Le Boum du Nord représentera la Mauricie dans la catégorie atome AA.

À l’assaut de la Coupe Dodge

TROIS-RIVIÈRES — Douze équipes de la Mauricie ont pris la direction de la région du Richelieu avec le même objectif ultime en tête: soulever la Coupe Dodge. Dans le lot, on retrouvera la meute du Boum du Nord, composée de deux formations de Saint-Boniface qui ont tissé des liens très serrés au cours de la dernière saison jusqu’au championnat provincial de fin de saison.

Pour les responsables de l’organisation, cette double participation à la Coupe Dodge (atome AA et BB) se veut un bel accomplissement. L’an dernier, au début de la saison, l’équipe atome AA avait bien failli ne jamais voir le jour, faute de joueurs. Puis, à la manière des Golden Knights de Vegas, ils avaient réussi à former une équipe fort compétitive avec des joueurs recrutés à gauche et à droite.

Un an plus tard, voilà la formation de l’entraîneur David Morin au sommet de la Mauricie, tout comme celle de Tommy Richard et Olivier Hamel, dans le calibre BB.

«On a vraiment développé un bel esprit de famille, les deux équipes. On a souvent fait des pratiques ensemble. Toutes les catégories peuvent participer aux ateliers de power skating, ce qui fait que tout le monde est très proche», explique Morin, qui est également directeur technique à l’Association de hockey mineur de Saint-Boniface.

«Tout le monde s’est encouragé pendant l’année. Pour les matchs du atome AA, les parents et les joueurs du atome BB venaient nous encourager en portant nos chandails et vice versa. C’est vraiment beau à voir, surtout pendant les championnats régionaux. On a travaillé toute l’année avec la mentalité d’une meute de loups, qui travaille ensemble, et tout le monde a mené ça à bon port», image Morin.

La classe atome BB sera aussi l’affaire du Boum du Nord à la Coupe Dodge.

Équipes à surveiller

L’an dernier, la région n’avait pas connu la victoire à la Coupe Dodge, mais la formation bantam AAA des Estacades de la Mauricie avait vécu un parcours enivrant jusqu’à la finale, où elle avait baissé pavillon. Deux autres formations (atome AA et junior AA) avaient pour leur part obtenu la médaille de bronze.

Parmi les formations à surveiller à compter de mercredi, on retrouve les Sieurs de Mauricie-Ouest dans le bantam BB. Cette saison, le groupe dirigé par Luc Bélanger a connu une formidable saison, avec 35 victoires en 42 matchs, pour terminer au sommet du classement provincial POC.

Les Sieurs de Trois-Rivières ne sont pas à négliger non plus dans le midget BB, répertoriés au quatrième rang provincial.

La structure en progression

Pour les équipes de la structure intégrée des Estacades de la Mauricie, on s’emballe après une année plutôt satisfaisante. «Nos équipes ont toutes terminé dans le premier tiers de la ligue ou très près du premier tiers. C’est encourageant. On constate une belle progression, en regardant les deux dernières années. On voit bien que les efforts placés dans la supervision du atome AA et BB, ça rapporte. Les joueurs arrivent plus prêts pour les niveaux suivants», explique le directeur de la structure des Estacades, Daniel Paradis.

Ce dernier estime d’ailleurs que la troupe midget espoir dirigée par Carl-Éric Lemay peut se rendre loin ce week-end. «C’est la gang du bantam AAA qui a atteint la finale l’an passé. Ils ont eu une bonne saison, notamment avec une séquence de 16 victoires. Ils ont aussi eu deux bons tournois. Ils peuvent faire une bonne performance», note Paradis, tout en estimant que l’ensemble des équipes de la structure peut aspirer à une place en quarts de finale. «À partir de là, tout est possible...»

Éliminés des séries de la Coupe Jimmy-Ferrari en deuxième ronde, les Estacades de Trois-Rivières seront aussi de la compétition dans le midget AAA. Ils se frotteront aux Grenadiers de Châteauguay, aux Gaulois de Saint-Hyacinthe et au Phénix du Collège Esther-Blondin.