Le Trifluvien Louis Ager a brillé dimanche soir face aux Aigles juniors.

Ager liquide les Aigles

TROIS-RIVIÈRES — Il y a beaucoup de talent dans le monde du baseball en Mauricie et les Aigles juniors de Trois-Rivières ont été à même de le constater dimanche soir au Stade Stéréo Plus!

Gonflés à bloc par leur victoire face aux puissants Diamants de Québec la veille – grâce à une poussée de quatre points en neuvième manche – les protégés de l’entraîneur Jean-Philippe Lemay ont été liquidés par le jeune Trifluvien Louis Ager dans un revers sans appel de 9-0 devant l’Académie de baseball du Canada U18.

En six manches et deux tiers de boulot, le gaucher de 17 ans a blanchi ses rivaux, ne permettant que cinq coups sûrs et trois buts sur balles en plus d’obtenir six retraits sur trois prises pour ainsi mériter sa deuxième victoire de la campagne contre l’équipe de son patelin.

À sa sortie du terrain, le gérant des Oiseaux juniors levait son chapeau au jeune partant adverse. «Il a livré une performance inspirante. On doit donner le crédit à l’adversaire qui voulait la victoire pas mal plus que nous.»

Une fois les fleurs expédiées vers le lanceur de l’ABC U18, Lemay admettait être irrité par le rendement en dents de scie de ses joueurs. Bien qu’il répète sans cesse que son équipe aspire aux grands honneurs, les Aigles peinent pourtant à se maintenir au-dessus de la barre de ,500.

«C’est une autre fin de semaine à l’image de notre saison, avec des hauts et des bas. La veille, la magie était au rendez-vous, avec une victoire spectaculaire en neuvième manche. Ce soir, il n’y avait absolument rien. Je m’explique mal ce manque de constance. Je ne sens pas que les joueurs se présentent avec l’instinct du guerrier à tous les matchs», a déploré Lemay.

«Je continue à croire qu’on a une meilleure équipe que notre fiche l’indique. Mais avec la façon dont on joue présentement, on est une équipe de ,500, sans plus. Les joueurs vont devoir trouver des réponses eux-mêmes.»

Les Aigles seront de retour en action mercredi alors qu’ils rendront visite aux Diamants à Québec. Avec dix matchs à jouer au calendrier régulier, les Trifluviens accusent présentement un retard de 2,5 matchs sur leurs rivaux de la Vieille Capitale, au sommet de la section Financière Sun Life.