Noranda, donnent le coup d’envoi jeudi soir en recevant l’Armada de Blainville-Boisbriand. Cette 51e campagne devrait être marquée du sceau de la parité. Aucune superpuissance en vue, cet automne du moins. Jetons néanmoins un œil sur les forces en présence dans chacune des associations.

Sports

Pépin et Nussbaumer rentrent à Shawinigan

TROIS-RIVIÈRES — Les Cataractes pourront compter sur tous leurs effectifs pour le début de la saison programmé samedi face aux Huskies à Rouyn-Noranda. Les deux joueurs de Daniel Renaud - Marc-Antoine Pépin et Valentin Nussbaumer - qui participaient à un camp professionnel sont revenus à Shawinigan au cours des dernières heures.

Pépin a pris part aux premiers jours du camp des Maple Leafs de Toronto, une belle victoire puisqu’il s’était présenté au camp des recrues à titre d’invité. Nussbaumer, choix de septième ronde des Coyotes de l’Arizona, a suivi un peu le même parcours à ses premiers pas chez les pros.

Sports

Cascades-Brewers: au-delà de la rivalité

SHAWINIGAN — Depuis le début de la série demi-finale au baseball senior québécois, les Cascades de Shawinigan et les Brewers de Montréal ne se font pas de cadeaux, même que la tension atteint parfois son paroxysme, autant dans les gradins que sur le terrain. Les deux équipes ont laissé de côté cette forte rivalité, le temps de quelques minutes dimanche soir, quand un bénévole des Cascades a été victime d’un malaise, au parc Optimiste de Shawinigan.

Luc Lefebvre ne se souvient pas du moment où il s’est effondré, en fin de huitième manche alors que les Cascades tentaient une remontée dans le premier match de ce duel éliminatoire de la Ligue de baseball majeur du Québec.

Sports

Olympiques spéciaux: les Rafales sacrés champions provinciaux à St-Jean-sur-Richelieu

TROIS-RIVIÈRES — Le club de soccer des Rafales de la Mauricie a remporté les honneurs du Championnat provincial des Olympiques spéciaux dans la catégorie C, le 14 septembre à St-Jean-sur-Richelieu. Les Trifluviens sont revenus de ce tournoi avec trois victoires et un verdict nul.

 Dans la classe D, les Rafales ont mérité le bronze, créant ainsi une belle surprise.

Sports

Les finales provinciales de la FADOQ s’amorcent à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Les 28es finales provinciales des Jeux FADOQ ont officiellement pris leur envole avec une cérémonie d’ouverture, mardi soir au Delta de Trois-Rivières.

 Au total, ce sont 1860 athlètes ou sportifs de niveau récréatif âgés de 50 ans et plus qui se donnent rendez-vous à Trois-Rivières, une participation record pour ces Jeux. On comptera 14 disciplines sur 9 plateaux de compétitions, et ce jusqu’à jeudi. Invité d’honneur de la compétition, Marcel Jobin a porté la flamme des Jeux FADOQ, mardi. Le champion mondial du 3000 mètres marche olympique rejoint ainsi des centaines de personnes et sa présence coïncide avec le 50e anniversaire de la FADOQ - Région Mauricie. L’horaire et les détails des compétitions sont disponibles sur le site Internet de la FADOQ.

Sports

MacDonald recule et annule sa conférence de presse à St. John's

TROIS-RIVIÈRES — Il n’y a pas eu de conférence de presse du propriétaire des Growlers de St.John’s concernant le futur de l’équipe mardi. À quelques heures d’avis, Dean MacDonald a tout simplement annulé sa sortie médiatique.

Selon The Telegram de St.John’s, MacDonald a reculé parce que les négociations avec la Ville pour la location du Mile One Stadium Centre pourraient déboucher sur une entente à court terme. MacDonald est impliqué depuis plusieurs mois avec la Ville dans un bras de fer, tout comme le Edge, franchise de la Ligue canadienne de basket-ball.

