L’olympien en ski acrobatique Marc-Antoine Gagnon sera présent à la journée du Camp des recrues RBC, samedi le 30 mars au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

À la recherche de futurs olympiens

TROIS-RIVIÈRES — Avez-vous ce qu’il faut pour devenir un olympien? La banque RBC pose la question aux jeunes athlètes de 14 à 25 ans, qu’elle invite au Camp des recrues RBC, le samedi 30 mars à l’Académie les Estacades et au Complexe sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières.

Il s’agit d’une épreuve de qualification pour mesurer le potentiel de la relève au sein de l’élite sportive dans ce groupe d’âge. Des représentants nationaux de huit disciplines seront présents pour l’occasion: athlétisme, planche à neige, canoë-kayak, cyclisme, ski acrobatique, aviron, rugby et patinage de vitesse.

Par le passé, de jeunes athlètes se sont découvert une passion et des habiletés pour de nouveaux sports. L’une des gagnantes de l’édition 2018 à l’échelle nationale, une joueuse de soccer et de basketball, est dorénavant suivie par les meilleurs entraîneurs en ski acrobatique!

«La région de la Mauricie regorge de talents, on croit que ça vaut la peine que le Camp des recrues arrête chez nous», mentionne la directrice du Centre régional d’entraînement et d’événements de la Mauricie, Marie-Ève Nault. Le CREEM organise cette journée de recrutement en collaboration avec l’Institut national du sport du Québec.

Les participants se verront jugés sur quatre aspects: la vitesse (sprint de 40 mètres), la force (soulevé à mi-cuisse avec barre isométrique), la puissance (saut vertical) ainsi que l’endurance (course-navette de 20 mètres par paliers - bip test).

En 2018, plus de 3000 jeunes ont été testés au pays et les responsables du Camp des recrues RBC ont bon espoir de gonfler cette représentation. Toutefois, au Québec, ce rendez-vous athlétique reste moins connu. L’an passé, une cinquantaine d’inscrits avaient levé la main pour Trois-Rivières, mais le Camp des recrues RBC n’avait finalement pas eu lieu.

«On espère qu’il y aura assez d’inscriptions cette année. C’est un camp de détection, c’est très intéressant pour un jeune qui veut développer de nouvelles habiletés, surtout que c’est supervisé par des entraîneurs bien qualifiés.»

De plus, le jeune retraité du ski acrobatique, l’olympiqne Marc-Antoine Gagnon, se rendra aux Estacades ainsi qu’au CSAD pour encourager les athlètes lors de leurs tests.

Par le passé, le Camp des recrues RBC s’est notamment arrêté à Montréal, Sherbrooke, Gatineau et dans les Laurentides.

Les 100 athlètes qui auront obtenu les meilleurs résultats à travers le pays seront invités à la finale nationale, les 14 et 15 septembre à Calgary.