Carey Price n’est pas le seul à blâmer pour les deux revers subis en Floride. Mais il doit en faire plus.

À quand un vrai second?

CHRONIQUE / Trente-deux matchs de disputés sur les 39 de l’équipe jusqu’à présent... et dire que l’organisation du Canadien voulait, en début de saison, diminuer quelque peu la charge de travail de son gardien numéro un! C’est raté.

Carey Price n’a pas transporté l’énergie positive cumulée pendant le voyage dans l’Ouest canadien sous les palmiers floridiens. On aura beau décortiquer comme on veut les deux matchs livrés par l’équipe à Tampa et à Sunrise, en temps normal, quand tu parviens à enfiler neuf buts en deux sorties sur les patinoires adverses, les chances de l’emporter sont excellentes.

La séquence des deux filets inscrits à quatre contre quatre, en début de deuxième période, aurait dû permettre au Canadien de reprendre l’ascendant dans cette folle partie. Max Domi venait d’ailleurs de marquer un but dans une cinquième rencontre de suite. Au lieu de jouer avec plus de lucidité défensive, les visiteurs ont continué à prendre de bien mauvaises décisions dans leur zone.

Encore une fois, ce serait facile de jeter tout le blâme sur un seul homme, même s’il vaut 10 M$. Price a été ordinaire, vrai. En 24 heures, il a donné au moins quatre mauvais buts. On s’attend à plus.

Ceci dit, est-ce que quelqu’un a réfléchi à l’utilisation de Price par ses entraîneurs? Il avait commencé décembre en lion, mais il n’a pas sauté de match depuis le 11 décembre, après la première victoire en carrière dans la LNH de Cayden Primeau. La fatigue commence peut-être à se faire sentir. Ce serait normal, avec tous ces voyages entrecoupés de la pause de Noël. Ce qui est moins normal, c’est l’absence d’un véritable gardien substitut derrière lui. Ce n’est sans doute pas Charlie Lindgren ni Keith Kinkaid – ce dernier est pris pour cible par les partisans du Rocket à Laval – qui peuvent faire le travail.

Alors, est-ce qu’on ramène Primeau avec le grand club? De toute façon, avec Price ou Primeau, le côté gauche de la défensive du Canadien reste trop faible. Je préfère regarder le Russe Romanov au Mondial junior... et rêver à la relève. J’imagine que Price aussi!