Entre vous et moi

En direct du Complexe Bell de Brossard

CHRONIQUE / Des joueurs de Patriotes de l'UQTR ont participé à un match contre les recrues du Canadien au Complexe Bell récemment. Loïc Léveillé et Christophe Boivin étaient accompagnés de leurs coéquipiers SÉBASTIEN AUGER, GUILLAUME BEAUDOIN, MATHIEU BOUCHER, SAMUEL L’ITALIEN et JORDAN MARTEL. Le pointage final (7-3) en faveur des recrues du CH n’indique pas l’allure du match puisque les universitaires (il y avait aussi des joueurs de McGill et Concordia) menaient (3-2) en fin de deuxième période. Les joueurs des Patriotes se sont très bien démarqués, particulièrement les nouveaux venus L’ITALIEN et MARTEL. Ce dernier a d’ailleurs enfilé un magnifique but d’un tir des poignets. Bref, après la Summer Cup remportée en France, ce match laisse présager de belles choses pour les Pats cette saison. À noter que DANIEL LAMARRE assistait au match et il parlait avec enthousiasme de son implication avec les Patriotes et des beaux projets à venir. Il semblait surtout fier de dire à MARC BERGEVIN que l’entraîneur MARC-ÉTIENNE HUBERT avait effectué un travail colossal de recrutement avec, entre autres, la venue de cinq capitaines issus d’équipes de la LHJMQ. Merci à DANIEL PAYETTE pour ces informations.

Le Godefroy bien représenté

Voici l’équipe qui a représenté le club de golf Godefroy dans la Ligue senior des Bois-Francs le lundi 26 août, sur le parcours de Victoriaville. Première rangée, de gauche à droite : RENÉ DUVAL, ALAIN TREMBLAY, PIERRE CARRIER, MICHEL GIGUÈRE et CLAUDE DEBLOIS. Deuxième rangée : GILBERT LACOURSIÈRE, MICHEL LAUZON, LOUIS LORRAIN, ROGER MAYRAND, PIERRE TROTTIER, MICHEL BLANCHETTE, RÉJEAN PAQUIN, ALAIN TREMBLAY, RÉJEAN LABARRE, JACQUES BLAIS et YVES BOURASSA.

SPORTS

Colisée: MacDonald recule, la conférence de presse à Terre-Neuve annulée

Trois-Rivières — Il n’y aura pas de conférence de presse du propriétaire des Growlers de St.John’s concernant le futur de l’équipe mardi. À quelques heures d’avis, Dean MacDonald a tout simplement annulé sa sortie médiatique.

Selon The Telegram de St.John’s, MacDonald a reculé parce que les négociations avec la Ville pour la location du Mile One Stadium Centre pourrait déboucher sur une entente à court terme. MacDonald est impliqué depuis plusieurs mois avec la Ville dans un bras de fer, tout comme le Edge, franchise de la Ligue canadienne de basket-ball.

MacDonald prétend que son équipe n’a pas fait de profit la saison dernière, même si elle a mis la main sur la Coupe Kelly, le trophée à l’enjeu dans la ECHL. L’homme d’affaires pointe directement ses conditions de location pour expliquer cette situation.

Or la Ville a dévoilé lundi publiquement la dernière offre soumise à MacDonald, qui comprend des réductions sur ses conditions, afin de l’inciter à rester au Mile One Stadium après la saison 2019-20, la dernière la liant à Saint-John’s. Comme MacDonald, le maire Danny Breen devait rencontrer la presse mardi après-midi pour faire le point sur la situation, mais il a lui aussi annulé son engagement.

Rappelons que le mois dernier, MacDonald avait visité les installations du nouveau Colisée de Trois-Rivières. Il avait vanté le projet sur Twitter, ce qui avait évidemment publicisé son escapade à Trois-Rivières.

Si le propriétaire des Growlers, équipe affiliée aux Maple Leafs de Toronto, réussit à ficeler une nouvelle entente avec les élus municipaux de Saint-John’s, ça ne le sort pas automatiquement de l’équation à Trois-Rivières. Le Nouvelliste a appris que MacDonald avait mentionné à ses hôtes trifluviens qu’il pourrait être intéressé à exploiter deux franchises dans la ECHL. Surtout si Trois-Rivières peut convaincre le Canadien de se servir du nouveau Colisée pour y abriter un club-école dans la ECHL, après celui à Laval dans la Ligue américaine. Le Canadien, toujours selon nos informations, aurait démontré de l’intérêt pour le projet lors des discussions préliminaires enclenchées avec Marc-André Bergeron.

Interrogé à ce sujet, Bergeron a refusé de commenter, se réfugiant derrière l’entente de confidentialité qu’il a signée avec la Ville de Trois-Rivières.

Steve Turcotte

Quelle sorte d’éléphant, le Colisée?

CHRONIQUE / Une conférence de presse, à 2400 km de Trois-Rivières, pourrait influencer directement la façon de meubler le nouveau Colisée de la cité de Laviolette.

Dean MacDonald, le propriétaire des Growlers de Terre-Neuve dans la East Coast League, a convoqué la presse aujourd’hui pour faire le point sur ses négociations avec les gestionnaires du Mile One Stadium, à St. John’s.

Sports

Les Cascades l’emportent à Montréal

Trois-Rivières — Michaël Laprise a réussi à ramener ses Cascades dans le match deux fois plutôt qu’une lundi soir à Montréal et ce fut payant. Les Shawiniganais ont créé l’égalité 1-1 dans la série demi-finale de la Ligue de baseball majeur du Québec, avec un gain de 5-4 sur les Brewers.

Les Brewers menaient 2-0 en deuxième manche quand Laprise a claqué un simple bon pour deux points. Puis, alors que ses coéquipiers et lui tiraient de l’arrière 4-2 en quatrième, Laprise y est allé d’un circuit de deux points pour ramener les deux clubs à la case départ.

Sports

La Classique de canots veut avoir les moyens de ses ambitions

Trois-Rivières — Après une 86e édition spectaculaire, tant au point de vue organisationnel que sportif, la Classique internationale de canots de la Mauricie sent qu’il y a du vent dans ses voiles, et elle souhaite accentuer son développement.

Pour y arriver, Stéphane Boileau et son équipe ont lancé la Loto-Classique lundi, un nouveau levier financier qui permettra aussi de maintenir la gratuité des sites et des activités. Cette formule de loto a été suggérée par Martin Gervais, et elle est utilisée depuis quelques décennies à Alma. Boileau a présenté le fruit de 18 mois d’efforts afin de la matérialiser en Mauricie.

Sports

Jean-Sébastien Bélisle brille sous les projecteurs

Trois-Rivières — Depuis qu’il défend les couleurs des Carabins de l’Université de Montréal, Jean-Sébastien Bélisle a fait face à son lot d’adversité, ayant dû négocier avec une mononucléose et quelques blessures. Samedi, lors d’un premier match attendu face au Rouge et Or, le demi défensif de Trois-Rivières a brillé en étant sacré joueur par excellence d’une rencontre suivie par des milliers de Québécois.

Un retour d’interception de 60 verges menant à un touché et 5,5 plaqués: c’est une chose de connaître une bonne sortie, cela en est une autre de briller sous les projecteurs de la plus grande scène du football universitaire dans la province. On le sait, les matchs entre les Carabins et le Rouge et Or laissent bien peu d’amateurs de sports indifférents.

Sports

Les Jackals champions

Les Jackals du New Jersey ont remporté leur premier titre dans la Ligue Can-Am, s’imposant 8-7 devant les Miners de Sussex, samedi soir. Après avoir éliminé les Aigles de Trois-Rivières en cinq matchs en demi-finale, les hommes de Brooks Carey ont servi la même médecine aux champions de la saison régulière, cette fois en quatre parties. Depuis 2014, toutes les équipes de la ligue ont donc remporté un championnat, soit Rockland (2014), Trois-Rivières (2015), Ottawa (2016), Québec (2017), Sussex (2018) et le New Jersey (2019). 

Sports

Rodéo: une finale haute en couleur

Saint-Tite — Les quelque 7500 spectateurs réunis dimanche aux Grandes Estrades de Saint-Tite en ont eu pour leur argent. La finale de rodéo de l’IPRA, à laquelle prenaient part plusieurs cow-boys et cavalières de la région, était relevée et les titres de champions de plusieurs catégories ont été chaudement disputés.

Dernière discipline présentée lors des rodéos, la monte du taureau sauvage est toujours très impressionnante. Les cow-boys de 200 livres se mesurent à des bêtes faisant près de huit fois leur poids. Et lors de la finale, les taureaux sélectionnés sont ceux qui offrent les meilleures oppositions. Seuls deux compétiteurs sur les dix à prendre part à cette finale ont réussi à demeurer huit secondes sur le dos de l’animal. C’est dans ces circonstances difficiles que le cow-boy du Tennessee Cody Brewer a décroché le meilleur pointage. Solide sur son animal, il repart de Saint-Tite avec le titre de champion et la bourse qui l’accompagne.

Sports

Le sport régional en bref

Midget AAA: la défensive des Estacades assure encore

Pour une équipe de hockey, réussir un blanchissage amène beaucoup de fierté, car cela s’explique souvent par un effort collectif. Blanchir l’adversaire dans deux matchs consécutifs relève carrément de l’exploit et c’est ce que les Estacades ont réalisé, en fin de semaine.